Lycée Marc Bloch de Sérignan

Astuces, Conseils, Idées

Combien De Trimestre Pour Une Retraite Taux Plein?

Combien De Trimestre Pour Une Retraite Taux Plein
Si vous partez à la retraite avant 67 ans

Vous êtes né : Vous pouvez partir en retraite à partir de : Nombre de trimestres exigé pour avoir le taux plein
1963 62 ans et 9 mois 170 (42 ans 6 mois)
1964 63 ans 171 (42 ans 9 mois)
1965 63 ans et 3 mois 172 (43 ans)
1966 63 ans et 6 mois 172 (43 ans)

7 autres lignes

Pourquoi le taux plein est de 50% ?

L’intérêt du taux plein pour le calcul de sa retraite de base – Avec un taux plein fixé à 50 % pour les salariés du privé, le montant de la pension de retraite de base correspondra donc à la moitié du revenu annuel moyen sur vos 25 meilleures années.

Comment obtenir une retraite à taux plein ?

Et la retraite au taux maximum, de quoi s’agit-il ? –

  • Vous pouvez avoir une retraite à taux plein et pour autant ne pas avoir une retraite au taux maximum possible.
  • Le montant de votre retraite de base de l’Assurance retraite de la Sécurité sociale dépend de la moyenne de vos salaires bruts de vos 25 meilleures années.
  • Mais il dépend aussi de votre nombre de trimestres d’assurance retraite.
  • En effet, votre pension de retraite à taux plein est calculée ainsi :
  • Salaire annuel brut moyen x 50 % x votre nombre de trimestres d’assurance retraite / le nombre de trimestres d’assurance retraite exigé pour avoir une retraite à taux plein
  1. Exemple :
  2. Si vous êtes né le 1 er décembre 1961, pour avoir une retraite à taux plein, vous devez soit avoir 168 trimestres, soit attendre vos 67 ans.
  3. Si vous partez à la retraite entre 62 et 67 ans en ayant 168 trimestres d’assurance retraite, votre retraite à taux plein est égale à :
  4. Salaire annuel brut moyen x 50 % x 168 / 168 soit Salaire annuel brut moyen x 50 %
  5. Vous aurez le taux maximum possible.
  6. Si votre salaire brut annuel moyen est par exemple de 30 000 €, votre retraite annuelle est de 15 000 € brut (soit 1 250 € brut par mois).
  7. Si vous partez à la retraite à 67 ans avec seulement 162 trimestres, votre retraite à taux plein est égale à :
  8. Salaire annuel brut moyen x 50 % x 162 / 168
  9. Votre retraite est bien une retraite à taux plein sans décote, mais vous ne percevez pas le montant maximum possible.
  10. Si votre salaire brut annuel moyen est par exemple de 30 000 €, votre retraite annuelle est de 14 464,29 € brut (soit 1 205,36 € brut par mois).

À savoir si vous avez le nombre nécessaire de trimestres mais répartis dans différents régimes de base, votre pension retraite de base de l’Assurance retraite de la Sécurité sociale est calculée en fonction du nombre de trimestres dans ce régime. Vos autres pensions le sont aussi, mais vous n’avez pas de décote.

Pourquoi le taux plein est à 67 ans ?

Réponse de l’Assurance retraite – Bonjour Chris, L’âge du taux plein automatique est en effet fixé à 67 ans. Cela signifie que quel que soit le nombre trimestres obtenus, la retraite est calculée au taux maximum (50%). Le montant de votre retraite sera également déterminé en fonction de votre salaire annuel moyen et de votre durée d’assurance, Sur www.lassuranceretraite.fr, connectez-vous à votre espace personnel et utilisez notre service  » Estimer le montant de ma retraite « , pour obtenir différentes simulations de retraite. Lire aussi> Retraite: qu’est-ce que le taux plein automatique?

Quelle différence entre retraite à taux plein et retraite complète ?

Taux plein et retraite pleine : quelle différence ? – Une retraite à taux plein est une retraite dans laquelle le taux de liquidation est égal à 50 %. Une retraite pleine est une retraite dans laquelle le taux de liquidation est aussi égal à 50 %, mais avec une durée d’assurance complète.

Cette distinction est nécessaire, car dans certaines situations, il est possible d’avoir un taux plein (50 %) sans avoir validé le nombre de trimestres requis pour le taux plein. C’est par exemple le cas si vous partez à la retraite à l’âge de 67 ans (âge automatique de départ au taux plein), sans avoir validé le nombre de trimestres nécessaire pour un taux plein.

