Lycée Marc Bloch de Sérignan

Astuces, Conseils, Idées

Lamictal Agit Au Bout De Combien De Temps?

Lamictal Agit Au Bout De Combien De Temps
Quand la lamotrigine commencera-t-elle à avoir de l’effet? Lorsqu’elle est utilisée pour maîtriser un épisode dépressif, il faut prendre la lamotrigine pendant plusieurs semaines avant d’observer une amélioration de vos symptômes.

Comment agit le LAMICTAL sur le cerveau ?

LAMICTAL appartient au groupe de médicaments appelés anti-épileptiques. Il est utilisé pour traiter 2 maladies – l’épilepsie et les troubles bipolaires. LAMICTAL traite l’épilepsie en bloquant les signaux du cerveau qui déclenchent les crises d’épilepsie (convulsions).

· Chez les adultes et les enfants âgés de 13 ans et plus, LAMICTAL peut être utilisé seul ou avec d’autres médicaments, pour traiter l’épilepsie. LAMICTAL peut également être utilisé avec d’autres médicaments pour traiter les crises survenant dans une maladie appelée syndrome de Lennox-Gastaut.

LAMICTAL traite également les troubles bipolaires. Les personnes ayant des troubles bipolaires (parfois appelés maniaco-dépression) ont des variations d’humeur extrêmes, avec des périodes maniaques (excitation ou euphorie) alternant avec des périodes de dépression (profonde tristesse ou désespoir). Chez les adultes âgés de 18 ans et plus, LAMICTAL peut être utilisé seul ou avec d’autres médicaments, pour prévenir les périodes de dépression qui surviennent dans les troubles bipolaires. On ne sait pas encore comment LAMICTAL agit dans le cerveau pour avoir cet effet.

Si vous êtes concerné : è Parlez-en à votre médecin et ne prenez pas LAMICTAL.

· si vous avez des problèmes de reins

· si vous avez déjà développé une éruption cutanée après avoir pris de la lamotrigine ou tout autre médicament pour les troubles bipolaires ou l’épilepsie

· si vous avez présenté une éruption cutanée ou un coup de soleil après avoir pris de la lamotrigine et après vous être exposé au soleil ou à une lumière artificielle (par exemple, un solarium). Votre médecin vérifiera votre traitement et pourra vous conseiller d’éviter toute exposition au soleil ou de vous protéger contre le soleil (par exemple, utilisation d’un écran solaire et/ou port de vêtements de protection)

· si vous avez déjà développé une méningite après avoir pris de la lamotrigine (lisez le descriptif des symptômes dans la rubrique 4 de cette notice : effets indésirables rares)

· si vous prenez déjà un médicament contenant de la lamotrigine

Vous pouvez trouver utile d’expliquer à un membre de la famille, à un soignant ou à un ami proche que vous pouvez devenir déprimé ou avoir des changements importants d’humeur et leur demander de lire cette notice. Vous pouvez leur demander de vous dire s’ils sont inquiets au sujet de votre dépression ou de vos changements de comportement. Des pensées autodestructrices ou suicidaires ont également été observées chez un petit nombre de personnes traitées par des anti-épileptiques tels que LAMICTAL. Si vous avez ce type de pensées, contactez immédiatement votre médecin. Autres médicaments et LAMICTAL 100 mg, comprimé dispersible ou à croquer Informez votre médecin ou votre pharmacien si vous prenez, avez récemment pris ou pourriez prendre tout autre médicament, y compris un médicament à base de plantes ou obtenu sans ordonnance. Votre médecin doit savoir si vous prenez d’autres médicaments pour traiter votre épilepsie ou vos problèmes de santé mentale. Ceci afin de s’assurer que vous prenez la dose correcte de LAMICTAL.

Proposé par Base de Données Publiques des Médicaments (BDPM) Substance active : lamotrigine Liste des autres composants : Carbonate de calcium, hydroxypropylcellulose faiblement substituée, silicate d’aluminium et de magnésium, carboxyméthylamidon sodique (type A), povidone K30, saccharine sodique, stéarate de magnésium, arôme cassis. Proposé par Base de Données Publiques des Médicaments (BDPM)

Autre Quelle quantité de LAMICTAL prendre Comment prendre votre dose de LAMICTAL Quelqu’un qui a pris trop de LAMICTAL peut avoir l’un de ces symptômes : Les symptômes de ces réactions incluent : Ils affectent plus d’1 personne sur 10 : Ils affectent jusqu’à 1 personne sur 10 : Ils affectent jusqu’à 1 personne sur 100 : Ils affectent jusqu’à 1 personne sur 1 000 : Ils affectent jusqu’à 1 personne sur 10 000 : D’autres effets indésirables peuvent survenir chez un petit nombre de personnes mais leur fréquence exacte est inconnue :

Veillez à toujours prendre ce médicament en suivant exactement les indications de votre médecin ou de votre pharmacien. Vérifiez auprès de votre médecin ou pharmacien en cas de doute. Si vous avez pris plus de LAMICTAL100 mg, comprimé dispersible ou à croquer que vous n’auriez dû è Contactez un médecin ou le service des urgences de l’hôpital le plus proche immédiatement.

· votre âge

· si vous prenez LAMICTAL avec d’autres médicaments

Votre médecin vous prescrira pour commencer une dose faible et augmentera progressivement la dose sur quelques semaines jusqu’à ce que vous atteigniez la dose qui marche sur vous (appelée dose efficace). Ne prenez jamais plus de LAMICTAL que ce que votre médecin vous a indiqué.La dose habituelle efficace de LAMICTAL pour les adultes et les enfants de 13 ans et plus est entre 100 mg et 400 mg par jour.Pour les enfants entre 2 et 12 ans, la dose efficace dépend de leur poids corporel – habituellement, cela se situe entre 1 mg et 15 mg par kilogramme de poids corporel de l’enfant, jusqu’à une dose d’entretien maximale de 200 mg par jour.LAMICTAL n’est pas recommandé chez les enfants âgés de moins de 2 ans.

Prenez votre dose de LAMICTAL une ou deux fois par jour, selon les conseils de votre médecin. Il peut être pris avec ou sans nourriture.

Votre médecin peut également vous conseiller de commencer ou d’arrêter d’autres médicaments, selon la maladie pour laquelle vous êtes traité et selon la façon dont vous répondez au traitement.LAMICTAL comprimé dispersible ou à croquer peut être soit avalé en entier avec un peu d’eau, soit croqué, soit mélangé avec de l’eau pour obtenir un médicament liquide. Ne prenez jamais seulement une partie du liquide.

· Mettez le comprimé dans un verre avec au moins suffisamment d’eau pour recouvrir le comprimé entier.

· Au choix mélangez pour dissoudre ou attendez jusqu’à ce que le comprimé soit totalement dissout.

· Buvez tout le liquide.

· Ajoutez un peu plus d’eau dans le verre et buvez-la, pour vous assurer qu’il ne reste pas du médicament dans le verre.

· mouvements rapides et incontrôlables des yeux (nystagmus)

· maladresse et manque de coordination, perturbant l’équilibre (ataxie)

· modifications du rythme cardiaque (habituellement détectés à l’ECG)

Si vous oubliez de prendre une seule dose de LAMICTAL 100 mg, comprimé dispersible ou à croquerNe prenez pas de comprimés supplémentaires pour compenser les comprimés que vous avez oublié de prendre. Prenez seulement votre prochaine dose à l’heure habituelle.Dans le cas où vous oubliez de prendre plusieurs doses de LAMICTALè Demandez conseil à votre médecin sur comment recommencer à le prendre. Il est important pour vous de le faire.

· une éruption cutanée ou rougeur, qui peut se transformer en réaction cutanée pouvant mettre en jeu le pronostic vital comme une éruption cutanée étendue accompagnée de cloques et d’une desquamation, particulièrement autour de la bouche, du nez, des yeux et des parties génitales (syndrome de Stevens-Johnson), une desquamation étendue (plus de 30 % de la surface corporelle – nécrolyse épidermique toxique) ou une éruption cutanée étendue avec atteinte du foie, du sang ou d’autres organes (syndrome d’hypersensibilité médicamenteuse avec éosinophilie et symptômes systémiques aussi appelé syndrome d’hypersensibilité (DRESS))

· des ulcères de la bouche, de la gorge, du nez ou des organes génitaux

· une irritation de la bouche ou des yeux rouges ou enflés (conjonctivites)

· une température élevée (fièvre), des symptômes pseudo-grippaux ou une somnolence

· un gonflement autour du visage ou des ganglions gonflés au niveau du cou, de l’aisselle ou de l’aine

· des bleus ou des saignements inattendus ou les doigts qui deviennent bleus

· une gorge douloureuse ou plus d’infections que d’habitude (comme des rhumes)

· des augmentations des enzymes du foie observées dans les tests sanguins

· une augmentation d’un type de globules blancs (les éosinophiles)

