Lycée Marc Bloch de Sérignan

Astuces, Conseils, Idées

Ofloxacine Agit En Combien De Temps?

Ofloxacine Agit En Combien De Temps
Ce processus prend actuellement entre deux et quatre jours. C’est long, surtout lorsque vous êtes malade et consultez votre médecin avec l’espoir d’obtenir rapidement un traitement pour vous soulager.

Comment agit ofloxacine ?

L’ofloxacine est un antibiotique de synthèse appartenant à la famille des quinolones, du groupe des fluoroquinolones. Son activité est fortement bactéricide par inhibition de l’ADN (acide désoxyribonucléique)-gyrase bactérienne empêchant la synthèse de l’ADN chromosomique bactérien.

Pourquoi prendre ofloxacine 200 mg ?

Avec cette restriction, l’ofloxacine fait partie des antibiotiques indiqués dans certaines infections génitales et urinaires chez la femme (pyélonéphrite) ou chez l’homme. Elle est également utilisée par voie locale (en gouttes) pour traiter les otites externes et des infections bactériennes des yeux ou des paupières.

Quand prendre ofloxacine ?

Ofloxacine viatris 200 mg comprimé boîte de 10 L’utilisation de l’ofloxacine doit être évitée chez les patients ayant présenté des effets indésirables graves lors de l’utilisation antérieure de médicaments contenant une quinolone ou une fluoroquinolone (voir rubrique Effets indésirables ).

Le traitement de ces patients par l’ofloxacine devra être instauré uniquement en l’absence d’alternative thérapeutique et après évaluation approfondie du rapport bénéfice/risque (voir également rubrique Contre-indications ). Risques de résistance La prévalence des résistances acquises peut varier en fonction de la géographie et du temps pour certaines espèces.

Il est utile de disposer d’informations sur la prévalence de la résistance locale ; un diagnostic microbiologique avec isolement du pathogène et preuve de sa sensibilité doit être recherché, surtout pour le traitement d’infections sévères ou en cas d’insuffisance de réponse au traitement.

  • Infections dues aux streptocoques et au pneumocoque
  • Compte tenu du niveau de sensibilité des streptocoques et du pneumocoque à l’ofloxacine, l’ofloxacine n’est pas le traitement de première intention des infections dues aux streptocoques et au pneumocoque.
  • Infections à Escherichia coli

La résistance de Escherichia coli aux fluoroquinolones (agent pathogène le plus fréquemment responsable des infections du tractus urinaire) varie au sein de l’Union Européenne. Les prescripteurs doivent prendre en considération la prévalence locale de la résistance de Escherichia coli aux fluoroquinolones.

  1. Infections ostéoarticulaires
  2. Pour les infections ostéoarticualires, il faut considérer la nécessité d’un traitement en association avec d’autres antibiotiques.
  3. Infections à Neisseria gonorrhoeae
  4. En raison de la résistance accrue à Neisseria gonorrhoeae, l’ofloxacine ne doit pas être utilisée en traitement empirique en cas de suspicion d’infection gonococcique (infection uréthrale gonococcique, maladie inflammatoire pelvienne et orchi-épididymite), sans que le pathogène n’ait été identifié et confirmé comme sensible à l’ofloxacine.
  5. Si aucune amélioration clinique n’est obtenue après 3 jours de traitement, il faut reconsidérer le choix du traitement.
  6. Maladie inflammatoire pelvienne
  7. Pour les maladies inflammatoires pelviennes, l’ofloxacine ne doit être envisagée qu’en association avec une couverture anaérobie.
  8. Chez l’enfant et l’adolescent

L’ofloxacine ne doit pas être utilisée chez l’enfant et l’adolescent jusqu’à la fin de la période de croissance en raison d’une toxicité articulaire : arthropathies sévères touchant électivement les grosses articulations (voir rubrique Contre-indications ).

Toutefois, exceptionnellement, après documentation microbiologique et après en avoir examiné le rapport bénéfice-risque, la prescription d’ofloxacine peut être envisagée chez l’enfant à partir de l’âge de 6 ans (cette barrière d’âge est due à la forme pharmaceutique, considérant que toute prise de comprimé est déconseillée chez l’enfant âgé de moins de 6 ans car elle peut entraîner une fausse route) et chez l’adolescent, pour le traitement exceptionnel de certaines infections sévères en échec de traitement conventionnel pour lesquelles les résultats des examens bactériologiques peuvent justifier l’utilisation d’ofloxacine.

Réactions bulleuses graves Des cas de réactions cutanées bulleuses graves telles que syndrome de Steven-Johnson ou syndrome de Lyell ont été rapportés avec l’ofloxacine (voir rubrique Effets indésirables ). Les patients doivent être informés de la nécessité de contacter immédiatement leur médecin avant de continuer le traitement si des réactions surviennent au niveau de la peau et/ou des muqueuses.

Hypersensibilité Des réactions d’hypersensibilité et d’allergie ont été rapportées avec les fluoroquinolones après la première administration. Des réactions anaphylactiques et anaphylactoïdes peuvent mettre en jeu le pronostic vital même dès la première prise. Dans ces cas, l’ofloxacine doit être interrompue et un traitement adapté (par exemple traitement du choc) doit être mis en place.

Diarrhée associée à Clostridium difficile Une diarrhée, particulièrement si elle est sévère, persistante et/ou hémorragique, survenant pendant ou jusqu’à 10 semaines après un traitement par l’ofloxacine, peut être le signe d’une colite associée à Clostridium difficile (DACD).

La sévérité de la DACD peut varier d’une forme légère jusqu’à la mise en jeu du pronostic vital, la forme la plus sévère étant la colite pseudomembraneuse (voir rubrique Effets indésirables ). Par conséquent, il est important d’envisager ce diagnostic chez les patients qui développent une diarrhée grave pendant ou après le traitement par l’ofloxacine.

Si une DACD est suspectée ou confirmée, l’ofloxacine doit être arrêtée immédiatement et un traitement approprié doit être instauré sans retard. Les médicaments inhibant le péristaltisme sont contre-indiqués chez les patients qui développent une diarrhée sévère.

  • Comme avec d’autres quinolones, l’ofloxacine doit être utilisée avec une grande prudence chez les patients prédisposés aux crises convulsives.
  • Ces patients peuvent présenter des lésions préexistantes du système nerveux central et recevoir un traitement concomitant par le fenbufène, des anti‑inflammatoires non stéroïdiens comparables ou des médicaments abaissant le seuil épileptogène comme la théophylline (voir rubrique Interactions avec d’autres médicaments et autres formes d’interactions ).
  • En cas de crises convulsives, le traitement par l’ofloxacine doit être interrompu.
  • Effets indésirables graves, durables, invalidants et potentiellement irréversibles

De très rares cas d’effets indésirables graves, persistants (durant plusieurs mois ou années), invalidants et potentiellement irréversibles, portant sur différents organes, parfois avec atteintes multiples (musculo-squelettiques, nerveux, psychiatriques et sensoriels), ont été rapportés chez des patients recevant des quinolones et des fluoroquinolones, indépendamment de leur âge et de facteurs de risque préexistants.

Le traitement par l’ofloxacine doit être immédiatement interrompu dès les premiers signes ou symptômes d’un effet indésirable grave et les patients doivent être invités à contacter leur médecin pour un avis médical. Tendinites et ruptures des tendons Des tendinites et des ruptures de tendon (affectant particulièrement mais pas uniquement le tendon d’Achille), parfois bilatérales, peuvent survenir dès les premières 48 heures du traitement par les quinolones et fluoroquinolones, et leur survenue a été rapportée jusqu’à plusieurs mois après l’arrêt du traitement.

Le risque de tendinite et de rupture de tendon est augmenté chez les patients âgés, les patients présentant une insuffisance rénale, les patients ayant reçu des greffes d’organes solides et ceux traités simultanément par des corticoïdes. Par conséquent, l’utilisation concomitante de corticoïdes doit être évitée.

  1. Le risque de survenue d’une arthropathie est à surveiller, plus particulièrement chez l’enfant.
  2. Concernant plus spécifiquement l’enfant, si des douleurs articulaires apparaissent au cours du traitement par l’ofloxacine, celui-ci doit être interrompu et l’articulation concernée mise au repos ; un avis spécialisé sera requis.
  3. Patients insuffisants rénaux
  4. Du fait de l’excrétion essentiellement rénale de l’ofloxacine, la posologie doit être adaptée chez les sujets présentant une altération de la fonction rénale (voir rubrique Posologie et mode d’administration ).
  5. Patients avec antécédents de troubles psychotiques

Des réactions psychotiques incluant des idées suicidaires et tentatives de suicides ont été rapportées chez des patients prenant des fluoroquinolones dont l’ofloxacine, parfois seulement après une prise unique (voir rubrique Effets indésirables ). Dans les situations où un patient développe ces réactions, le traitement par ofloxacine doit être arrêté immédiatement dès les premiers signes ou symptômes de ces réactions et il faut recommander aux patients de contacter leur médecin prescripteur pour avis.