Dans ce cas-là, le nombre de trimestres manquants diminuera votre pension de retraite par l’application du coefficient de proratisation, égal au nombre de trimestres validés par rapport au nombre de trimestres manquants. Exemple : Jean part à la retraite en 2022, à l’âge de 67 ans (âge automatique de départ au taux plein) et profite d’une retraite de base à taux plein (50 %) de 752 € par mois.

See also:  Combien De TMoins Mariage?

Quel est l’âge du taux plein automatique ?

L’âge auquel vous cessez votre activité a un impact sur le montant de votre retraite. Vous pouvez partir à la retraite dès l’âge légal, avant ou après l’âge légal. En règle générale, si vous êtes encore en activité, plus vous partez tard à la retraite, plus ce montant sera élevé.

  1. En effet, le montant de votre retraite dépend des revenus d’activité que vous avez perçus, mais aussi de la durée de votre carrière.
  2. Selon votre situation, plusieurs possibilités de départ Vous pouvez partir à l’ âge légal,
  3. Toutefois, un départ avant (sous conditions) ou après l’âge légal peut aussi s’envisager.1ère possibilité : partir à l’âge légal L’âge minimum pour demander votre retraite de base est appelé âge « légal » de départ à la retraite.

À compter du 1er septembre 2023, la réforme modifie les conditions de départ à la retraite. L’âge légal est décalé à 64 ans pour les personnes nées à partir de 1968. Pour les années de naissance précédentes, l’âge légal est relevé de façon progressive.

Vous pouvez bénéficier de votre retraite dès l’âge légal sans décote (minoration définitive du montant de la retraite) si vous enregistrez le nombre de trimestres exigé. En revanche, un départ à l’âge légal avec un nombre de trimestres insuffisant entraine une décote. Le pourcentage de cette minoration définitive dépend du nombre de trimestres manquants.

Pour éviter la décote, vous pouvez poursuivre votre activité et valider ainsi des trimestres, jusqu’à avoir enregistré le nombre de trimestres requis. Exemple : Marie est née en 1975. Pour partir à la retraite à l’âge légal à taux plein (sans décote), il lui faudrait 172 trimestres.

Vous optez pour une retraite progressive : vous ne prenez qu’une partie de votre retraite pour pouvoir continuer à travailler partiellement et continuer à cotiser pour augmenter votre retraite définitive. Vous êtes éligible à un départ anticipé à taux plein (sans décote). Il peut par exemple s’agir d’un départ anticipé pour :

> carrière longue ; > situation de handicap ; > accident du travail ou maladie professionnelle, L’ensemble des possibilités de départ anticipé vous est présenté dans la suite de l’article, activité par activité. Cette consultation nécessite une connexion à votre compte retraite. Zoom sur le taux plein 1. Votre retraite est calculée à taux plein (sans décote) si vous totalisez le nombre de trimestres nécessaires. Ce nombre inclut :

les trimestres travaillés, donc cotisés, sous tous types de statut (salarié, indépendant, fonctionnaire, etc.) ; et d’autres trimestres : par exemple au titre de la parentalité (droits liés aux enfants, périodes d’aidant familial, etc.), du chômage, du service national, etc.

Pour éviter la décote, il faut enregistrer au minimum le nombre de trimestres exigé. Exemple : pour les personnes nées à partir de 1973, le nombre de trimestres exigé pour ne pas avoir de décote est 172,2. Si vous avez exercé sous différents statuts pendant votre carrière, le taux appliqué au calcul de votre retraite n’est pas le même pour tous ces statuts,

75% du traitement indiciaire des 6 derniers mois d’activité pour votre retraite de fonctionnaire (voire 80% avec les bonifications) ; 50% de votre salaire annuel moyen pour votre retraite de salarié (50% de la moyenne des 25 meilleures années salariées).

Si vous avez été fonctionnaire, puis salarié, puis professionnel libéral, votre retraite sera composée de plusieurs montants aux calculs différents. À noter : À partir d’un certain âge, la retraite est calculée à taux plein (sans décote), quel que soit le nombre de trimestres enregistrés.

  1. Cet âge varie entre 65 et 67 ans (selon votre année de naissance) dans la plupart des régimes de retraite.
  2. L’âge du taux plein automatique est parfois appelé « âge d’annulation de la décote ».
  3. Par ailleurs, dans certaines situations, la condition de trimestres n’est pas demandée.
  4. Exemples : retraite au titre de l’inaptitude, pension d’invalidité remplacée par une pension d’inaptitude, ancien combattant, etc.

Pour simuler votre retraite à tout âge et pour toutes vos activités, utilisez le service « Mon estimation retraite » votre compte retraite, Zoom sur la minoration temporaire de l’Agirc-Arrco (retraite complémentaire des salariés) Si vous avez enregistré le nombre de trimestres requis pour un départ à taux plein, votre retraite de base de salarié(e) du secteur privé ou agricole est calculée sans décote (sans minoration).