· un gonflement des ganglions lymphatiques

Dans beaucoup de cas, ces symptômes seront les signes d’effets indésirables moins graves. Mais vous devez être conscient qu’ils peuvent potentiellement mettre en jeu le pronostic vital et peuvent se transformer en problèmes plus graves, comme la défaillance d’organes, s’ils ne sont pas traités. Si vous remarquez l’un de ces symptômes :è Consultez immédiatement un médecin. Votre médecin peut décider d’effectuer des tests sur votre foie, vos reins ou votre sang et peut vous dire d’arrêter de prendre LAMICTAL. Dans le cas où vous avez développé le syndrome de Stevens-Johnson ou de nécrolyse épidermique toxique, votre médecin vous préviendra que vous ne devrez jamais plus utiliser la lamotrigine.Lymphohistiocytose hémophagocytaire (LHH) (voir rubrique 2 : Quelles sont les informations à connaître avant de prendre Lamictal).Effets indésirables très fréquents

· maux de tête

Effets indésirables fréquents

· agressivité ou irritabilité

· envie de dormir

· sensation de vertiges

· frissons ou tremblements

· difficultés à dormir (insomnie)

· sensation d’agitation

· diarrhée

· bouche sèche

· nausées ou vomissements

· sensation de fatigue

Effets indésirables peu fréquents

· maladresse et manque de coordination (ataxie)

· vision double ou vision floue

· perte inhabituelle ou raréfaction des cheveux (alopécie)

Effets indésirables rares

· une réaction cutanée mettant en jeu le pronostic vital (syndrome de Stevens-Johnson) : (voir également les informations au début de rubrique 4)

fièvre, nausées, vomissements, maux de tête, raideur de la nuque et sensibilité extrême à la lumière. Cela peut être provoqué par une inflammation des membranes enveloppant le cerveau et la moelle épinière (méningite). Ces symptômes disparaissent habituellement à l’arrêt du traitement cependant s’ils continuent ou s’aggravent, contactez votre médecin

· une réaction cutanée mettant en jeu le pronostic vital (nécrolyse épidermique toxique) : (voir également les informations en début de rubrique 4)

· syndrome d’hypersensibilité médicamenteuse avec éosinophilie et symptômes systémiques (DRESS) : (voir également les informations en début de rubrique 4)

· une température élevée (fièvre) : (voir également les informations en début de rubrique 4)

· gonflement autour du visage (œdème) ou des ganglions gonflés au niveau du cou, de l’aisselle ou de l’aine (adénopathie) : (voir aussi les informations en début de rubrique 4)

· modifications de la fonction du foie, qui peuvent se voir dans les analyses de sang ou insuffisance hépatique : (voir aussi les informations en début de rubrique 4)

· un trouble grave de la coagulation, qui peut provoquer de façon inattendue des saignements ou des bleus (coagulation intravasculaire disséminée) : (voir également les informations en début de rubrique 4)

· lymphohistiocytose hémophagocytaire (LHH) (voir rubrique 2 : Quelles sont les informations à connaître avant de prendre Lamictal)

· modifications qui peuvent se voir dans les analyses de sang, incluant une diminution du nombre de globules rouges (anémie), une diminution du nombre de globules blancs (leucopénie, neutropénie, agranulocytose), une diminution du nombre de plaquettes (thrombocytopénie), une diminution du nombre de tous ces types de cellules (pancytopénie) et affections de la moelle osseuse appelées anémie aplasique

· hallucinations (« voir » ou « entendre » des choses qui ne sont pas réellement là)

· confusion

· sensation d’instabilité ou de tremblements quand vous bougez

· mouvements corporels incontrôlables (tics), spasmes musculaires incontrôlables affectant les yeux, la tête et le torse (choréoathétose) ou tout mouvement corporel inhabituel comme des mouvements saccadés, des tremblements ou une raideur

· chez les personnes ayant déjà une épilepsie, les crises peuvent survenir plus souvent

· chez les personnes ayant une maladie de Parkinson, une aggravation des symptômes

Autres effets indésirables

· des troubles osseux, incluant l’ostéopénie, l’ostéoporose (amincissement des os) et des fractures ont été rapportés. Faites le point avec votre médecin ou votre pharmacien si vous êtes en cours de traitement antiépileptique à long terme ou si vous avez des antécédents d’ostéoporose ou en cas de prise de stéroïdes.

· inflammation du rein (néphrite tubulo-interstitielle), ou inflammation à la fois du rein et de l’œil (néphrite tubulo-interstitielle et uvéite).

· cauchemars

Déclaration des effets secondairesSi vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirable qui ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarer les effets indésirables directement via le système national de déclaration : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance – Site internet : www.signalement-sante.gouv.frEn signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantage d’informations sur la sécurité du médicament.

Proposé par Base de Données Publiques des Médicaments (BDPM)

Quand prendre le LAMICTAL matin ou soir ?

Délai d’action, mise en place du traitement –

On commence toujours le traitement très progressivement, sur plusieurs semaines La première prescription comporte 1 cp à 25 mg le matin pendant quinze jours. Puis on augmente la posologie par paliers de 25 mg chaque quinzaine. C’est-à-dire 50mg le seconde quinzaine, 75mg la troisième quinzaine, 100mg la quatrième, etc. On répartit les prises du médicament dans la journée La posologie maximale habituelle est 200mg par jour. Mais une posologie plus élevée est possible Certains psychiatres préconisent une augmentation plus rapide des posologies Le dosage de la lamotrigine dans le sang est possible. Il permet de s’assurer que les posologies restent efficaces, par exemple en cas d’association avec d’autres médicaments, ou en cas de grossesse

Est-ce que la lamotrigine fait dormir ?

Lamotrigine – La lamotrigine pourrait bien être le psychorégulateur le plus efficace pour traiter la dépression chez les personnes ayant un trouble bipolaire, mais il n’est pas aussi efficace pour traiter la manie. On recommande d’administrer d’abord une dose très faible du médicament et de l’accroître très lentement au cours des quatre semaines ou plus qui suivent.

Ainsi, on réduit le risque d’éruption cutanée grave, un effet secondaire potentiellement dangereux de ce médicament. Les effets secondaires courants de la lamotrigine comprennent de la fièvre, des étourdissements, la somnolence, une vision trouble, des nausées, des vomissements ou de faibles crampes, des maux de tête et une éruption cutanée.

Dans de rares cas, l’éruption cutanée peut être grave. Si elle se produit pendant les premières semaines du traitement, il faut en aviser le médecin.

Est-ce que le LAMICTAL fatigue ?

Existe-t-il d’autres précautions d’emploi ou mises en garde? – Avant d’employer un médicament, ne manquez pas d’informer votre médecin des troubles médicaux ou des allergies que vous pourriez avoir, des médicaments que vous utilisez et de tout autre fait important au sujet de votre santé.

  1. Ces facteurs pourraient avoir une influence sur la façon dont vous devriez employer ce médicament.
  2. Arrêt du médicament : l’interruption soudaine de la prise de tout médicament antiépileptique peut causer des crises convulsives de rebond.
  3. En général, l’arrêt du médicament devrait se faire progressivement, conformément aux indications de votre médecin traitant afin de réduire au minimum ce risque.

Avant de cesser la prise de lamotrigine, demandez conseil à votre médecin. Comportement suicidaire ou agité : les personnes atteintes d’épilepsie subissent parfois de la dépression. Si vous êtes déprimé ou si vous êtes atteint d’un désordre bipolaire, il se peut que vous couriez un risque accru de ressentir de l’agitation (accompagnée d’anxiété, d’agressivité, d’une émotivité excessive et d’un sentiment d’étrangeté à soi-même) ou que vous désiriez vous faire du mal ou blesser d’autres personnes.

Si vous ressentez ces effets secondaires ou s’il vous semble qu’ils touchent un membre de votre famille qui emploie ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement. Éruptions cutanées : des personnes prenant de la lamotrigine ont rapporté de graves éruptions cutanées menant à une hospitalisation.

Cet effet secondaire semble plus susceptible de se produire si la dose est augmentée de façon trop rapide. Le risque d’apparition d’éruption cutanée grave est plus élevé pour les enfants et peut être plus élevé pour les personnes qui ont déjà subi des éruptions cutanées lorsqu’elles ont pris d’autres médicaments pour traiter l’épilepsie.

  1. Presque tous les cas de graves éruptions cutanées associés à la lamotrigine se sont produits dans les 2 à 8 semaines qui ont suivi l’amorce du traitement.
  2. Si vous observez l’apparition d’une éruption cutanée, d’une fièvre ou d’une augmentation de volume des ganglions, sollicitez des soins médicaux immédiatement.

Fonction hépatique : la maladie hépatique ou la réduction de la fonction hépatique peut provoquer une accumulation de ce médicament dans l’organisme, causant ainsi des effets secondaires. Si votre fonction hépatique est réduite ou si vous êtes atteint d’une maladie hépatique, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l’influence de votre affection sur l’administration et l’efficacité de ce médicament, et de la pertinence d’une surveillance médicale spécifique.

  1. Ce médicament peut également causer une fonction hépatique réduite.
  2. Si vous observez la survenue de symptômes de troubles hépatiques comme de la fatigue, une sensation de malaise, une perte de l’appétit, de la nausée, le jaunissement de la peau ou du blanc des yeux, une urine foncée, des selles claires, une douleur abdominale, ou une enflure et une démangeaison cutanée, prenez contact avec votre médecin immédiatement.
See also:  Bas De Contention Combien De Temps Par Jour?