  • Un autre traitement antibactérien sans fluoroquinolone doit être envisagé et des mesures appropriées doivent être instituées.
  • L’ofloxacine doit être utilisée avec précaution chez les patients ayant ou ayant eu des troubles psychiatriques.
  • Patients insuffisants hépatiques / avec des altérations graves du foie

L’ofloxacine doit être utilisée avec précaution chez les patients présentant une altération de la fonction hépatique car le traitement peut provoquer des lésions du foie. Des cas d’hépatites fulminantes pouvant conduire à une insuffisance hépatique (y compris à issue fatale) ont été rapportés avec l’ofloxacine.

  1. Patients traités par antivitamine K
  2. Compte tenu de l’augmentation éventuelle des résultats de tests de coagulation (Temps de Quick/INR) et/ou des saignements chez des patients traités par fluoroquinolone dont l’ofloxacine, en association avec des traitements antivitamine K (par exemple la warfarine), les tests de coagulation doivent être contrôlés lorsque ces médicaments sont administrés de façon concomitante à l’ofloxacine (voir rubrique Interactions avec d’autres médicaments et autres formes d’interactions ).
  3. Myasthénie

Les fluoroquinolones, dont l’ofloxacine, ont une activité de blocage neuromusculaire et peuvent exacerber la faiblesse musculaire chez les patients présentant une myasthénie. Au cours du suivi post-commercialisation, des effets indésirables graves incluant des décès et le recours à une assistance respiratoire ont été associés à la prise de fluoroquinolones chez des patients souffrant de myasthénie.

L’ofloxacine est déconseillée chez les patients ayant des antécédents connus de myasthénie. Prévention de la photosensibilité Des réactions de photosensibilité ont été rapportées avec l’ofloxacine (voir rubrique Effets indésirables ). Les patients doivent éviter de s’exposer inutilement à une lumière solaire forte ou à des rayons ultraviolets artificiels (lampes à bronzer, solarium), durant le traitement et dans les 48 heures suivant l’arrêt du traitement, pour éviter la photosensibilisation.

Infections secondaires Comme avec d’autres antibiotiques, l’utilisation d’ofloxacine, en particulier pendant une période prolongée, peut favoriser la croissance de souches non sensibles. Une évaluation répétée de l’état du patient est essentielle. Si une infection secondaire se développe pendant le traitement, des mesures appropriées doivent être prises.

  • Une émergence de résistance ou une sélection de souches résistantes est possible en particulier lors de traitements au long cours et/ou d’infections nosocomiales, notamment parmi les staphylocoques et les Pseudomonas.
  • Allongement de l’intervalle QT
  • La prudence est recommandée lors d’un traitement par fluoroquinolones, y compris l’ofloxacine, chez des patients présentant des facteurs de risques connus pour allonger l’intervalle QT tels que :
  • · des manifestations cardiaques (telles qu’une insuffisance cardiaque, un infarctus du myocarde ou une bradycardie).

· un syndrome du QT long congénital, · un traitement concomitant avec des médicaments connus pour allonger l’intervalle QT (par exemple, les anti-arythmiques de classe IA et III, les antidépresseurs tricycliques, les macrolides, les antipsychotiques), · un déséquilibre électrolytique non corrigé (par exemple, l’hypokaliémie, l’hypomagnésémie), Les patients âgés et les femmes peuvent être plus sensibles aux traitements allongeant l’intervalle QTc.

Par conséquent, la prudence est recommandée lors d’un traitement par fluoroquinolones, dont l’ofloxacine, dans ces populations (voir rubrique Posologie et mode d’administration, rubrique Interactions avec d’autres médicaments et autres formes d’interactions, rubrique Effets indésirables et rubrique Surdosage ).

Anévrisme et dissection aortique et régurgitation/incompétence des valves cardiaques Les études épidémiologiques font état d’un risque accru d’anévrisme aortique et de dissection aortiques, en particulier chez les personnes âgées, ainsi que de régurgitation de la valve aortique et la valve mitrale après la prise de fluoroquinolones.

Des cas d’anévrisme et de dissection aortiques, parfois compliqués par une rupture (y compris fatale), et de régurgitation/incompétence de l’une des valves cardiaques ont été signalés chez des patients recevant des fluoroquinolones (voir rubrique Effets indésirables ). Par conséquent, les fluoroquinolones ne doivent être utilisées qu’après une évaluation attentive des bénéfices potentiels et des risques encourus, et qu’après avoir envisagé d’autres options thérapeutiques en cas d’antécédents familiaux confirmés d’anévrisme ou de valvulopathie cardiaque congénitale, ou en cas d’anévrisme aortique et/ou de dissection aortique ou encore de valvulopathie cardiaque préexistant(e) diagnostiqué(e), ou en présence d’autres facteurs de risque ou conditions prédisposant · à la fois à l’anévrisme aortique ou la dissection aortique et à la régurgitation/l’incompétence des valves cardiaques (par ex.

troubles du tissu conjonctif tels que syndrome de Marfan ou le syndrome d’Ehlers-Danlos, syndrome de Turner, maladie de Behçet, hypertension artérielle, polyarthrite rhumatoïde ou encore · à l’anévrisme et la dissection aortiques (par ex. les troubles vasculaires tels que l’artérite de Takayasu ou l’artérite à cellules géantes, l’athérosclérose connue, ou le syndrome de Sjögren) ou encore · à la régurgitation/l’incompétence des valves cardiaques (par ex.

  1. Le risque d’anévrisme et de dissection aortiques, ainsi que de rupture des valves aortiques peut également être augmenté chez les patients traités simultanément par des corticostéroïdes systémiques.
  2. En cas de douleurs abdominales, thoraciques ou dorsales soudaines, il doit être conseillé aux patients de consulter un médecin dans un service d’urgence.
  3. Il convient de conseiller aux patients de consulter immédiatement un médecin en cas de dyspnée aiguë, d’apparition de nouvelles palpitations cardiaques ou du développement d’un œdème de l’abdomen ou des membres inférieurs.
  4. Dysglycémie

Comme avec toutes les quinolones, des troubles de la glycémie, incluant à la fois hypoglycémie et hyperglycémie, ont été rapportés, survenant plus fréquemment chez les personnes âgées, généralement chez des patients diabétiques recevant un traitement concomitant par un hypoglycémiant oral (par exemple glibenclamide) ou par insuline.

Des cas de coma hypoglycémique ont été rapportés. Chez les patients diabétiques, une surveillance étroite de la glycémie est recommandée (voir rubrique Effets indésirables ). Le traitement par ofloxacine doit être interrompu immédiatement si un patient signale des troubles de la glycémie et un autre traitement antibactérien sans fluoroquinolone doit être envisagé.

Neuropathie périphérique Des cas de polyneuropathies sensorielles ou sensitivo-motrices, se traduisant par des paresthésies, des hypoesthésies, des dysesthésies ou une faiblesse musculaire, ont été rapportés chez des patients traités par des quinolones et des fluoroquinolones.

  • Troubles de la vision
  • En cas de survenue de troubles de la vision ou de toute autre manifestation oculaire, un ophtalmologiste doit être consulté immédiatement (voir rubriques Effets sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines et Effets indésirables ).
  • Patients ayant un déficit en glucose-6-phosphate déshydrogénase

Les patients ayant un déficit enzymatique en glucose-6-phosphate déshydrogénase latent ou diagnostiqué, peuvent être prédisposés à des réactions d’hémolyse s’ils sont traités par quinolones. Par conséquent, si l’ofloxacine doit être utilisée chez ces patients, il convient de surveiller la survenue potentielle d’une hémolyse.

Interférence avec les tests de laboratoire La recherche d’opiacés ou de porphyrines dans les urines peut donner des résultats faussement positifs pendant le traitement par l’ofloxacine. Il peut être nécessaire de confirmer la présence d’opiacés ou de porphyrines par des méthodes de détection plus spécifiques.

L’activité de l’ofloxacine sur Mycobacterium tuberculosis peut être de nature à négativer la recherche de BK en particulier au cours de tuberculoses pulmonaire ou ostéoarticulaire. Excipients Ce médicament contient du lactose. Les patients présentant une intolérance au galactose, un déficit total en lactase ou un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose (maladies héréditaires rares) ne doivent pas prendre ce médicament.

Ce médicament contient moins de 1 mmol (23 mg) de sodium par comprimé, c.-à-d. qu’il est essentiellement « sans sodium ». Alerte ANSM du 29/10/2020 : Les fluoroquinolones (ciprofloxacine, lévofloxacine, moxifloxacine, norfloxacine, fluméquine et ofloxacine) utilisées par voie systémique ou inhalée peuvent augmenter le risque de régurgitation/insuffisance des valves cardiaques.

Chez les patients à risque de régurgitation/insuffisance des valves cardiaques, les fluoroquinolones par voie systémique et inhalée ne doivent être utilisées qu’après une évaluation approfondie des bénéfices et des risques et après avoir envisagé d’autres options thérapeutiques.

Les facteurs qui augmentent le risque de régurgitation/insuffisance des valves cardiaques incluent les maladies congénitales ou préexistantes des valves cardiaques, les affections du tissu conjonctif (par exemple le syndrome de Marfan ou le syndrome d’Ehlers-Danlos), le syndrome de Turner, la maladie de Behçet, l’hypertension artérielle, la polyarthrite rhumatoïde et l’endocardite infectieuse.

Il doit être conseillé aux patients de consulter immédiatement un médecin en cas de dyspnée aiguë, d’apparition de palpitations cardiaques ou de développement d’un œdème de l’abdomen ou des membres inférieurs. : Ofloxacine viatris 200 mg comprimé boîte de 10

Quand arrêter ofloxacine ?

NOTICE ANSM – Mis jour le : 14/09/2017 Dnomination du mdicament OFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml, solution pour perfusion Encadr Veuillez lire attentivement cette notice avant dutiliser ce mdicament car elle contient des informations importantes pour vous.

  1. Gardez cette notice.
  2. Vous pourriez avoir besoin de la relire.
  3. Si vous avez dautres questions, interrogez votre mdecin, votre pharmacien ou votre infirmier/re.
  4. Ce mdicament vous a t personnellement prescrit.
  5. Ne le donnez pas dautres personnes.
  6. Il pourrait leur tre nocif, mme si les signes de leur maladie sont identiques aux vtres.
See also:  Combien De Temps Garder Les Talons De ChQues?

Si vous ressentez un quelconque effet indsirable, parlez-en votre mdecin, votre pharmacien ou votre infirmier/re. Ceci sapplique aussi tout effet indsirable qui ne serait pas mentionn dans cette notice. Voir rubrique 4. Que contient cette notice ? 1. Qu’est-ce que OFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml, solution pour perfusion et dans quels cas est-il utilis ? 2.

  • Quelles sont les informations connatre avant d’utiliser OFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml, solution pour perfusion ? 3.
  • Comment utiliser OFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml, solution pour perfusion ? 4.
  • Quels sont les effets indsirables ventuels ? 5.
  • Comment conserver OFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml, solution pour perfusion ? 6.

Contenu de lemballage et autres informations.1. QUEST-CE QUE OFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml, solution pour perfusion ET DANS QUELS CAS EST-IL UTILISE ? Classe pharmacothrapeutique : fluoroquinolone, code ATC : J01MA01. OFLOXACINE MYLAN est un antibiotique de la famille des quinolones, du groupe des fluoroquinolones.

La substance active est lofloxacine. Elle agit en tuant des bactries responsables des infections. Elle est active uniquement sur certaines souches de bactries. OFLOXACINE MYLAN est indiqu chez ladulte pour traiter les infections bactriennes suivantes : certaines infections urinaires, dont certaines infections au niveau de la prostate, certaines infections gyncologiques, certaines infections des os et des articulations, certaines infections des voies respiratoires, certaines infections de loreille et des sinus, certaines infections cutanes, certaines infections abdominales et du foie, en cas dexposition la maladie du charbon.

(Voir rubrique 2. Quelles sont les informations connaitre avant dutiliser OFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml, solution pour perfusion) 2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT DUTILISER OFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml, solution pour perfusion ? Compte tenu du risque de tendinite avec ce mdicament, informez votre mdecin : si vous prenez des mdicaments corticodes pendant une longue priode car ils peuvent favoriser le risque de tendinite et de rupture de tendon avec ladministration concomitante de OFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml solution pour perfusion, si vous avez une activit sportive intense, et/ou si vous avez dj eu des tendinites.

Nutilisez jamais OFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml, solution pour perfusion : si vous tes allergique (hypersensible) lofloxacine, aux autres quinolones ou lun des autres composants contenus dans ce mdicament, mentionns dans la rubrique 6. Les signes dune raction allergique peuvent comprendre une ruption cutane, des difficults respirer ou avaler, un gonflement des lvres, de la face, de la gorge ou de la langue ; si vous souffrez dpilepsie ; si vous avez dj eu des problmes aux tendons avec des antibiotiques de la mme famille quOFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml solution pour perfusion.

Un tendon lie le muscle au squelette; si vous tes un enfant ou un adolescent en priode de croissance ; si vous tes enceinte ou si vous allaitez. Avertissements et prcautions Adressez-vous votre mdecin, pharmacien ou votre infirmier/re avant dutiliser OFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml, solution pour perfusion,

Avant ladministration de OFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml solution pour perfusion, prvenez votre mdecin si : vous prenez des corticodes (voir rubrique Autres mdicaments et OFLOXACINE MYLAN) ; vous avez dj eu des tendinites ; vous avez 60 ans et plus ; vous avez dj prsent des problmes rnaux car il pourra tre ncessaire d’adapter votre traitement ; vous avez des problmes au foie ; vous avez des problmes neurologiques dont des convulsions, ou des problmes psychiatriques ; vous souffrez de myasthnie ou avez des antcdents connus de myasthnie (maladie rare qui entrane une faiblesse musculaire) ; vous avez un problme cardiaque : la prudence est recommande pendant la prise dun mdicament tel que lofloxacine, si vous tes n ou si vous avez des antcdents familiaux dallongement de lintervalle QT (observ sur lECG, enregistrement lectrique du cur), ou si vous avez un dsquilibre des lectrolytes (en particulier des concentrations faibles en potassium ou magnsium dans le sang), un rythme cardiaque trs lent (bradycardie), un cur faible (insuffisance cardiaque), un antcdent de crise cardiaque (infarctus du myocarde), ou si vous tes une femme ou une personne ge ou si vous prenez des mdicaments qui peuvent entraner certaines modifications anormales de lECG (voir rubrique Autres mdicaments et OFLOXACINE MYLAN) ; vous tes diabtique dans la mesure o vous prenez un traitement concomitant par anti-diabtique (par voie orale ou par injection dinsuline) car une augmentation et/ou une baisse de la glycmie (taux de sucre dans le sang) ont dj t observes chez ces patients ; vous ou un membre de votre famille tes atteint d’un dficit en glucose-6-phosphate dshydrognase car vous pourriez alors risquer de prsenter des problmes sanguins graves quand vous allez prendre ce mdicament ; vous ou un membre de votre famille prsentent une intolrance au galactose, un dficit en lactase de lapp ou un syndrome de malabsorption du glucose ou du galactose.

Pendant ladministration de OFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml, solution pour perfusion, prvenez immdiatement votre mdecin si l’un des troubles suivants se produit pendant le traitement par OFLOXACINE MYLAN. Raction allergique svre et soudaine (raction/choc anaphylactique).

  • Ds la premire dose, il existe un risque de survenue de raction allergique svre pouvant se manifester par les symptmes suivants : oppression dans la poitrine, vertiges, nauses ou vanouissements, ou vertiges lors du passage en position debout.
  • Si ces symptmes surviennent, OFLOXACINE MYLAN doit tre arrt car votre vie pourrait tre mise en danger.

Des douleurs et gonflements des articulations et des tendinites peuvent se produire occasionnellement lors de traitement par fluoroquinolones, en particulier chez les patients gs, chez les patients galement traits par des corticostrodes, chez des patients ayant une activit sportive intense, chez des patients ayant dj eu des tendinites.

  1. Ces effets peuvent se produire ds le dbut du traitement et jusqu plusieurs mois aprs larrt du traitement.
  2. Au moindre signe de douleur ou d’inflammation des articulations ou des tendons, ladministration de OFLOXACINE MYLAN doit tre arrt et mettez le membre atteint au repos.
  3. Evitez tout effort inutile car ceci pourrait augmenter les risques de rupture des tendons.

Attention la reprise de la marche si vous tiez alit depuis quelques jours en raison du risque de rupture de tendon. Si vous souffrez d’pilepsie ou d’une autre maladie neurologique, des effets indsirables neurologiques (crises convulsives) pourraient se produire.

S’ils surviennent, OFLOXACINE MYLAN doit tre arrt. Des ractions psychiatriques peuvent survenir avec OFLOXACINE MYLAN. Si vous souffrez de dpression ou de psychose, vos symptmes pourraient s’aggraver lors du traitement par OFLOXACINE MYLAN. Dans ces cas, OFLOXACINE MYLAN doit tre arrt. Vous pouvez prsenter des symptmes vocateurs d’une neuropathie, tels que douleurs, brlures, picotements, engourdissement et/ou faiblesse musculaire.

Si de tels symptmes surviennent, OFLOXACINE MYLAN doit tre arrt. Si vous souffrez de myasthnie, et si survient une aggravation de votre maladie de type faiblesse des muscles respiratoires, OFLOXACINE MYLAN doit tre arrt. Une diarrhe peut se produire lors de la prise d’antibiotiques, y compris avec OFLOXACINE MYLAN, mme plusieurs semaines aprs la fin du traitement.

Si la diarrhe devient svre ou persiste, ou si vous remarquez la prsence de sang ou de mucus dans vos selles, OFLOXACINE MYLAN doit tre arrt car votre vie pourrait tre mise en danger. Ne prenez pas de mdicaments destins bloquer ou ralentir le transit intestinal et contactez votre mdecin. Prvenez le mdecin ou le laboratoire d’analyses que vous prenez OFLOXACINE MYLAN si vous devez subir un prlvement de sang ou d’urines (voir Interactions avec les tests de laboratoire).

OFLOXACINE MYLAN peut provoquer des troubles hpatiques. Si vous remarquez le moindre symptme de type perte d’apptit, ictre (jaunisse), urines fonces, dmangeaisons ou sensibilit de l’estomac la palpation, OFLOXACINE MYLAN doit tre arrt. OFLOXACINE MYLAN peut diminuer le taux de vos globules blancs dans le sang et rduire votre rsistance aux infections.