Fonction rénale : les maladies rénales ou la diminution de la fonction rénale peuvent causer l’accumulation de ce médicament dans le corps, ce qui provoque des effets secondaires. Si votre fonction rénale est réduite ou si vous êtes atteint d’une maladie rénale, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l’influence de votre affection sur l’administration et l’efficacité de ce médicament, et de la pertinence d’une surveillance médicale spécifique.

Lymphohistiocytose hémophagocytaire (LHH) : la lamotrigine a été, rarement, associée à la LHH, une affection causée par l’hyperactivité du système immunitaire. Si on n’identifie pas la LHH rapidement pour la traiter, cette maladie peut être mortelle. Si vous présentez de la fièvre, des éruptions cutanées, de la difficulté à marcher ou à voir, de l’enflure ou de la douleur à l’abdomen, de la nausée, des vomissements, des difficultés respiratoires ou des ganglions lymphatiques enflés, consultez un médecin dès que possible.

Maladie cardiaque : l’utilisation de la lamotrigine peut provoquer un changement du rythme cardiaque, en particulier pour les personnes déjà atteintes de certaines affections cardiaques. Si vous êtes atteint de problèmes cardiaques, discutez avec votre médecin de la façon dont ce médicament pourrait influer sur votre affection, de l’influence de votre affection sur l’administration et l’efficacité de ce médicament, et de la pertinence d’une surveillance médicale spécifique.

  • Méningite aseptique : rarement, la prise de lamotrigine peut causer les symptômes d’une méningite aseptique (inflammation ou enflure des membranes qui entourent le cerveau et la moelle épinière, non causée par des bactéries).
  • Si vous êtes atteint d’une affection auto-immunitaire (par ex.
  • Le lupus érythémateux aigu disséminé, une connectivité mixte), votre risque de contracter cette maladie est plus grand.

Si vous ressentez des symptômes comme une raideur de cou, des maux de tête intenses, de la nausée, des vomissements, de la fièvre ou une modification de votre niveau de conscience, cessez de prendre ce médicament et consultez immédiatement un médecin.

  • Pilules anticonceptionnelles et hormonothérapie substitutive : vous pourriez devoir ajuster votre dose de lamotrigine si vous amorcez ou arrêtez la prise de contraceptifs oraux ou d’autres traitements par des hormones femelles comme l’hormonothérapie substitutive.
  • Quelques rares rapports de cas ont signalé, lors de la prise de la lamotrigine en combinaison avec des contraceptifs oraux ou des traitements de substitution hormonale, des cas de convulsions, de grossesses imprévues et de désordres menstruels (par ex.

de la métrorragie). Vous ne devez pas amorcer ni arrêter la prise de ces médicaments sans consulter votre médecin au préalable. Prenez contact avec votre médecin si vous observez des changements dans vos menstruations, par exemple des hémorragies utérines, pendant que vous prenez la lamotrigine et ces médicaments.

Réaction d’hypersensibilité : la lamotrigine a occasionnellement provoqué une réaction d’hypersensibilité susceptible de mettre la vie en danger. En cas d’éruption cutanée, d’enflure du visage ou de ganglions enflés dans le cou, communiquez immédiatement avec votre médecin. Somnolence ou vigilance réduite : si vous êtes atteint d’une forme non contrôlée d’épilepsie, vous ne devez pas conduire un véhicule ni manœuvrer de machinerie potentiellement dangereuse.

Parmi les effets secondaires courants de la lamotrigine, on retrouve des étourdissements, des problèmes de coordination musculaire, de la somnolence, une vision double et une vision floue. Vous ne devez pas entreprendre des activités nécessitant de la vigilance ou de la coordination physique avant d’avoir établi comment la lamotrigine agit sur vous.

Grossesse : l’utilisation de lamotrigine pendant la grossesse a été associée à une augmentation du nombre de cas de fentes palatines, une malformation congénitale. Ce médicament ne devrait pas s’utiliser durant la grossesse à moins que les bienfaits priment les risques. Si une grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, prenez contact avec votre médecin immédiatement.

Ne cessez pas de prendre ce médicament avant d’avoir consulté votre médecin à ce sujet; l’abandon du médicament peut causer des convulsions par effet rebond qui pourraient nuire à la mère et à l’enfant à naître. Allaitement : ce médicament passe dans le lait maternel.

Quel est le meilleur stabilisateur de l’humeur ?

Lithium : le stabilisateur de l’humeur le plus connu – Le lithium a montré son efficacité dans le traitement des après la seconde guerre mondiale. Il est prescrit en amérique du nord au début des années 1970. Il agit au niveau des récepteurs des neurones mais aussi à l’intérieur des ces cellules.

  • Son mécanisme d’action est complexe.
  • Il entraîne une aumentation des neurotransmetteurs sérotnonie et dopamine.
  • C’est le traitement de premier choix dans la phase maniaque et la phase dépressive.
  • Ce stabilissteur de l’humeur semble plus efficae chez les patients qui présentent une humeur élevée en l’absence de symptômes dépressifs.

Le lithium est l’un des stabilisateurs de l’humeur les plus anciens et les plus efficaces utilisés pour traiter la manie et les symptômes dépressifs du trouble bipolaire. Indications

  • Phase maniaque et dépressive (trouble bipolaire de type I)
  • Phase hypomaniaque et dépressive (trouble bipolaire de type II)
  • Troubles dépressifs (en combinaison avec un anti-dépresseur)

Contre indications

  • Dommages au cerveau
  • Insuffisance cardiaque
  • Insuffisance rénale

Effets indésirables Nausées, vomissements, diarrhées, goût métallique, fatigue, étourdissement, problème de mémoire, bradycardie, hypothyroidie, peau sèche, psoriasis, vision embrouillée.

Quels sont les effets du LAMICTAL ?

Effets indésirables possibles du médicament LAMICTAL – Dans le traitement de l’ épilepsie, les effets indésirables suivants ont été observés :

Réactions allergiques ; les plus fréquentes sont des éruptions de boutons, le plus souvent bénignes, mais pouvant évoluer vers des lésions graves et exceptionnellement mortelles. La fréquence des réactions cutanées ayant conduit à une hospitalisation est de l’ordre de 1/1000 chez l’adulte et de 1/200 chez l’enfant. Maux de tête, troubles de la vision, tremblements, somnolence, agitation, fatigue, vertiges, troubles digestifs, augmentation paradoxale de la fréquence des crises d’ épilepsie,

Dans le traitement des troubles bipolaires, les effets indésirables suivants ont été fréquemment observés : maux de tête, agitation, somnolence, vertiges, bouche sèche, éruption cutanée, douleur articulaire, mal de dos. Vous avez ressenti un effet indésirable susceptible d’être dû à ce médicament, vous pouvez le déclarer en ligne.

Quel est le comportement d’une personne bipolaire ?

Par exemple, la personne ressent un trop-plein d’idées ou se perd parfois dans ses idées; grande distraction. Par exemple, la personne est incapable de fixer son attention sur un sujet; comportements à risque qui procurent du plaisir.

Qui prend du LAMICTAL ?

Sommaire : La lamotrigine (Lamictal® et ses formes génériques) appartient au groupe de médicaments appelés « anticonvulsivants » qui est utilisé pour traiter les troubles épileptiques (épilepsie). Ce médicament pourrait être utilisé pour traiter les troubles de l’humeur tels que le trouble bipolaire. Image credit: Adobe Stock La lamotrigine (nom générique), également connue sous le nom de Lamictal ® (nom de marque) est un médicament anticonvulsivant qui est utilisé pour soigner plusieurs conditions, dont les suivantes :

Épilepsie

La lamotrigine est approuvée par Santé Canada pour le traitement de l’épilepsie chez les enfants âgés de 2 ans et plus.

Troubles bipolaires :

La lamotrigine n’est pas officiellement approuvée par Santé Canada pour le traitement du trouble bipolaire. Cependant, elle est recommandée comme traitement dans les lignes directrices de pratique pour le traitement du trouble bipolaire, et est donc prescrite  » hors étiquette  » par les médecins pour le trouble bipolaire.

Il se peut que votre médecin vous prescrive ce médicament pour une autre raison. Si vous ne savez pas pourquoi la lamotrigine vous est prescrite, demandez à votre médecin. La lamotrigine pourrait influencer l’activité de la substance chimique du cerveau (neurotransmetteur) appelée glutamate.

Ce médicament a un effet « stabilisateur » sur les nerfs, qui en retour, permet de réduire les fortes fluctuations de l’humeur associées au trouble bipolaire. Le mécanisme grâce auquel la lamotrigine atténue les symptômes du trouble bipolaire n’est pas encore complètement connu. La lamotrigine pourrait s’avérer particulièrement efficace dans le traitement et la prévention des épisodes dépressifs associés au trouble bipolaire.