Si vous prsentez une infection accompagne de symptmes tels qu’une fivre et une dtrioration importante de votre tat gnral, ou une fivre accompagne de symptmes d’infection locale tels que des douleurs dans la gorge/le pharynx/la bouche ou des problmes urinaires, vous devez consulter immdiatement votre mdecin.

Une analyse de sang sera effectue afin de rechercher une ventuelle diminution du taux de certains globules blancs. Il est important d’indiquer votre mdecin que vous prenez ce mdicament. Prvenez votre mdecin si vous ou un membre de votre famille tes atteint d’un dficit en glucose-6-phosphate dshydrognase (G6PD), car vous pourriez alors risquer de prsenter une anmie avec lofloxacine.

  1. OFLOXACINE MYLAN peut provoquer des troubles de la vision ou toute autre manifestation oculaire.
  2. Dans ce cas, consultez votre mdecin immdiatement.
  3. Des ractions cutanes bulleuses svres (syndrome de Stevens-Johnson ou ncrolyse pidermique toxique) ont t rapportes avec lofloxacine, Si de tels symptmes surviennent, contactez votre mdecin.

Votre peau devient plus sensible au soleil et aux rayons ultraviolets (UV) lorsque vous prenez OFLOXACINE MYLAN. Evitez toute exposition prolonge au soleil ou aux rayons UV artificiels comme ceux des cabines de bronzage. Interactions avec les tests de laboratoire Tests urinaires sur les opiacs (utiliss contre la douleur) : OFLOXACINE MYLAN peut donner des rsultats faussement positifs lors la recherche dopiacs dans les urines.

Si un test urinaire est effectu, prvenez le mdecin que vous prenez OFLOXACINE MYLAN. Tests sur la tuberculose : la prise dOFLOXACINE MYLAN peut rendre faussement ngatifs des rsultats de tests de laboratoire concernant la recherche de la bactrie responsable de la tuberculose. Ce mdicament contient 3,15 mg de sodium par ml de solution injectable soit 126 mg de sodium par poche (40 ml).

A prendre en compte chez les patients contrlant leur apport alimentaire en sodium. Si vous avez des questions sur les situations dcrites ci-dessus, parlez-en votre mdecin ou votre pharmacien avant de prendre OFLOXACINE MYLAN. Enfants et adolescents Sans objet.

  • Autres mdicaments et OFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml, solution pour perfusion OFLOXACINE MYLAN peut avoir une incidence sur leffet de certains mdicaments, et certains mdicaments peuvent influer sur leffet dOFLOXACINE MYLAN.
  • Prvenez votre mdecin si vous prenez les mdicaments ci-dessous lists car cela peut avoir une incidence sur la survenue deffets indsirables : des corticodes (utiliss contre linflammation).

Vous pouvez tre plus expos une inflammation et/ou une rupture des tendons ; des anticoagulants oraux (destins fluidifier le sang). Vous pouvez tre sujet des saignements. Votre mdecin vous fera faire des contrles sanguins pour vrifier votre coagulation ; de la thophylline (utilise dans des problmes respiratoires).

  • Vous pouvez tre sujet convulser si vous prenez OFLOXACINE MYLAN ; des anti-inflammatoires non strodiens (utiliss contre linflammation et la douleur) tels que laspirine, libuprofne, le fenbufne, le ktoprofne, lindomtacine.
  • Vous pouvez tre sujet convulser si vous prenez OFLOXACINE MYLAN ; des mdicaments qui peuvent modifier le rythme cardiaque tels que des mdicaments qui appartiennent au groupe des anti-arythmiques (par exemple, la quinidine, lhydroquinidine, le disopyramide, lamiodarone, le sotalol, le doftilide, libutilide), des anti-dpresseurs tricycliques, certains antibiotiques (appartenant la famille des macrolides) ou certains antipsychotiques ; du probncide (utilis dans la goutte), la cimtidine (utilise dans les ulcres de lestomac et les brlures de loesophage), le furosmide (utilis pour les dmes) ou le mthotrexate (utilis dans certains types de cancer, le psoriasis, la polyarthrite rhumatode).

Si vous avez des problmes rnaux, votre mdecin devra ajuster les doses. Prvenez votre mdecin si vous prenez : du mycophnolate moftil (utilis pour prvenir le rejet dorgane) car ce mdicament risque dtre moins efficace ; du glibenclamide (utilis pour traiter le diabte) ; du strontium car ce mdicament risque dtre moins efficace.

  • Certains mdicaments attnuent les effets de lOFLOXACINE MYLAN.
  • Prvenez votre mdecin si vous prenez ou envisagez de prendre : du fer ; du sucralfate ; du zinc.
  • OFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml, solution pour perfusion avec des aliments et des boissons Sans objet.
  • Grossesse et allaitement OFLOXACINE MYLAN ne doit pas tre utilis au cours de la grossesse.

Si vous dcouvrez que vous tes enceinte pendant le traitement, consultez rapidement votre mdecin, lui seul pourra adapter le traitement votre tat. L’administration de ce mdicament fait contre-indiquer l’allaitement, en raison du passage du produit dans le lait maternel.

  1. Demandez conseil votre mdecin ou votre pharmacien avant de prendre tout mdicament.
  2. Conduite de vhicules et utilisation de machines En raison du risque de troubles neurologiques, avec notamment la survenue de vertiges, de somnolence, de troubles de la vue, vous devez tre attentif votre propre raction au traitement avant de vous livrer des occupations ncessitant une certaine vigilance, telles que la conduite d’un vhicule ou l’utilisation d’une machine.

OFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml, solution pour perfusion contient du sodium 3. COMMENT UTILISER OFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml, solution pour perfusion ? Se conformer strictement l’ordonnance de votre mdecin. Posologie Chez l’adulte La posologie usuelle est de 400 mg par jour, rpartis en deux perfusions espaces de 12 heures.

Dans certains cas, votre mdecin peut prescrire une posologie plus importante selon la svrit de l’infection. La posologie devra tre adapte chez linsuffisant rnal ou chez l’insuffisant hpatique. Mode dadministration Voie injectable. Ce mdicament ne doit tre administr que par voie veineuse en perfusion LENTE pendant au moins 30 minutes pour 200 mg de solution dofloxacine injecter.

Frquence d’administration 1 2 administration(s) par 24 heures. Dure du traitement Pour tre efficace, cet antibiotique doit tre utilis rgulirement aux doses prescrites, et aussi longtemps que votre mdecin vous l’aura conseill. La disparition de la fivre, ou de tout autre symptme, ne signifie pas que vous tes compltement guri.

L’ventuelle impression de fatigue n’est pas due au traitement antibiotique mais l’infection elle-mme. Le fait de rduire ou de suspendre votre traitement serait sans effet sur cette impression et retarderait votre gurison. Si vous avez utilis plus de OFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml, solution pour perfusion que vous nauriez d En cas d’utilisation excessive de ce mdicament, consultez immdiatement votre mdecin ou votre pharmacien.

Si vous oubliez dutiliser OFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml, solution pour perfusion Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oubli dutiliser. Si vous arrtez dutiliser OFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml, solution pour perfusion Sans objet.4.

  1. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ? Comme tous les mdicaments, ce mdicament peut provoquer des effets indsirables, mais ils ne surviennent pas systmatiquement chez tout le monde.
  2. Effets indsirables frquents (entre 1 et 10 personnes sur 100 peuvent prsenter les effets suivants) : obstruction dune veine due un caillot, ractions locales au site de perfusion (douleur, rougeur).

Effets indsirables peu frquents (entre 1 et 10 personnes sur 1 000 peuvent prsenter les effets suivants) : infections dues un champignon, germes rsistants aux antibiotiques, agitation, troubles du sommeil, difficult dormir, sensations de vertiges, maux de tte, irritation des yeux, vertiges, toux, rhinopharyngite, douleurs au ventre, diarrhe, nauses, vomissements, dmangeaisons, ruption cutane.

Effets indsirables rares (entre 1 et 10 personnes sur 10 000 peuvent prsenter les effets suivants) : ractions allergiques svres (ractions anaphylactiques ou anaphylactodes, gonflement de la peau) (voir rubrique 2.), perte dapptit, troubles psychiatriques (par exemple hallucinations), anxit, confusion, cauchemars, dpression, somnolence, sensation de picotements ou de fourmillements, troubles du got, perturbation de lodorat, troubles de la vue, baisse de la tension artrielle, rythme cardiaque rapide, difficults respiratoires, gne respiratoire, inflammation de lintestin, parfois avec du sang, lvation du taux denzymes mesurant le fonctionnement du foie, augmentation de la quantit de bilirubine (diffrentes substances prsentes dans le sang), urticaire (ruption cutane identique celle provoque par la piqre d’ortie), bouffes de chaleur, transpiration excessive, ruption sur la peau avec du pus, inflammation des tendons, augmentation de la cratininmie (mesure du fonctionnement du rein).

Effets indsirables trs rares (moins de 1 personne sur 10 000 peut prsenter les effets suivants) : diminution du nombre des globules rouges ou de certains globules blancs (anmie, leucopnie), concentration leve des osinophiles (une sorte de globules blancs), diminution des cellules prsentes dans le sang servant la coagulation sanguine (plaquettes), ractions allergiques svres (chocs anaphylactiques ou anaphylactodes ) (voir rubrique 2.), atteintes des nerfs des membres qui peuvent occasionner des troubles moteurs ou sensitifs (faiblesse musculaire, douleurs, brlures, picotements, engourdissement) (voir rubrique 2.), convulsions, troubles neurologiques type tremblements au repos, rigidit et mouvements lents, troubles pour coordonner les mouvements, sifflements ou bourdonnements dans loreille, perte daudition, diarrhe svre, persistante, avec la prsence de sang ou de mucus dans les selles (voir rubrique 2.) jaunisse, ractions cutanes pouvant tre svres avec des bulles, raction cutane lors dune exposition au soleil ou aux UV (voir rubrique 2.), ruption due au mdicament, bleus ou petites taches rouges sur la peau, inflammation des vaisseaux pouvant conduire exceptionnellement une atteinte grave de la peau, douleurs articulaires, douleurs musculaires, rupture des tendons (par exemple du tendon dAchille) qui peut survenir dans les 2 jours aprs le dbut du traitement et qui peut atteindre les deux cts du corps, dfaillance du fonctionnement du rein.

See also:  Combien De Jours Pour Visiter Rome?

Frquence indtermine (ne peut tre estime sur la base des donnes disponibles) : chute importante du nombre de certains globules blancs, insuffisance de la moelle, diminution simultane du nombre de globules rouges, de globules blancs ainsi que du nombre de plaquettes (pancytopnie), augmentation et/ou diminution du taux de sucre dans le sang (pouvant aller jusquau coma hypoglycmique) chez les patients diabtiques traits par des anti-diabtiques (voir rubrique 2.), troubles psychiatriques, nervosit et dpression pouvant mettre la vie du patient en danger avec ides ou actes suicidaires (voir rubrique 2.), troubles du systme nerveux comme les tremblements, mouvements anormaux involontaires et incontrls (dyskinsie), baisse de tension pouvant mener une perte de connaissance et troubles du got (agueusies) peuvent apparatre chez les patients traits par lOFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml solution pour perfusion.

troubles de laudition, rythme cardiaque anormalement rapide, rythme cardiaque irrgulier pouvant mettre en jeu le pronostic vital (appel allongement de lintervalle QT qui sobserve sur lECG, enregistrement lectrique du cur) (voir rubrique 2.), pendant la perfusion dofloxacine, rythme cardiaque rapide et chute de la tension artrielle qui peut tre svre dans de trs rares cas, allergie au niveau des poumons, difficults respiratoires svres, troubles digestifs comme sensation de brlures destomac et ballonnements, flatulences, constipation et pancratites (inflammation du pancras), atteinte du foie pouvant tre svre (voir rubrique 2.), ruptions cutanes (syndrome de Stevens-Johnson, syndrome de Lyell) type dcollement de la peau pouvant rapidement s’tendre de faon trs grave tout le corps et qui ncessite immdiatement la consultation d’un mdecin, rougeur se gnralisant tout le corps avec des pustules et accompagne de fivre (pustulose exanthmatique aigu gnralise), ruption due au mdicament, inflammation de la muqueuse buccale, atteinte grave des muscles, faiblesse des muscles, dchirure des muscles, rupture des muscles, aggravation de myasthnie (maladie neuromusculaire), rupture des ligaments et arthrite (voir rubrique 2.), atteinte des reins, crises de porphyries chez les patients atteints de cette maladie hrditaire, asthnie (fatigue intense); fivre ; douleurs notamment au dos, la poitrine et aux extrmits des membres.

Inflammation de lil (uvite) rougeur de la peau tendue (dermatite exfoliative) perte dapptit, jaunissement de la peau et des yeux, urines fonces, dmangeaisons, douleurs estomac (abdomen). Ces effets peuvent tre le signe de problmes au foie, qui peuvent tre fatals. Dclaration des effets secondaires Si vous ressentez un quelconque effet indsirable, parlez-en votre mdecin, votre pharmacien ou votre infirmier/re.

Ceci sapplique aussi tout effet indsirable qui ne serait pas mentionn dans cette notice. Vous pouvez galement dclarer les effets indsirables directement via le systme national de dclaration : Agence nationale de scurit du mdicament et des produits de sant (ANSM) et rseau des Centres Rgionaux de Pharmacovigilance – Site internet : www.ansm.sante.fr En signalant les effets indsirables, vous contribuez fournir davantage dinformations sur la scurit du mdicament.5.

COMMENT CONSERVER OFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml, solution pour perfusion ? Tenir ce mdicament hors de la vue et de la porte des enfants. Nutilisez pas ce mdicament aprs la date de premption indique sur lemballage. Avant ouverture du suremballage : Pas de prcautions particulires de conservation. Aprs ouverture du suremballage : D’un point de vue microbiologique, le produit doit tre utilis immdiatement.

En cas d’utilisation non immdiate, les dures et conditions de conservation aprs dilution et avant utilisation relvent de la seule responsabilit de l’utilisateur. Ne jetez aucun mdicament au tout-lgout ou avec les ordures mnagres. Demandez votre pharmacien dliminer les mdicaments que vous nutilisez plus.

Ces mesures contribueront protger lenvironnement.6. CONTENU DE LEMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS Ce que contient OFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml, solution pour perfusion La substance active est : Ofloxacine,200 mg Pour 40 ml de solution pour perfusion.

Les autres composants sont : Chlorure de sodium, acide chlorhydrique, eau pour prparations injectables. Quest-ce que OFLOXACINE MYLAN 200 mg/40 ml, solution pour perfusion et contenu de lemballage extrieur Ce mdicament se prsente sous forme de solution pour perfusion.

Poche de 40 ml suremballe ou poche de 40 ml avec systme de perfusion suremballe. Poche de 40 ml en poche (polyolfine) suremballe. Toutes les prsentations peuvent ne pas tre commercialises. Titulaire de lautorisation de mise sur le march MYLAN S.A.S 117, ALLEE DES PARCS 69800 SAINT-PRIEST Exploitant de lautorisation de mise sur le march MYLAN S.A.S 117, ALLEE DES PARCS 69800 SAINT-PRIEST Fabricant MACO PRODUCTIONS RUE LORTHIOIS 59420 MOUVAUX Noms du mdicament dans les Etats membres de l’Espace Economique Europen Sans objet.

La dernire date laquelle cette notice a t rvise est : A complter ultrieurement par le titulaire Autres Des informations dtailles sur ce mdicament sont disponibles sur le site Internet de lANSM (France). Les informations suivantes sont destines exclusivement aux professionnels de sant : Vrifier que l’tui opaque est intact.

  1. Utiliser immdiatement aprs ouverture du suremballage.
  2. Vrifier que la solution est limpide.
  3. Vrifier l’ouverture de l’anneau de suspension.
  4. Vrifier que la poche ne prsente pas de fuite, liminer toute poche endommage ou partiellement utilise ou dont l’anneau de suspension ne serait pas ouvert.
  5. Ne pas utiliser de prise d’air, ne pas connecter en srie.

Poche sans systme de perfusion : 1. Oter le produit de son tui opaque 2. Retirer la poche du suremballage 3. Enlever le protecteur du site de perfusion 4. Connecter le perfuseur la poche. Poche avec systme clos de perfusion : 1. Oter le produit de son tui opaque 2.

Retirer la poche du suremballage 3. Dplacer le rgulateur de dbit de quelques cm avant de procder au clampage de la tubulure 4. Rompre l’ouvre-circuit en pliant franchement la tubulure d’un ct puis de l’autre (clic-clac) 5. Remplir la chambre compte-gouttes 6. Dclamper la tubulure et purger la ligne de perfusion 7.

Reclamper la tubulure 8. Connecter le systme au patient. Conseil dducation sanitaire : QUE SAVOIR SUR LES ANTIBIOTIQUES ? Les antibiotiques sont efficaces pour combattre les infections dues aux bactries. Ils ne sont pas efficaces contre les infections dues aux virus.

  • Aussi, votre mdecin a choisi de vous prescrire cet antibiotique parce quil convient prcisment votre cas et votre maladie actuelle.
  • Les bactries ont la capacit de survivre ou de se reproduire malgr laction dun antibiotique.
  • Ce phnomne est appel rsistance : il rend certains traitements antibiotiques inactifs.

La rsistance saccrot par lusage abusif ou inappropri des antibiotiques. Vous risquez de favoriser lapparition de bactries rsistantes et donc de retarder votre gurison ou mme de rendre inactif ce mdicament, si vous ne respectez pas : la dose prendre, les moments de prise, et la dure de traitement.

Quel est le générique de ofloxacine ?

Ce médicament appartient au(x) groupe(s) générique(s) suivants : OFLOXACINE 200 mg – OFLOCET 200 mg, comprimé pelliculé sécable.

Quelles sont les conséquences d’une trop forte utilisation d’antibiotique ?

Un usage inadapté des antibiotiques – Les antibiotiques ne sont efficaces que sur les infections bactériennes. Ils sont encore trop souvent prescrits pour des infections virales comme la grippe. L’administration répétée d’antibiotiques chez l’homme ou l’animal est responsable de l’augmentation des résistances bactériennes aux antibiotiques en créant ce qu’on appelle une « pression de sélection » : le niveau d’antibiotique dans l’organisme atteint favorise les mutations et les échanges plasmidiques responsables d’acquisition de résistances aux antibiotiques.