Elle pourrait également prévenir l’apparition d’épisodes dépressifs et maniaques futurs. La lamotrigine peut être administrée seule ou en association avec d’autres médicaments tels que le lithium pour traiter le trouble bipolaire. Lorsqu’elle est administrée pour traiter un épisode dépressif, la lamotrigine peut améliorer certains symptômes tels que : la tristesse prolongée; le manque d’intérêt ou de plaisir; l’insomnie ou l’hypersomnie; la diminution de l’appétit ou la perte de poids; le manque d’énergie ou la fatigue extrême; le ralentissement des mouvements ou le comportement agité; les sentiments de dévalorisation, de culpabilité ou de désespoir; les problèmes de concentration ou d’habiletés relatives à la prise de décision; les pensées ou les tentatives de suicide et d’actes autodestructeurs.

Lorsqu’elle est efficace, la lamotrigine stabilise votre humeur et vous permet de retrouver votre niveau normal d’activité. Ce médicament pourrait également vous aider à mieux maîtriser vos émotions et à améliorer votre fonctionnement général. La lamotrigine pourrait s’avérer particulièrement utile pour les patients qui sont sujets à plus de quatre épisodes d’humeur par an (ce que l’on appelle le cycle rapide) ou qui présentent des problèmes d’agressivité.

Dans la mesure du possible, acquérir plus de connaissances sur le trouble avec lequel vous êtes aux prises (par exemple : apprendre à reconnaître les signes avant-coureurs d’un épisode dépressif et les stratégies d’adaptation appropriées) vous rend plus susceptible de ressentir les effets bénéfiques de ce médicament.

La lamotrigine se vend en comprimés ordinaires et en comprimés à dissoudre ou à croquer. Les comprimés ordinaires doivent être avalés entiers avec un grand verre d’eau plate et ne doivent pas être écrasés, mâchés ou divisés. Les comprimés à dissoudre ou à croquer peuvent être avalés entiers, mâchés ou dissous dans un liquide.

Toutefois, ne divisez pas les comprimés. Pour avaler plus facilement, vous pouvez boire de petites gorgées d’eau ou de jus de fruit dilué après avoir mâché le comprimé. Pour dissoudre les comprimés, mettez le comprimé à dissoudre dans un verre et ajouter une cuillère à café d’eau ou de jus de fruit dilué (juste assez pour recouvrir les comprimés).

  • Ensuite, attendez environ une minute jusqu’à ce que les comprimés se dissolvent puis mélangez bien la solution.
  • Buvez le mélange immédiatement.
  • Si elle n’est pas bue tout de suite après avoir été dissoute, il faut jeter la solution.
  • En règle générale, la lamotrigine est prise une à deux fois par jour.
  • Lorsque vous commencez un traitement à base de lamotrigine, votre médecin commencera par vous prescrire une faible dose.

On augmentera progressivement la dose toutes les deux semaines après le premier mois. Par la suite, la dose pourrait être augmentée toutes les semaines ou toutes les deux semaines jusqu’à ce qu’une dose cible soit atteinte. Votre médecin déterminera la dose à prendre, en fonction de votre poids, votre réaction au médicament ainsi que des autres médicaments que vous prenez actuellement.

À titre d’exemple, si vous prenez également un médicament appelé divalproex/acide valproïque (Epival®/Depakene®), il vous sera demandé de prendre la lamotrigine une fois tous les deux jours au début du traitement. La dose pourrait être portée à une fois par jour selon les recommandations de votre médecin.

Il est important de suivre le régime posologique tel qu’il est indiqué par votre médecin pour réduire les risques de réactions graves (tels que des réactions cutanées potentiellement dangereuses) à la lamotrigine. Ce médicament doit être pris régulièrement de manière quotidienne afin d’être efficace (même si vous vous sentez bien).

  • La lamotrigine devrait être prise à la même heure chaque jour selon les recommandations de votre médecin.
  • Essayez de la prendre en même temps qu’une de vos activités quotidiennes (telles que le moment de vous brosser les dents) pour ne pas l’oublier.
  • Le traitement à base de lamotrigine ne doit en général pas être interrompu de manière soudaine si vous êtes aux prises avec un trouble épileptique, car cela pourrait déclencher des crises.

Lorsqu’elle est utilisée pour maîtriser un épisode dépressif, il faut prendre la lamotrigine pendant plusieurs semaines avant d’observer une amélioration de vos symptômes. Sauf indication de votre médecin, n’augmentez pas, ne diminuez pas ou n’interrompez pas la prise de ce médicament par vous-même si vous n’observez pas d’améliorations au cours des premières semaines.

  • Il est normal qu’il y ait un certain délai dans l’action du médicament – suivez le régime d’ajustement posologique prescrit par votre médecin.
  • La lamotrigine pourrait ne pas se révéler efficace pour toutes les personnes.
  • Si vous trouvez que ce médicament ne vous a pas été utile après 8 semaines de traitement ou que les effets secondaires sont trop incommodants, votre médecin pourrait vous recommander un nouveau médicament.

Cela dépend des symptômes que vous présentez, de leur fréquence et de leur durée. La plupart des personnes aux prises avec un trouble bipolaire doivent prendre la lamotrigine pendant au moins 6 mois. Cela laisse le temps à vos symptômes de se stabiliser et vous permet de retrouver votre fonctionnement normal tout en réduisant les risques d’un nouvel épisode d’humeur.

  • Après 6 mois de traitement, vous et votre médecin devriez discuter des avantages et des risques si vous décidez de continuer le traitement.
  • Si vous vivez plusieurs épisodes dépressifs ou maniaques et que vous tolérez bien ce médicament, il pourra vous être demandé de prendre ce médicament pour une durée indéfinie.

En continuant à prendre ce médicament, vous réduisez de manière significative le risque de connaître un autre épisode d’humeur. Même si vous vous sentez mieux, n’interrompez pas la prise du médicament de manière soudaine avant d’en avoir discuté avec votre médecin.

Si vous prenez la lamotrigine de manière régulière depuis quelque temps, interrompre la prise du médicament de manière soudaine pourrait augmenter le risque de crise. Si vous et votre médecin décidez d’interrompre le traitement de lamotrigine, votre médecin vous expliquera comment baisser la dose de manière graduelle en toute sécurité.

Toutefois, si vous remarquez un quelconque type d’éruption cutanée lorsque vous prenez la lamotrigine, parlez-en à votre médecin qui pourrait vous recommander d’arrêter la lamotrigine sur-le-champ. La lamotrigine ne crée pas de dépendance. Vous ne ressentirez aucun « état de manque » que certaines personnes ressentent avec la nicotine ou les drogues illicites.

Comme pour la plupart des médicaments, vous pourriez subir des effets secondaires en prenant la lamotrigine. La plupart des effets secondaires sont modérés et temporaires. Les effets secondaires pourraient se manifester avant les effets positifs. Il est possible que certaines personnes soient aux prises avec des effets secondaires qu’ils jugent graves et durables.

Si vous jugez que cela est votre cas, consultez votre médecin sans plus attendre. Vous trouverez ci-dessous une liste de certains des effets secondaires les plus courants et des effets secondaires potentiellement graves que peut induire la prise de ce médicament.

Vertige (essayez de vous lever lentement lorsque vous êtes assis ou allongé) Vision double, vision trouble (abstenez-vous de conduire ou de faire fonctionner de la machinerie avant de connaître les effets qu’à ce médicament sur vous) Somnolence, fatigue, mauvaise coordination, perte d’équilibre (évitez de consommer de l’alcool avec ce médicament. Abstenez-vous de conduire ou de faire fonctionner de la machinerie avant de connaître les effets qu’à ce médicament sur vous.) Symptômes semblables à ceux de la grippe Maux de tête (discutez-en avec votre médecin) Congestion nasale (essayez d’utiliser un vaporisateur nasal contenant une solution saline) Maux d’estomac, nausées, vomissements, diarrhée (essayez de prendre le médicament avec de la nourriture)

Effets secondaires potentiellement graves mais peu courants (p. ex., ceux observés chez moins de 5 % des patients) La prise de tout médicament comporte des risques. Assurez-vous d’avoir discuté avec votre médecin des effets potentiellement graves de la lamotrigine. Communiquez avec votre médecin IMMÉDIATEMENT si vous éprouvez l’un de ces effets secondaires potentiellement graves :

Apparition ou aggravation des tics moteurs ou vocaux, tels que hausser les épaules, cligner des yeux, tourner la tête, les spasmes musculaires, et le raclement de la gorge Fièvre, nausée, vomissements, maux de tête intenses, raideur au cou et extrême sensibilité à la lumière (cet effet secondaire est très rare. Consultez un médecin immédiatement si vous manifestez ces signes qui pourraient indiquer une méningite (inflammation du cerveau et des tissus de la moelle épinière)) Agitation ou nervosité accrue Fréquence accrue des crises d’épilepsie Éruption cutanée, fièvre, inflammation des ganglions, urticaire, irritation de la bouche, douleurs oculaires, ou enflure des lèvres ou de la langue (demandez une aide médicale d’urgence sur-le-champ si vous présentez l’un de ces symptômes de réactions cutanées qui pourraient se révéler graves, en particulier dans les premières 6 semaines du traitement à base lamotrigine. Lire ci-dessous pour de plus amples renseignements) Pensées autodestructrices, hostiles ou suicidaires

See also:  Combien De Temps Dure Un Rgo Chez LAdulte?

Même si elles sont très rares, les réactions cutanées graves à la lamotrigine pourraient être potentiellement mortelles. Les réactions cutanées à la lamotrigine ne sont pas toutes graves. Certaines réactions cutanées telles que l’urticaire ou les rougeurs ordinaires (avec ou sans petites ampoules remplies de liquide) ont tendance à disparaître toutes seules.

Des réactions cutanées plus graves touchent en général des parties plus importantes du corps ou des membranes muqueuses (telles que les paupières, les narines, la bouche ou les parties génitales) et s’accompagnent habituellement d’une fièvre. Il pourrait être difficile de déterminer si une éruption cutanée est inoffensive ou potentiellement mortelle.

Par conséquent, il est important de consulter un médecin immédiatement si vous développez une quelconque éruption ou réaction cutanée pendant que vous prenez la lamotrigine. Le risque de réaction cutanée grave se situe à son niveau le plus élevé durant les 8 premières semaines de traitement à base de la lamotrigine.

  1. Il est peu probable que vous fassiez une réaction cutanée grave à la lamotrigine après 6 mois de traitement.
  2. Les personnes qui prennent du divalproex/de l’acide valproïque (Epival®/Depakene®) en même temps que la lamotrigine pourraient courir plus de risques de développer des réactions cutanées.
  3. Afin de réduire le risque relatif à cet effet secondaire potentiellement grave, suivez le régime posologique de manière rigoureuse tel qu’il est recommandé par votre médecin (en commençant par de faibles doses avant de les augmenter progressivement).

N’interrompez pas le traitement de manière soudaine sans en discuter avec votre médecin dans un premier temps. L’interruption de la lamotrigine étant généralement recommandée après l’apparition de toute nouvelle éruption ou réaction cutanée (quelle qu’en soit la cause), il est important d’éviter les autres causes fréquentes possibles de réactions cutanées lorsque vous commencez le traitement à base de lamotrigine.

Ne commencez pas à prendre d’autres nouveaux médicaments Ne commencez pas à manger de nouveaux aliments ou des aliments auxquels vous n’êtes pas habitué N’utilisez pas de nouveaux produits cosmétiques, de nouvel après-shampoing, de nouveau déodorant, détergent ou de nouvel adoucissant Utilisez un écran solaire approprié pour éviter les coups de soleil Prenez les mesures qui s’imposent pour ne pas vous exposer au sumac de l’Ouest ou au sumac vénéneux Ne commencez pas la lamotrigine dans les 2 semaines suivant une éruption cutanée, une maladie virale ou l’administration d’un vaccin

Quels précautions mon médecin et moi-même devrions-nous prendre lorsque je prends de la lamotrigine? De nombreux médicaments peuvent interagir avec la lamotrigine, notamment les pilules contraceptives; l’acétaminophène (Tylenol®); les anticonvulsivants tels que le divalproex ou l’acide valproïque (Epival®/Depakene®), la carbamazépine (Tegretol®) et la phénytoine (Dilantin®); les antidépresseurs tels que la sertraline (Zoloft®); la cafféïne, pour n’en citer que quelques-uns.

  • Si vous prenez (ou commencez de prendre) tout autre médicament sur ordonnance ou en vente libre, vérifiez auprès de votre médecin ou de votre pharmacien que son utilisation ne présente aucun danger.
  • Votre médecin pourrait avoir besoin de changer les doses de votre médicament ou de vous surveiller de près en cas d’apparition d’effets secondaires si vous prenez certains autres médicaments.

Il est important d’aviser votre médecin si :

Vous avez des allergies ou avez déjà eu une réaction à un médicament Vous avez des antécédents de réactions cutanées aux médicaments Vous avez des antécédents de maladie du cœur, du rein ou du foie ou souffrez de crises d’épilepsie Vous avez des antécédents de maladies du sang Vous avez à l’heure actuelle ou avez eu par le passé des idées ou des tentatives de suicide ou d’actes autodestructeurs Vous buvez de l’alcool régulièrement ou avez des antécédents d’alcoolisme Si vos menstruations se font attendre, que vous tombez enceinte ou que vous tentez de tomber enceinte, ou que vous allaitez Informez votre médecin immédiatement si vous tombez enceinte pendant que vous prenez la lamotrigine

Quelles instructions particulières devrais-je suivre lorsque je prends la lamotrigine?

Gardez tous vos rendez-vous chez votre médecin et au laboratoire. Votre médecin pourrait vous demander de faire certaines analyses de laboratoire (par exemple : des examens de la fonction hépatique, formule complète sanguine) pour vérifier si la lamotrigine a des effets secondaires. N’autorisez personne à prendre vos médicaments.

Que dois-je faire si j’oublie de prendre une dose de lamotrigine? Si vous prenez la lamotrigine de manière régulière et que vous oubliez de la prendre, prenez-la dès que vous vous en rendez compte. Si au moins 4 heures se sont écoulées après l’heure à laquelle vous prenez normalement votre médicament, ne prenez pas la dose que vous avez oubliée et continuez à suivre votre régime posologique.

Conservez ce médicament dans l’emballage d’origine, entreposé à la température ambiante à l’abri de l’humidité et de la chaleur (p.ex., pas dans la salle de bain ou la cuisine). Gardez le contenant bien fermé Gardez ce médicament hors de la portée et de la vue des enfants.

Nous tenons à remercier chaleureusement le Kelty Mental Health Resource Centre (Centre de ressources en santé mentale Kelty) de nous avoir autorisés à utiliser ce document. Le texte original a été élaboré par les professionnels de BC Mental Health and Addiction Services (Services de santé mentale et de toxicomanie de la Colombie-britannique), un organisme de la Provincial Health Services Authority (Autorité provinciale en services de santé) et révisé par le personnel du Kelty Mental Health Resource Centre (Centre de ressources en santé mentale Kelty).

  1. Traduction française est une gracieuseté du Centre d’excellence de l’Ontario pour l’enfance et santé mentale des jeunes.
  2. Vous êtes libre de copier et de distribuer ce matériel dans son intégralité tant 1) qu’il n’est pas utilisé de manière à suggérer que nous vous endossons ou que nous approuvons votre utilisation du matériel, 2) que ce matériel n’est pas utilisé à des fins commerciales (non-commerciales), 3) que ce matériel n’est modifié d’aucune façon (pas de travaux dérivés).

Voir la licence au http://creativecommons.org/lic. Pour toute autre utilisation, s’il vous plaît contacter le titulaire des droits d’origine, Kelty Mental Health Resource Centre. Les renseignements contenus dans cette brochure sont offerts « tels quels » et sont destinés uniquement à fournir des renseignements généraux qui complètent, mais ne remplacent pas les renseignements donnés par votre intervenant en matière de santé.

Pourquoi prendre LAMICTAL ?

LAMICTAL appartient au groupe de médicaments appelés anti-épileptiques. Il est utilisé pour traiter 2 maladies – l’épilepsie et les troubles bipolaires. LAMICTAL traite l’épilepsie en bloquant les signaux du cerveau qui déclenchent les crises d’épilepsie (convulsions).

Est-ce que la lamotrigine fait maigrir ?

Par contre, la lamotrigine est parmi les thymorégulateurs le moins susceptible de faire grossir.

Est-ce que la lamotrigine fait grossir ?

En revanche, la lamotrigine n’aurait pas d’effet délétère sur le poids. Le topiramate peut induire une légère perte de poids mais n’est pas reconnu comme thymorégulateur en Suisse.

Quelle est l’espérance de vie d’une personne bipolaire ?

Depuis près d’une dizaine d’années, la fondation FondaMental suit la plus grande cohorte de patients atteints de troubles bipolaires jamais constituée. Le but : identifier les marqueurs des différentes formes cliniques de ces troubles très hétérogènes, et analyser les trajectoires de la maladie afin de repérer et de corriger les facteurs de mauvais pronostic.

Un article à retrouver dans le magazine de l’Inserm n°54 Sans le savoir, chacun connaît probablement une personne atteinte de troubles bipolaires. Un individu sur 100, selon les études épidémiologiques, est en effet concerné. Il s’agit de la sixième cause mondiale de handicap : les patients sont sujets à des phases maniaques – se traduisant par de l’hyperactivité, de l’euphorie, et d’autres troubles comportementaux qui ont un impact majeur sur la vie sociale, professionnelle et affective – et à des phases dépressives.

Hélas, les troubles bipolaires sont associés à une réduction de l’espérance de vie de 10 ans en raison des risques de conduites suicidaires associés, et de comorbidités somatiques comme les maladies cardiovasculaires. Malgré ce tableau sombre, la recherche sur les troubles bipolaires accuse un certain retard.

C’est pour répondre à cette lacune que la cohorte FACE-BD ( FondaMental Advanced Center of Expertise for Bipolar Disorder ) a été créée il y a une dizaine d’années par la fondation FondaMental. Elle regroupe à ce jour 4 422 personnes atteintes de ce trouble. Dans une récente publication, les équipes de la fondation, menées par Marion Leboyer, qui a reçu le Grand Prix Inserm en 2021 pour ses découvertes sur les troubles bipolaires notamment, ont fait le bilan de cette décennie de suivi de la cohorte.