Quel est le meilleur moment pour prendre un antibiotique ?

Avec ou sans nourriture ? – L’heure des repas est un bon repère, mais à quel moment du repas prendre son antibiotique ? En principe, le meilleur moment se situe une demi-heure avant le repas, ou au plus tard juste avant de commencer à manger. De cette manière, le principe actif est mieux absorbé dans un estomac vide.

  • Mais il y a des exceptions : certains antibiotiques sont mieux assimilés en présence de matières grasses : on doit donc les prendre en cours de repas.
  • C’est pourquoi il est important de poser la question au médecin ou au pharmacien et de lire attentivement la notice du médicament avant de débuter le traitement.

Les indications concernant la façon de prendre l’ antibiotique y sont clairement mentionnées. Les comprimés et les gélules doivent être pris avec de l’eau, sans être écrasés ni ouvertes. Il vaut mieux éviter les boissons sucrées ou acides (jus de fruits, sodas) ou encore le lait qui peuvent perturber l’absorption gastrique et même neutraliser l’ antibiotique,

Prudence avec la doxycycline
Les comprimés de doxycycline (Doxy Gé, Doxycycline Génériques, Doxylis Gé, Granudoxy Gé, Spanor Gé, Tolexine Gé, Vibramycine N), utilisés dans le traitement des infections respiratoires et génitales ou dans le traitement de l’ acné, ne doivent pas être avalés en position couchée ni avec une faible quantité d’eau : cela expose à un risque d’ inflammation ou d’ ulcération de l’œsophage. Il faut avaler ces comprimés en position assise avec un grand verre d’eau pour qu’ils descendent correctement dans l’estomac et ne restent pas en contact avec la paroi de l’œsophage.

Quand arrêter Oflocet ?

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D’EMPLOI –

L’utilisation de l’ofloxacine doit être évitée chez les patients ayant présenté des effets indésirables graves lors de l’utilisation antérieure de médicaments contenant une quinolone ou une fluoroquinolone ( cf Effets indésirables ). Le traitement de ces patients par l’ofloxacine devra être instauré uniquement en l’absence d’alternative thérapeutique et après évaluation approfondie du rapport bénéfice/risque (cf également Contre-indications ).

  1. Risques de résistance : La prévalence des résistances acquises peut varier en fonction de la géographie et du temps pour certaines espèces.
  2. Il est utile de disposer d’informations sur la prévalence de la résistance locale ; un diagnostic microbiologique avec isolement du pathogène et preuve de sa sensibilité doit être recherché, surtout pour le traitement d’infections sévères ou en cas d’insuffisance de réponse au traitement.

Infections dues aux streptocoques et au pneumocoque : Compte tenu du niveau de sensibilité des streptocoques et du pneumocoque à l’ofloxacine, l’ofloxacine n’est pas le traitement de première intention des infections dues aux streptocoques et au pneumocoque.

Infections à Escherichia coli : La résistance de Escherichia coli aux fluoroquinolones (agent pathogène le plus fréquemment responsable des infections du tractus urinaire) varie au sein de l’Union Européenne. Les prescripteurs doivent prendre en considération la prévalence locale de la résistance de Escherichia coli aux fluoroquinolones.

Les Staphylococcus aureus résistants à la méticilline (SARM) possèdent souvent une corésistance aux fluoroquinolones, dont l’ofloxacine. En conséquence, l’ofloxacine est déconseillée dans le traitement des infections à SARM connues ou suspectées, à moins que les résultats bactériologiques n’aient confirmé la sensibilité de la bactérie à l’ofloxacine (et que les antibiotiques habituellement recommandés dans le traitement des infections à SARM soient jugés inappropriés).

  • Infections ostéoarticulaires : Pour les infections ostéoarticulaires, il faut considérer la nécessité d’un traitement en association avec d’autres antibiotiques.
  • Infections à Neisseria gonorrhoeae : En raison de la résistance accrue à Neisseria gonorrhoeae, l’ofloxacine ne doit pas être utilisée en traitement empirique en cas de suspicion d’infection gonococcique (infection uréthrale gonococcique, maladie inflammatoire pelvienne et orchi-épididymite), sans que le pathogène n’ait été identifié et confirmé comme sensible à l’ofloxacine.

Si aucune amélioration clinique n’est obtenue après 3 jours de traitement, il faut reconsidérer le choix du traitement. Maladie inflammatoire pelvienne : Pour les maladies inflammatoires pelviennes, l’ofloxacine ne doit être envisagée qu’en association avec une couverture anaérobie.

Chez l’enfant et l’adolescent : L’ofloxacine ne doit pas être utilisée chez l’enfant et l’adolescent jusqu’à la fin de la période de croissance en raison d’une toxicité articulaire : arthropathies sévères touchant électivement les grosses articulations ( cf Contre-indications ). Toutefois, exceptionnellement, après documentation microbiologique et après en avoir examiné le rapport bénéfice-risque, la prescription d’ofloxacine peut être envisagée chez l’enfant à partir de l’âge de 6 ans (cette barrière d’âge est due à la forme pharmaceutique, considérant que toute prise de comprimé est déconseillée chez l’enfant âgé de moins de 6 ans car elle peut entraîner une fausse route) et chez l’adolescent, pour le traitement exceptionnel de certaines infections sévères en échec de traitement conventionnel pour lesquelles les résultats des examens bactériologiques peuvent justifier l’utilisation d’ofloxacine.

Réactions bulleuses graves : Des cas de réactions cutanées bulleuses graves telles que syndrome de Stevens-Johnson ou syndrome de Lyell ont été rapportés avec l’ofloxacine ( cf Effets indésirables ). Les patients doivent être informés de la nécessité de contacter immédiatement leur médecin avant de continuer le traitement si des réactions surviennent au niveau de la peau et/ou des muqueuses.

Hypersensibilité : Des réactions d’hypersensibilité et d’allergie ont été rapportées avec les fluoroquinolones après la première administration. Des réactions anaphylactiques et anaphylactoïdes peuvent mettre en jeu le pronostic vital même dès la première prise. Dans ces cas, l’ofloxacine doit être interrompue et un traitement adapté (par exemple traitement du choc) doit être mis en place.

Diarrhée associée à Clostridium difficile : Une diarrhée, particulièrement si elle est sévère, persistante et/ou hémorragique, survenant pendant ou jusqu’à 10 semaines après un traitement par ofloxacine, peut être le signe d’une colite associée à Clostridium difficile (DACD).

La sévérité de la DACD peut varier d’une forme légère jusqu’à la mise en jeu du pronostic vital, la forme la plus sévère étant la colite pseudomembraneuse ( cf Effets indésirables ). Par conséquent, il est important d’envisager ce diagnostic chez les patients qui développent une diarrhée grave pendant ou après le traitement par ofloxacine.

Si une DACD est suspectée ou confirmée, l’ofloxacine doit être arrêtée immédiatement et un traitement approprié doit être instauré sans retard. Les médicaments inhibant le péristaltisme sont contre-indiqués chez les patients qui développent une diarrhée sévère.

Patients prédisposés aux convulsions : Les quinolones peuvent abaisser le seuil épileptogène et déclencher des crises convulsives. L’ofloxacine est contre-indiquée chez les patients ayant des antécédents d’épilepsie ( cf Contre-indications ). Comme avec d’autres quinolones, l’ofloxacine doit être utilisée avec grande prudence chez les patients prédisposés aux crises convulsives.

Ces patients peuvent présenter des lésions préexistantes du système nerveux central, et recevoir un traitement concomitant par le fenbufène, des anti-inflammatoires non stéroïdiens comparables ou des médicaments abaissant le seuil épileptogène comme la théophylline ( cf Interactions ).

  1. En cas de crises convulsives, le traitement par ofloxacine doit être interrompu.
  2. Effets indésirables graves, durables, invalidants et potentiellement irréversibles : De très rares cas d’effets indésirables graves, persistants (durant plusieurs mois ou années), invalidants et potentiellement irréversibles, portant sur différents organes, parfois avec atteintes multiples (musculo-squelettiques, nerveux, psychiatriques et sensoriels), ont été rapportés chez des patients recevant des quinolones et des fluoroquinolones, indépendamment de leur âge et de facteurs de risque préexistants.

Le traitement par l’ofloxacine doit être immédiatement interrompu dès les premiers signes ou symptômes d’un effet indésirable grave et les patients doivent être invités à contacter leur médecin pour un avis médical. Tendinites et ruptures des tendons : Des tendinites et des ruptures de tendon (affectant particulièrement, mais pas uniquement, le tendon d’Achille), parfois bilatérales, peuvent survenir dès les premières 48 heures du traitement par les quinolones et fluoroquinolones, et leur survenue a été rapportée jusqu’à plusieurs mois après l’arrêt du traitement.

Le risque de tendinite et de rupture de tendon est augmenté chez les patients âgés, les patients présentant une insuffisance rénale, les patients ayant reçu des greffes d’organes solides et ceux traités simultanément par des corticoïdes. Par conséquent, l’utilisation concomitante de corticoïdes doit être évitée.

Dès les premiers signes de tendinite (par exemple gonflement douloureux, inflammation), le traitement par l’ofloxacine doit être interrompu et le recours à un autre traitement doit être envisagé. Le ou les membres atteints doivent être traités de façon appropriée (par exemple immobilisation).

  1. Les corticoïdes ne doivent pas être utilisés si des signes de tendinopathie apparaissent.
  2. Le risque de survenue d’une arthropathie est à surveiller, plus particulièrement chez l’enfant.
  3. Concernant plus spécifiquement l’enfant, si des douleurs articulaires apparaissent au cours du traitement par l’ofloxacine, celui-ci doit être interrompu et l’articulation concernée mise au repos ; un avis spécialisé sera requis.
See also:  Combien De Trimestre Dans Une AnnE?

Patients insuffisants rénaux : Du fait de l’excrétion essentiellement rénale de l’ofloxacine, la posologie doit être adaptée chez les sujets présentant une altération de la fonction rénale ( cf Posologie et Mode d’administration ). Patients avec antécédents de troubles psychotiques : Des réactions psychotiques, incluant des idées suicidaires et tentatives de suicides, ont été rapportées chez des patients prenant des fluoroquinolones dont l’ofloxacine, parfois seulement après une prise unique ( cf Effets indésirables ).

  • Dans les situations où un patient développe ces réactions, le traitement par ofloxacine doit être arrêté immédiatement dès les premiers signes ou symptômes de ces réactions et il faut recommander aux patients de contacter leur médecin prescripteur pour avis.
  • Un autre traitement antibactérien sans fluoroquinolone doit être envisagé et des mesures appropriées doivent être instituées.

L’ofloxacine doit être utilisée avec précaution chez les patients ayant ou ayant eu des troubles psychiatriques. Patients insuffisants hépatiques/avec des altérations graves du foie : L’ofloxacine doit être utilisée avec précaution chez les patients présentant une altération de la fonction hépatique car le traitement peut provoquer des lésions du foie.

  1. Des cas d’hépatites fulminantes pouvant conduire à une insuffisance hépatique (y compris à issue fatale) ont été rapportés avec l’ofloxacine.
  2. Les patients doivent être avisés d’arrêter le traitement et de contacter leur médecin si des signes et des symptômes de maladie hépatique apparaissent tels qu’une anorexie, un ictère, une coloration foncée des urines, un prurit ou un abdomen douloureux à la palpation ( cf Effets indésirables ).

Patients traités par antivitamine K : Compte tenu de l’augmentation éventuelle des résultats de tests de coagulation (Temps de Quick/INR) et/ou des saignements chez des patients traités par fluoroquinolone dont l’ofloxacine, en association avec des traitements antivitamine K (par exemple la warfarine), les tests de coagulation doivent être contrôlés lorsque ces médicaments sont administrés de façon concomitante à l’ofloxacine ( cf Interactions ).

  • Myasthénie : Les fluoroquinolones, dont l’ofloxacine, ont une activité de blocage neuromusculaire et peuvent exacerber la faiblesse musculaire chez les patients présentant une myasthénie.
  • Au cours du suivi post-commercialisation, des effets indésirables graves incluant des décès et le recours à une assistance respiratoire ont été associés à la prise de fluoroquinolones chez des patients souffrant de myasthénie.

L’ofloxacine est déconseillée chez les patients ayant des antécédents connus de myasthénie. Prévention de la photosensibilité : Des réactions de photosensibilité ont été rapportées avec l’ofloxacine ( cf Effets indésirables ). Les patients doivent éviter de s’exposer inutilement à une lumière solaire forte ou à des rayons ultraviolets artificiels (lampes à bronzer, solarium), durant le traitement et dans les 48 heures suivant l’arrêt du traitement, pour éviter la photosensibilisation.

  1. Infections secondaires : Comme avec d’autres antibiotiques, l’utilisation d’ofloxacine, en particulier pendant une période prolongée, peut favoriser la croissance de souches non sensibles.
  2. Une évaluation répétée de l’état du patient est essentielle.
  3. Si une infection secondaire se développe pendant le traitement, des mesures appropriées doivent être prises.

Une émergence de résistance ou une sélection de souches résistantes est possible en particulier lors de traitements au long cours et/ou d’infections nosocomiales, notamment parmi les staphylocoques et les Pseudomonas, Allongement de l’intervalle QT : La prudence est recommandée lors d’un traitement par fluoroquinolones, y compris l’ofloxacine, chez des patients présentant des facteurs de risques connus pour allonger l’intervalle QT tels que :

un syndrome du QT long congénital ; un traitement concomitant avec des médicaments connus pour allonger l’intervalle QT (par exemple, les anti-arythmiques de classe IA et III, les antidépresseurs tricycliques, les macrolides, les antipsychotiques) ; un déséquilibre électrolytique non corrigé (par exemple, l’hypokaliémie, l’hypomagnésémie) ; des manifestations cardiaques (telles qu’une insuffisance cardiaque, un infarctus du myocarde ou une bradycardie).

Les patients âgés et les femmes peuvent être plus sensibles aux traitements allongeant l’intervalle QTc. Par conséquent, la prudence est recommandée lors d’un traitement par fluoroquinolones, dont l’ofloxacine, dans ces populations ( cf Posologie et Mode d’administration, Interactions, Effets indésirables, Surdosage ).

Anévrisme aortique, dissection aortique, et régurgitation/insuffisance des valves cardiaques : Les études épidémiologiques font état d’une augmentation du risque d’anévrisme aortique et de dissection aortique, en particulier chez les personnes âgées, ainsi que de régurgitation de la valve aortique et de la valve mitrale après la prise de fluoroquinolones.

Des cas d’anévrisme et de dissection aortiques, parfois compliqués par une rupture (y compris des ruptures fatales), ainsi que des cas de régurgitation/insuffisance de l’une des valves cardiaques, ont été signalés chez des patients recevant des fluoroquinolones ( cf Effets indésirables ).

à la fois à l’anévrisme aortique, à la dissection aortique, et à la régurgitation/insuffisance des valves cardiaques (par exemple les troubles du tissu conjonctif tels que le syndrome de Marfan ou le syndrome d’Ehlers-Danlos, le syndrome de Turner, la maladie de Behçet, l’hypertension artérielle, la polyarthrite rhumatoïde) ou encore à l’anévrisme et à la dissection aortiques (par exemple les troubles vasculaires tels que l’artérite de Takayasu ou l’artérite à cellules géantes (maladie de Horton), l’athérosclérose connue, ou le syndrome de Sjögren) ou encore à la régurgitation/insuffisance des valves cardiaques (par exemple l’endocardite infectieuse).

Le risque d’anévrisme et de dissection aortiques, ainsi que de rupture des valves aortiques, peut également être augmenté chez les patients traités simultanément par des corticostéroïdes systémiques. En cas de douleurs abdominales, thoraciques ou dorsales soudaines, il doit être recommandé aux patients de contacter immédiatement un service d’urgences médicales.

  • Il convient de conseiller aux patients de consulter immédiatement un médecin en cas de dyspnée aiguë, d’apparition de palpitations cardiaques ou de développement d’un œdème de l’abdomen ou des membres inférieurs.
  • Dysglycémie : Comme avec toutes les quinolones, des troubles de la glycémie, incluant à la fois hypoglycémie et hyperglycémie, ont été rapportés, survenant plus fréquemment chez les personnes âgées, généralement chez des patients diabétiques recevant un traitement concomitant par un hypoglycémiant oral (par exemple glibenclamide) ou par insuline.

Des cas de coma hypoglycémique ont été rapportés. Chez les patients diabétiques, une surveillance étroite de la glycémie est recommandée ( cf Effets indésirables ). Le traitement par Oflocet doit être interrompu immédiatement si un patient signale des troubles de la glycémie et un autre traitement antibactérien sans fluoroquinolone doit être envisagé.

Neuropathie périphérique : Des cas de polyneuropathies sensorielles ou sensitivo-motrices, se traduisant par des paresthésies, des hypoesthésies, des dysesthésies ou une faiblesse musculaire, ont été rapportés chez des patients traités par des quinolones et des fluoroquinolones. Afin de prévenir une évolution vers un état potentiellement irréversible, les patients traités par l’ofloxacine doivent être invités à contacter leur médecin avant de poursuivre le traitement si des symptômes de neuropathie tels que des douleurs, une sensation de brûlure, des picotements, un engourdissement ou une faiblesse musculaire apparaissent ( cf Effets indésirables ).

Troubles de la vision : En cas de survenue de troubles de la vision ou de toute autre manifestation oculaire, un ophtalmologiste doit être consulté immédiatement ( cf Conduite et Utilisation de machines, Effets indésirables ). Patients ayant un déficit en glucose-6-phosphate déshydrogénase : Les patients ayant un déficit enzymatique en glucose-6-phosphate déshydrogénase latent ou diagnostiqué peuvent être prédisposés à des réactions d’hémolyse s’ils sont traités par quinolones.

  1. Par conséquent, si l’ofloxacine doit être utilisée chez ces patients, il convient de surveiller la survenue potentielle d’une hémolyse.
  2. Patients avec des désordres héréditaires rares : Ce médicament contient du lactose.
  3. Les patients ayant des désordres héréditaires rares d’intolérance au galactose, un déficit en lactase de Lapp, ou un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose, ne doivent pas prendre ce médicament.