Et force est de constater que les connaissances ont fortement progressé, sur tous les plans : origine de la pathologie, trajectoires des patients, liens avec la cognition, traitements, observance de la prise en charge les réponses émergent à un rythme soutenu.

Quel est le meilleur antidépresseur pour l’humeur ?

Quel type de médicaments utilise-t-on pour soigner la dépression et l’anxiété? – Les ISRS (inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine) sont des médicaments qu’on peut utiliser pour soigner la dépression et les, Parmi ces médicaments, soulignons la fluoxétine (Prozac), le citalopram (Celexa), la sertraline (Zoloft) et l’escitalopram (Cipralex).

Est-ce que un bipolaire peut vivre sans traitement ?

Comment évoluent les troubles bipolaires ? – Quand le traitement de fond par les régulateurs de l’ humeur est efficace, l’intensité et la fréquence des cycles maniaco-dépressifs diminuent de manière significative, ce qui permet à la personne de retrouver une vie normale.

Après plusieurs mois de traitement, les cycles peuvent s’espacer jusqu’à disparaître complètement. Pour cette raison, toutes les personnes souffrant de troubles bipolaires devraient être traitées. Sans traitement, les cycles se poursuivent et leur fréquence peut s’accélérer. L’intensité des phases maniaques et dépressives peut également s’aggraver.

Dans certains cas, les personnes malades développent des symptômes de, d’hallucinations et de délire, défendant avec insistance des croyances fausses et illogiques malgré l’évidence du contraire. Les complications des troubles bipolaires sont multiples.

  1. En l’absence de traitement, on estime que 25 % des personnes souffrant d’un trouble bipolaire font une ou plusieurs tentatives de suicide.
  2. Les risques d’alcoolisme et de toxicomanie sont importants et les troubles du comportement associés peuvent avoir des conséquences graves, allant jusqu’au divorce, au licenciement ou à l’emprisonnement.

: Troubles bipolaires – symptômes, causes, traitements et prévention

Qu’est-ce qui fait que l’on devient bipolaire ?

Quelles sont les causes des troubles bipolaires ? – L’origine de la maniaco- dépression est très certainement liée à la génétique. Il existe une forte prédisposition familiale qui se traduit par une vulnérabilité de l’ humeur et une incapacité à réguler ses émotions.

Cette prédisposition semble déterminée par un ensemble de gènes dont l’influence reste à éclaircir. Sur ce terrain favorable, l’environnement joue un rôle dans le déclenchement du trouble bipolaire. En effet, les premiers épisodes de psychose maniaco-dépressive seraient souvent déclenchés par un événement stressant ou un surmenage (manque de sommeil, décalage horaire, travail de nuit, etc.).

D’autres facteurs peuvent également constituer des éléments déclenchants, comme les infections du système nerveux, les traumatismes crâniens, l’alcoolisme ou la toxicomanie. Si les premiers épisodes semblent favorisés par des événements extérieurs, les suivants peuvent apparaître spontanément.

Comment sortir d’une crise maniaque ?

Les traitements des phases dépressives aiguës – Lors d’une phase dépressive sévère, le médecin peut prescrire des antidépresseurs, en particulier de la famille des, Cependant, ces médicaments doivent être utilisés avec précaution, car certains d’entre eux peuvent favoriser l’apparition d’une phase maniaque.

  1. Pour cette raison, il arrive que la première phase maniaque reconnue chez un patient apparaisse à la suite de la prescription d’un traitement antidépresseur,
  2. Cela peut arriver chez des patients dépressifs n’ayant pas signalé à leur médecin qu’ils avaient connu des périodes d’euphorie anormale (donc des signes de troubles bipolaires ).

Cela se produit également chez des patients n’ayant jamais connu de phase maniaque et chez qui ces antidépresseurs ont révélé l’existence de troubles bipolaires jusque-là inexprimés. Ainsi, lorsque les troubles bipolaires ne sont pas trop sévères, les antidépresseurs ne sont pas utilisés afin de ne pas risquer de provoquer des épisodes de manie.

Comment guérir des troubles de l’humeur ?

Le trouble de l’humeur est le problème de santé mentale le plus répandu dans la population générale. Et ce problème psychopathologique peut affecter des personnes de tout âge. Ce trouble inclue la dépression majeure, le trouble bipolaire, le trouble cyclothymique et la dysthymie, Trouble de l’humeur traité par la psychothérapie

Quel médicament pour l’humeur ?

Médicaments existants Le lithium est le chef de file des médicaments régulateurs de l’humeur. Il est prescrit en première intention dans la prophylaxie du trouble bipolaire.

Quel est le meilleur antidépresseur pour les bipolaires ?

Deux troubles différents soignés par deux traitements différents – La est un trouble psychiatrique qui se manifeste par une altération de l’humeur, plus ou moins associée à une baisse de l’estime de soi et une perte de plaisir pour les activités habituelles.

  • Cette manifestation est souvent progressive et durable, et peut apparaître à la suite d’un évènement personnel grave.
  • L’état dépressif peut être traité par toute une batterie de médicaments antidépresseurs selon le diagnostic.
  • Les plus courants sont les antidépresseurs inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (ISRS), les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline (IRSNa), les antidépresseurs imipraminiques et les inhibiteurs de la monoamine oxydase.

Le se différencie en plusieurs points. Il s’agit d’une alternance de phases d’hypoactivité (phase dépressive) et d’hyperactivité (phase maniaque), entrecoupées de périodes normales (euthymie). Le syndrome bipolaire est un trouble handicapant pour la vie quotidienne.

  1. Il est décrit comme une véritable souffrance et une gêne pour l’individu.
  2. On observe souvent des patients repliés sur eux-mêmes, anxieux, avec un fort sentiment de culpabilité, voire de l’agressivité.
  3. Les taux de suicide, d’alcoolisation et de comportement toxicomaniaque sont très élevés chez ces patients.

Les troubles bipolaires peuvent s’atténuer avec la prise de traitements dits « normothymiques » (qui normalisent l’humeur). Ces traitements peuvent être une véritable aide pour le confort de vie des patients. Le plus répandu est le lithium, mais il existe aussi la carbamazépine, la lamotrigine, l’olanzapine et la valpromide.

Quels sont les effets secondaires que l’on peut observer chez un patient sous traitement antipsychotique ?

Parmi les effets secondaires possibles des antipsychotiques de deuxième génération sont: –

l’assèchement de la bouche des étourdissements une vision trouble des convulsions (rarement).

La liste suivant énumère d’autres effets secondaires de ces médicaments et indique quels médicaments ont ces effets, par niveau de risqué décroissant. Gain de poids, diabète : clozapine, olanzapine, quétiapine, rispéridone, ziprasidone, aripiprazole. Mouvements du corps (p.

ex., tremblements, raideurs, agitation) : rispéridone, olanzapine, quétiapine, ziprasidone, aripiprazole, clozapine, Sédation (p. ex., somnolence, perte d’énergie) : clozapine, olanzapine et quétiapine, rispéridone, ziprasidone, aripiprazole. Baisse de désir et de fonctionnement sexuels, absence de règles, écoulements mammaires : rispéridone, olanzapine, quétiapine, clozapine, ziprasidone.

Antipsychotiques de première génération (typiques) Ces médicaments, qui sont plus anciens, comprennent la chlorpromazine (connue autrefois sous le nom de Largactil), le flupenthixol (Fluanxol), la fluphénazine (Modecate), l’halopéridol (Haldol), la loxapine (Loxapac), la perphénazine (Trilafon), la pimozide (Orap), la trifluopérazine (Stelazine), le thiothixène (Navane) et le zuclopenthixol (Clopixol).

Qui prend du LAMICTAL ?

Sommaire : La lamotrigine (Lamictal® et ses formes génériques) appartient au groupe de médicaments appelés « anticonvulsivants » qui est utilisé pour traiter les troubles épileptiques (épilepsie). Ce médicament pourrait être utilisé pour traiter les troubles de l’humeur tels que le trouble bipolaire. Image credit: Adobe Stock La lamotrigine (nom générique), également connue sous le nom de Lamictal ® (nom de marque) est un médicament anticonvulsivant qui est utilisé pour soigner plusieurs conditions, dont les suivantes :

Épilepsie

La lamotrigine est approuvée par Santé Canada pour le traitement de l’épilepsie chez les enfants âgés de 2 ans et plus.

Troubles bipolaires :

La lamotrigine n’est pas officiellement approuvée par Santé Canada pour le traitement du trouble bipolaire. Cependant, elle est recommandée comme traitement dans les lignes directrices de pratique pour le traitement du trouble bipolaire, et est donc prescrite  » hors étiquette  » par les médecins pour le trouble bipolaire.

Il se peut que votre médecin vous prescrive ce médicament pour une autre raison. Si vous ne savez pas pourquoi la lamotrigine vous est prescrite, demandez à votre médecin. La lamotrigine pourrait influencer l’activité de la substance chimique du cerveau (neurotransmetteur) appelée glutamate.

Ce médicament a un effet « stabilisateur » sur les nerfs, qui en retour, permet de réduire les fortes fluctuations de l’humeur associées au trouble bipolaire. Le mécanisme grâce auquel la lamotrigine atténue les symptômes du trouble bipolaire n’est pas encore complètement connu. La lamotrigine pourrait s’avérer particulièrement efficace dans le traitement et la prévention des épisodes dépressifs associés au trouble bipolaire.

Elle pourrait également prévenir l’apparition d’épisodes dépressifs et maniaques futurs. La lamotrigine peut être administrée seule ou en association avec d’autres médicaments tels que le lithium pour traiter le trouble bipolaire. Lorsqu’elle est administrée pour traiter un épisode dépressif, la lamotrigine peut améliorer certains symptômes tels que : la tristesse prolongée; le manque d’intérêt ou de plaisir; l’insomnie ou l’hypersomnie; la diminution de l’appétit ou la perte de poids; le manque d’énergie ou la fatigue extrême; le ralentissement des mouvements ou le comportement agité; les sentiments de dévalorisation, de culpabilité ou de désespoir; les problèmes de concentration ou d’habiletés relatives à la prise de décision; les pensées ou les tentatives de suicide et d’actes autodestructeurs.

  1. Lorsqu’elle est efficace, la lamotrigine stabilise votre humeur et vous permet de retrouver votre niveau normal d’activité.
  2. Ce médicament pourrait également vous aider à mieux maîtriser vos émotions et à améliorer votre fonctionnement général.
  3. La lamotrigine pourrait s’avérer particulièrement utile pour les patients qui sont sujets à plus de quatre épisodes d’humeur par an (ce que l’on appelle le cycle rapide) ou qui présentent des problèmes d’agressivité.
See also:  Combien De PlanTes Dans Le SystèMe Solaire?

Dans la mesure du possible, acquérir plus de connaissances sur le trouble avec lequel vous êtes aux prises (par exemple : apprendre à reconnaître les signes avant-coureurs d’un épisode dépressif et les stratégies d’adaptation appropriées) vous rend plus susceptible de ressentir les effets bénéfiques de ce médicament.

La lamotrigine se vend en comprimés ordinaires et en comprimés à dissoudre ou à croquer. Les comprimés ordinaires doivent être avalés entiers avec un grand verre d’eau plate et ne doivent pas être écrasés, mâchés ou divisés. Les comprimés à dissoudre ou à croquer peuvent être avalés entiers, mâchés ou dissous dans un liquide.

Toutefois, ne divisez pas les comprimés. Pour avaler plus facilement, vous pouvez boire de petites gorgées d’eau ou de jus de fruit dilué après avoir mâché le comprimé. Pour dissoudre les comprimés, mettez le comprimé à dissoudre dans un verre et ajouter une cuillère à café d’eau ou de jus de fruit dilué (juste assez pour recouvrir les comprimés).

  1. Ensuite, attendez environ une minute jusqu’à ce que les comprimés se dissolvent puis mélangez bien la solution.
  2. Buvez le mélange immédiatement.
  3. Si elle n’est pas bue tout de suite après avoir été dissoute, il faut jeter la solution.
  4. En règle générale, la lamotrigine est prise une à deux fois par jour.
  5. Lorsque vous commencez un traitement à base de lamotrigine, votre médecin commencera par vous prescrire une faible dose.

On augmentera progressivement la dose toutes les deux semaines après le premier mois. Par la suite, la dose pourrait être augmentée toutes les semaines ou toutes les deux semaines jusqu’à ce qu’une dose cible soit atteinte. Votre médecin déterminera la dose à prendre, en fonction de votre poids, votre réaction au médicament ainsi que des autres médicaments que vous prenez actuellement.

  1. À titre d’exemple, si vous prenez également un médicament appelé divalproex/acide valproïque (Epival®/Depakene®), il vous sera demandé de prendre la lamotrigine une fois tous les deux jours au début du traitement.
  2. La dose pourrait être portée à une fois par jour selon les recommandations de votre médecin.

Il est important de suivre le régime posologique tel qu’il est indiqué par votre médecin pour réduire les risques de réactions graves (tels que des réactions cutanées potentiellement dangereuses) à la lamotrigine. Ce médicament doit être pris régulièrement de manière quotidienne afin d’être efficace (même si vous vous sentez bien).

  • La lamotrigine devrait être prise à la même heure chaque jour selon les recommandations de votre médecin.
  • Essayez de la prendre en même temps qu’une de vos activités quotidiennes (telles que le moment de vous brosser les dents) pour ne pas l’oublier.
  • Le traitement à base de lamotrigine ne doit en général pas être interrompu de manière soudaine si vous êtes aux prises avec un trouble épileptique, car cela pourrait déclencher des crises.

Lorsqu’elle est utilisée pour maîtriser un épisode dépressif, il faut prendre la lamotrigine pendant plusieurs semaines avant d’observer une amélioration de vos symptômes. Sauf indication de votre médecin, n’augmentez pas, ne diminuez pas ou n’interrompez pas la prise de ce médicament par vous-même si vous n’observez pas d’améliorations au cours des premières semaines.

Il est normal qu’il y ait un certain délai dans l’action du médicament – suivez le régime d’ajustement posologique prescrit par votre médecin. La lamotrigine pourrait ne pas se révéler efficace pour toutes les personnes. Si vous trouvez que ce médicament ne vous a pas été utile après 8 semaines de traitement ou que les effets secondaires sont trop incommodants, votre médecin pourrait vous recommander un nouveau médicament.

Cela dépend des symptômes que vous présentez, de leur fréquence et de leur durée. La plupart des personnes aux prises avec un trouble bipolaire doivent prendre la lamotrigine pendant au moins 6 mois. Cela laisse le temps à vos symptômes de se stabiliser et vous permet de retrouver votre fonctionnement normal tout en réduisant les risques d’un nouvel épisode d’humeur.

Après 6 mois de traitement, vous et votre médecin devriez discuter des avantages et des risques si vous décidez de continuer le traitement. Si vous vivez plusieurs épisodes dépressifs ou maniaques et que vous tolérez bien ce médicament, il pourra vous être demandé de prendre ce médicament pour une durée indéfinie.

En continuant à prendre ce médicament, vous réduisez de manière significative le risque de connaître un autre épisode d’humeur. Même si vous vous sentez mieux, n’interrompez pas la prise du médicament de manière soudaine avant d’en avoir discuté avec votre médecin.

  • Si vous prenez la lamotrigine de manière régulière depuis quelque temps, interrompre la prise du médicament de manière soudaine pourrait augmenter le risque de crise.
  • Si vous et votre médecin décidez d’interrompre le traitement de lamotrigine, votre médecin vous expliquera comment baisser la dose de manière graduelle en toute sécurité.

Toutefois, si vous remarquez un quelconque type d’éruption cutanée lorsque vous prenez la lamotrigine, parlez-en à votre médecin qui pourrait vous recommander d’arrêter la lamotrigine sur-le-champ. La lamotrigine ne crée pas de dépendance. Vous ne ressentirez aucun « état de manque » que certaines personnes ressentent avec la nicotine ou les drogues illicites.

  1. Comme pour la plupart des médicaments, vous pourriez subir des effets secondaires en prenant la lamotrigine.
  2. La plupart des effets secondaires sont modérés et temporaires.
  3. Les effets secondaires pourraient se manifester avant les effets positifs.
  4. Il est possible que certaines personnes soient aux prises avec des effets secondaires qu’ils jugent graves et durables.

Si vous jugez que cela est votre cas, consultez votre médecin sans plus attendre. Vous trouverez ci-dessous une liste de certains des effets secondaires les plus courants et des effets secondaires potentiellement graves que peut induire la prise de ce médicament.

Vertige (essayez de vous lever lentement lorsque vous êtes assis ou allongé) Vision double, vision trouble (abstenez-vous de conduire ou de faire fonctionner de la machinerie avant de connaître les effets qu’à ce médicament sur vous) Somnolence, fatigue, mauvaise coordination, perte d’équilibre (évitez de consommer de l’alcool avec ce médicament. Abstenez-vous de conduire ou de faire fonctionner de la machinerie avant de connaître les effets qu’à ce médicament sur vous.) Symptômes semblables à ceux de la grippe Maux de tête (discutez-en avec votre médecin) Congestion nasale (essayez d’utiliser un vaporisateur nasal contenant une solution saline) Maux d’estomac, nausées, vomissements, diarrhée (essayez de prendre le médicament avec de la nourriture)

Effets secondaires potentiellement graves mais peu courants (p. ex., ceux observés chez moins de 5 % des patients) La prise de tout médicament comporte des risques. Assurez-vous d’avoir discuté avec votre médecin des effets potentiellement graves de la lamotrigine. Communiquez avec votre médecin IMMÉDIATEMENT si vous éprouvez l’un de ces effets secondaires potentiellement graves :

Apparition ou aggravation des tics moteurs ou vocaux, tels que hausser les épaules, cligner des yeux, tourner la tête, les spasmes musculaires, et le raclement de la gorge Fièvre, nausée, vomissements, maux de tête intenses, raideur au cou et extrême sensibilité à la lumière (cet effet secondaire est très rare. Consultez un médecin immédiatement si vous manifestez ces signes qui pourraient indiquer une méningite (inflammation du cerveau et des tissus de la moelle épinière)) Agitation ou nervosité accrue Fréquence accrue des crises d’épilepsie Éruption cutanée, fièvre, inflammation des ganglions, urticaire, irritation de la bouche, douleurs oculaires, ou enflure des lèvres ou de la langue (demandez une aide médicale d’urgence sur-le-champ si vous présentez l’un de ces symptômes de réactions cutanées qui pourraient se révéler graves, en particulier dans les premières 6 semaines du traitement à base lamotrigine. Lire ci-dessous pour de plus amples renseignements) Pensées autodestructrices, hostiles ou suicidaires

Même si elles sont très rares, les réactions cutanées graves à la lamotrigine pourraient être potentiellement mortelles. Les réactions cutanées à la lamotrigine ne sont pas toutes graves. Certaines réactions cutanées telles que l’urticaire ou les rougeurs ordinaires (avec ou sans petites ampoules remplies de liquide) ont tendance à disparaître toutes seules.