Interférence avec les tests de laboratoire : La recherche d’opiacés ou de porphyrines dans les urines peut donner des résultats faussement positifs pendant le traitement par ofloxacine. Il peut être nécessaire de confirmer la présence d’opiacés ou de porphyrines par des méthodes de détection plus spécifiques.

DC

Quel est l’antibiotique le plus efficace contre les infections ?

L’amoxicilline est l’antibiotique le plus couramment prescrit en France chez l’enfant et l’adulte. Il est actif contre plusieurs espèces de bactéries responsables d’infections.

Comment se débarrasser de l’infection ?

Comment traiter les infections? – Le traitement dépend du type d’infection. Une infection peut être causée par une bactérie, un virus, un parasite ou un champignon.

Les infections bactériennes sont causées par des bactéries, micro-organismes qui vivent dans de nombreux types d’environnements différents. Les bactéries peuvent vivre et se multiplier par elles-mêmes. Elles peuvent se trouver dans l’eau, le sol et les aliments ou sur les plantes, les animaux et même sur notre peau. Lorsqu’elles se trouvent dans un endroit où elles ne sont pas normalement présentes (comme à l’intérieur de notre peau après une coupure de couteau, ou dans notre intestin après avoir été mangé), elles peuvent croître et nous rendre malades. Certains exemples comprennent la salmonelle, l’infection streptococcique de la gorge ou l’infection des voies urinaires (aussi appelée « infection de la vessie »). La plupart des infections bactériennes peuvent être traitées par des antibiotiques prescrits par votre médecin. Il existe divers types d’antibiotiques utilisés pour traiter différentes bactéries. Il existe aussi plusieurs vaccins pour prévenir certaines infections bactériennes spécifiques (p. ex. le tétanos et la pneumonie).

Les infections virales sont causées par des virus. Les virus sont beaucoup plus petits que les bactéries. Les virus doivent en général se trouver à l’intérieur d’un autre être vivant pour pouvoir croître et se propager. Les virus peuvent parfois survivre seuls pendant une courte période sur une surface contaminée (comme un couteau ou une table), mais généralement pas plus de deux jours. La varicelle et le rhume sont des exemples d’infections virales. De nombreuses infections virales ne peuvent être traitées par aucun traitement médical spécifique. Le système immunitaire combat généralement ces infections par lui-même, mais cela prend du temps. Une bonne hydratation et la prise de médicaments comme Tylenol pour réduire les symptômes, tels que la douleur, la fièvre et les douleurs musculaires, peuvent permettre à la personne malade de se sentir mieux. Souvent, le médecin vous dira d’attendre la fin d’une infection virale. Parfois, le médecin peut prescrire un traitement antiviral spécifique. Il n’existe de médicament spécifique que contre un petit nombre de virus. Nous avons aussi des vaccins pour prévenir un certain nombre de virus, comme l’hépatite B, la grippe, la rougeole et la varicelle. Dans de nombreux cas (comme le rhume), aucun vaccin ne peut prévenir le virus.

Les infections parasitaires sont causées par des parasites. Les parasites sont de taille variable, mais sont généralement plus grands que les bactéries. Ils peuvent parfois même être visibles à l’œil nu. Les parasites vivent généralement sur ou dans un autre être vivant et survivent en lui soutirant des nutriments. Ils pondent souvent de minuscules œufs qui peuvent être transmis à un autre être vivant dans de l’eau contaminée ou par contact direct. Parmi les exemples courants de parasites pouvant infecter l’homme, on compte le Giardia, l’oxyure et la gale. De nombreux parasites à l’origine d’infections humaines sont plus fréquents dans les régions tropicales. Il existe des médicaments contre diverses infections parasitaires spécifiques.

Les infections fongiques sont causées par des champignons. Les champignons sont généralement plus gros que les bactéries. Leur taille peut varier, allant de microscopique à visible à l’œil nu (comme la moisissure sur le pain). De nombreux champignons, comme ceux que l’on trouve dans la nature, ne sont pas infectieux. Les exemples courants de champignons pouvant infecter les humains sont la teigne, le pied d’athlète et les infections vaginales à levures. Il existe des médicaments contre certaines infections fongiques spécifiques.

Pourquoi il ne faut pas boire sous antibiotique ?

Est-ce que l’alcool aggrave les effets secondaires des médicaments ? – Oui, l’alcool peut aggraver les effets secondaires des antibiotiques et des médicaments en général, Le mélange peut avoir des conséquences sur l’ élimination de l’alcool ou des antibiotiques par l’organisme, lequel aura des difficultés à dégrader les deux à la fois.

une détérioration du système immunitaire, une saturation du foie,des troubles digestifs plus ou moins importants, une transpiration excessive, sans oublier le risque de surdosage, l’alcool réduisant la capacité de notre corps à assimiler et éliminer les antibiotiques, ce qui provoque une accumulation de résidus médicamenteux dans le sang.

Les notices d’avertissement présentes sur chaque boîte de médicaments vous permettent d’en savoir plus sur les mélanges médicaments/alcool à éviter !

Comment agit l’antibiotique dans le corps ?

Utiliser les antibiotiques contre des bactéries Les antibiotiques sont efficaces uniquement contre les bactéries. Depuis leur première utilisation au milieu du 20ème siècle, ils ont permis de progresser dans le traitement des maladies infectieuses. Mais leur usage massif et souvent inapproprié favorise l’apparition des résistances bactériennes aux antibiotiques.

Les antibiotiques sont des médicaments qui agissent soit en empêchant le développement des bactéries (antibiotiques bactériostatiques), soit en les tuant (antibiotiques bactéricides).Il existe plusieurs familles d’antibiotiques (pénicillines, quinolones, macrolides, etc.)Chaque famille d’antibiotiques n’est active que contre une bactérie ou une famille de bactéries spécifiques.Les antibiotiques n’ont aucune efficacité sur les virus ou sur les champignons.

Victimes de leur succès, les antibiotiques sont trop souvent considérés comme des médicaments qui soignent tout, tout de suite. mais ce n’est pas vrai. Les antibiotiques sont efficaces uniquement contre les maladies d’origine bactérienne : Les antibiotiques ne peuvent rien contre les maladies d’origine virale telles que la que chez l’, la, la, ou la plupart des,

  • Les antibiotiques n’agissent pas sur les symptômes.
  • Troubles digestifs, courbatures.
  • Les antibiotiques ne peuvent rien contre ces symptômes.
  • Lorsque l’infection est virale.
  • Des médicaments existent pour les soulager, notamment le paracétamol pour la fièvre et les courbatures.
  • Les antibiotiques ne permettent pas de guérir plus vite d’une infection virale.

En cas de maladies virales courantes, la personne guérit naturellement en 1 à 2 semaines, sans antibiotique. Le corps peut se défendre seul contre ces virus fréquents l’hiver, il lui faut juste un peu de temps. La consommation d’antibiotiques a baissé en France de 2011 à 2020, pour remonter en 2021.

Les médecins ont réalisé 705 prescriptions pour 1.000 habitants pour l’année 2021 (soit +6% par rapport à 2020) et la consommation d’antibiotiques a augmenté de 5 %. L’évolution la plus importante des prescriptions d’antibiotiques a été observée chez les enfants âgés de 0 à 4 ans. La France reste le quatrième pays européen le plus consommateur d’antibiotiques derrière la Grèce, la Roumanie et la Bulgarie.

L’usage inapproprié et trop souvent incorrect des antibiotiques a contribué au développement et à la dissémination de bactéries qui sont devenues résistantes aux antibiotiques, Cette résistance se développe lorsqu’une bactérie se transforme et développe des mécanismes de défense, diminuant ou annulant l’action des antibiotiques qui la combattent.

Cette résistance des bactéries aux antibiotiques, appelée antibiorésistance, s’est développée progressivement et pourrait devenir l’une des principales causes de mortalité dans le monde : elle provoquerait chaque année en France près de 12 500 décès. Cette résistance remet en question la capacité à soigner les infections, même les plus courantes.

Pour lutter contre le développement des et préserver l’efficacité des antibiotiques, deux mesures sont essentielles.

Pourquoi ne pas s’allonger après antibiotique ?

Comment prendre la doxycycline ? – Avalez les comprimés avec un grand verre d’eau. Les comprimés doivent être pris au cours du repas et au moins 1 heure avant le coucher, Ne vous allongez pas pendant l’heure qui suit la prise d’un comprimé afin de réduire le risque d’inflammation et d’ulcérations de l’œsophage lié à la prise de cet antibiotique.

Comment agissent les quinolones ?

Comment agissent les quinolones? Les quinolones agissent sur l’ADN bactérien. Elles bloquent la synthèse de l’ADN bactérien, inhibant de manière sélective l’action de deux enzymes, l’ADN-gyrase et la topoisomérase IV.

Comment les quinolones peut stopper une infection bactérienne ?

Le mode d’action des quinolones – Les quinolones forment une famille de molécules qui ciblent les ADN de certains microorganismes. Elles empêchent par son action la réplication bactérienne pendant la phase de la division cellulaire. Lorsqu’elles sont ingérées, les quinolones se fixent sur les extrémités de l’ADN microbien.