  1. Des réactions cutanées plus graves touchent en général des parties plus importantes du corps ou des membranes muqueuses (telles que les paupières, les narines, la bouche ou les parties génitales) et s’accompagnent habituellement d’une fièvre.
  2. Il pourrait être difficile de déterminer si une éruption cutanée est inoffensive ou potentiellement mortelle.

Par conséquent, il est important de consulter un médecin immédiatement si vous développez une quelconque éruption ou réaction cutanée pendant que vous prenez la lamotrigine. Le risque de réaction cutanée grave se situe à son niveau le plus élevé durant les 8 premières semaines de traitement à base de la lamotrigine.

  1. Il est peu probable que vous fassiez une réaction cutanée grave à la lamotrigine après 6 mois de traitement.
  2. Les personnes qui prennent du divalproex/de l’acide valproïque (Epival®/Depakene®) en même temps que la lamotrigine pourraient courir plus de risques de développer des réactions cutanées.
  3. Afin de réduire le risque relatif à cet effet secondaire potentiellement grave, suivez le régime posologique de manière rigoureuse tel qu’il est recommandé par votre médecin (en commençant par de faibles doses avant de les augmenter progressivement).

N’interrompez pas le traitement de manière soudaine sans en discuter avec votre médecin dans un premier temps. L’interruption de la lamotrigine étant généralement recommandée après l’apparition de toute nouvelle éruption ou réaction cutanée (quelle qu’en soit la cause), il est important d’éviter les autres causes fréquentes possibles de réactions cutanées lorsque vous commencez le traitement à base de lamotrigine.

Ne commencez pas à prendre d’autres nouveaux médicaments Ne commencez pas à manger de nouveaux aliments ou des aliments auxquels vous n’êtes pas habitué N’utilisez pas de nouveaux produits cosmétiques, de nouvel après-shampoing, de nouveau déodorant, détergent ou de nouvel adoucissant Utilisez un écran solaire approprié pour éviter les coups de soleil Prenez les mesures qui s’imposent pour ne pas vous exposer au sumac de l’Ouest ou au sumac vénéneux Ne commencez pas la lamotrigine dans les 2 semaines suivant une éruption cutanée, une maladie virale ou l’administration d’un vaccin

Quels précautions mon médecin et moi-même devrions-nous prendre lorsque je prends de la lamotrigine? De nombreux médicaments peuvent interagir avec la lamotrigine, notamment les pilules contraceptives; l’acétaminophène (Tylenol®); les anticonvulsivants tels que le divalproex ou l’acide valproïque (Epival®/Depakene®), la carbamazépine (Tegretol®) et la phénytoine (Dilantin®); les antidépresseurs tels que la sertraline (Zoloft®); la cafféïne, pour n’en citer que quelques-uns.

Si vous prenez (ou commencez de prendre) tout autre médicament sur ordonnance ou en vente libre, vérifiez auprès de votre médecin ou de votre pharmacien que son utilisation ne présente aucun danger. Votre médecin pourrait avoir besoin de changer les doses de votre médicament ou de vous surveiller de près en cas d’apparition d’effets secondaires si vous prenez certains autres médicaments.

Il est important d’aviser votre médecin si :

Vous avez des allergies ou avez déjà eu une réaction à un médicament Vous avez des antécédents de réactions cutanées aux médicaments Vous avez des antécédents de maladie du cœur, du rein ou du foie ou souffrez de crises d’épilepsie Vous avez des antécédents de maladies du sang Vous avez à l’heure actuelle ou avez eu par le passé des idées ou des tentatives de suicide ou d’actes autodestructeurs Vous buvez de l’alcool régulièrement ou avez des antécédents d’alcoolisme Si vos menstruations se font attendre, que vous tombez enceinte ou que vous tentez de tomber enceinte, ou que vous allaitez Informez votre médecin immédiatement si vous tombez enceinte pendant que vous prenez la lamotrigine

Quelles instructions particulières devrais-je suivre lorsque je prends la lamotrigine?

Gardez tous vos rendez-vous chez votre médecin et au laboratoire. Votre médecin pourrait vous demander de faire certaines analyses de laboratoire (par exemple : des examens de la fonction hépatique, formule complète sanguine) pour vérifier si la lamotrigine a des effets secondaires. N’autorisez personne à prendre vos médicaments.

Que dois-je faire si j’oublie de prendre une dose de lamotrigine? Si vous prenez la lamotrigine de manière régulière et que vous oubliez de la prendre, prenez-la dès que vous vous en rendez compte. Si au moins 4 heures se sont écoulées après l’heure à laquelle vous prenez normalement votre médicament, ne prenez pas la dose que vous avez oubliée et continuez à suivre votre régime posologique.

Conservez ce médicament dans l’emballage d’origine, entreposé à la température ambiante à l’abri de l’humidité et de la chaleur (p.ex., pas dans la salle de bain ou la cuisine). Gardez le contenant bien fermé Gardez ce médicament hors de la portée et de la vue des enfants.

Nous tenons à remercier chaleureusement le Kelty Mental Health Resource Centre (Centre de ressources en santé mentale Kelty) de nous avoir autorisés à utiliser ce document. Le texte original a été élaboré par les professionnels de BC Mental Health and Addiction Services (Services de santé mentale et de toxicomanie de la Colombie-britannique), un organisme de la Provincial Health Services Authority (Autorité provinciale en services de santé) et révisé par le personnel du Kelty Mental Health Resource Centre (Centre de ressources en santé mentale Kelty).

Traduction française est une gracieuseté du Centre d’excellence de l’Ontario pour l’enfance et santé mentale des jeunes. Vous êtes libre de copier et de distribuer ce matériel dans son intégralité tant 1) qu’il n’est pas utilisé de manière à suggérer que nous vous endossons ou que nous approuvons votre utilisation du matériel, 2) que ce matériel n’est pas utilisé à des fins commerciales (non-commerciales), 3) que ce matériel n’est modifié d’aucune façon (pas de travaux dérivés).

Voir la licence au http://creativecommons.org/lic. Pour toute autre utilisation, s’il vous plaît contacter le titulaire des droits d’origine, Kelty Mental Health Resource Centre. Les renseignements contenus dans cette brochure sont offerts « tels quels » et sont destinés uniquement à fournir des renseignements généraux qui complètent, mais ne remplacent pas les renseignements donnés par votre intervenant en matière de santé.

Quel est le comportement d’une personne bipolaire ?

Par exemple, la personne ressent un trop-plein d’idées ou se perd parfois dans ses idées; grande distraction. Par exemple, la personne est incapable de fixer son attention sur un sujet; comportements à risque qui procurent du plaisir.

Est-ce que la lamotrigine fait maigrir ?

Par contre, la lamotrigine est parmi les thymorégulateurs le moins susceptible de faire grossir.

Quel est le meilleur antidépresseur pour les bipolaires ?

Deux troubles différents soignés par deux traitements différents – La est un trouble psychiatrique qui se manifeste par une altération de l’humeur, plus ou moins associée à une baisse de l’estime de soi et une perte de plaisir pour les activités habituelles.

  1. Cette manifestation est souvent progressive et durable, et peut apparaître à la suite d’un évènement personnel grave.
  2. L’état dépressif peut être traité par toute une batterie de médicaments antidépresseurs selon le diagnostic.
  3. Les plus courants sont les antidépresseurs inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (ISRS), les inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline (IRSNa), les antidépresseurs imipraminiques et les inhibiteurs de la monoamine oxydase.

Le se différencie en plusieurs points. Il s’agit d’une alternance de phases d’hypoactivité (phase dépressive) et d’hyperactivité (phase maniaque), entrecoupées de périodes normales (euthymie). Le syndrome bipolaire est un trouble handicapant pour la vie quotidienne.

  • Il est décrit comme une véritable souffrance et une gêne pour l’individu.
  • On observe souvent des patients repliés sur eux-mêmes, anxieux, avec un fort sentiment de culpabilité, voire de l’agressivité.
  • Les taux de suicide, d’alcoolisation et de comportement toxicomaniaque sont très élevés chez ces patients.

Les troubles bipolaires peuvent s’atténuer avec la prise de traitements dits « normothymiques » (qui normalisent l’humeur). Ces traitements peuvent être une véritable aide pour le confort de vie des patients. Le plus répandu est le lithium, mais il existe aussi la carbamazépine, la lamotrigine, l’olanzapine et la valpromide.