  • Mais votre retraite complémentaire subit une minoration temporaire de 10% pendant trois ans – sauf si vous êtes dans une situation particulière,
  • Cette minoration s’applique également aux départs anticipés pour carrière longue.
  • Pour éviter cette minoration temporaire, il vous faut reporter votre départ à la retraite d’un an au minimum,
See also:  Combien De Mois Ont 28 Jours?

Si vous décidez de reporter votre départ à la retraite d’un an, vous éviterez la minoration temporaire, et vous bénéficierez en même temps :

d’une surcote (majoration définitive) sur votre retraite de base ; et de l’enregistrement de nouveaux points Agirc-Arrco.

Si vous reportez votre départ de deux ans, vous obtiendrez, en plus de la surcote sur votre retraite de base :

des points supplémentaires pour votre retraite complémentaire ; et une majoration temporaire de 10% pendant un an de votre retraite complémentaire.

La majoration est de 20% pendant un an si vous décalez votre départ de trois ans, et de 30% pendant un an en cas de report du départ de quatre ans ou plus. Exemple : Samir, né en août 1961, réunit tous les trimestres requis pour partir à la retraite à taux plein à l’âge légal (62 ans dans son cas). Pour simuler votre retraite à tout âge et pour toutes vos activités, utilisez le service « Mon estimation retraite » sur votre compte retraite,3ème possibilité : attendre l’âge du « taux plein automatique » Il existe un âge à partir duquel la retraite est calculée au taux plein (sans décote) quel que soit le nombre de trimestres enregistrés : il s’agit de l’âge du « taux plein automatique » (ou âge d’annulation de la décote).

Même si votre retraite est calculée sans décote, le montant final dépend du nombre de trimestres enregistrés dans chacun des régimes qui vous verse une retraite.

Pour en savoir plus sur ce calcul, consultez notre article Quel sera le montant de ma retraite ? sur ce site.

Il existe aussi un montant minimum de retraite, soumis à conditions.

Pour en savoir plus sur le montant minimum, consultez notre article,4ème possibilité : partir à la retraite avec une surcote (majoration définitive du montant) Si vous continuez à travailler après l’âge légal alors que vous totalisez tous les trimestres requis pour obtenir une retraite à taux plein (sans décote), le montant de votre retraite de base peut être augmenté : c’est la surcote.

d’obtenir une surcote sur sa retraite de base au régime l’Assurance retraite (1,25% par trimestre supplémentaire accompli) ; d’augmenter sa retraite complémentaire Agirc-Arrco grâce à l’enregistrement de points supplémentaires ; et d’éviter éventuellement la minoration de 10% pendant trois ans sur sa retraite complémentaire au régime Agirc-Arrco.

À noter :

Sauf cas particuliers, votre employeur ne peut pas vous imposer de partir à la retraite avant 70 ans. Des exceptions existent. Pour en savoir plus, vous pouvez vous renseigner auprès de votre service ressources humaines ou de votre employeur. Vous pouvez partir à la retraite progressivement, en travaillant à temps partiel en fin de carrière, tout en touchant une partie de votre retraite. Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre parcours d’information, Vous pouvez aussi continuer ou reprendre une activité tout en ayant pris votre retraite. Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre parcours d’information,

Le montant de votre retraite est minoré définitivement si vous partez à la retraite :

sans avoir atteint le nombre de trimestres requis ; et sans avoir l’âge du taux plein automatique.

Cette décote dépend du nombre de trimestres manquants. La minoration temporaire appliquée à la retraite complémentaire des salariés ne s’applique pas aux pensions :

des retraités exonérés de CSG (pour les retraités soumis à un taux réduit de CSG, la minoration sera de 5% au lieu de 10%) ; des retraités handicapés ; des retraités au titre du dispositif amiante ; des retraités au titre de l’inaptitude ; des retraités qui ont élevé un enfant handicapé ; ni aux retraites des aidants familiaux.

Elle ne s’applique pas non plus si vous avez 67 ans et plus. Pour accéder en toute sécurité à une information personnalisée selon vos régimes de retraite, connectez-vous à votre compte retraite, Sur votre compte retraite, vous pouvez :

accéder directement à l’information qui vous concerne consulter les droits que vous avez acquis pour la retraite ou les dates de paiement de votre retraite simuler votre âge de départ ou le montant de votre retraite

Quelle différence entre le taux plein et le taux plein automatique ?

La différence entre retraite à taux plein et retraite pleine Mis à jour le 22/05/23 à 00:00 Retraite à taux plein ne signifie pas nécessairement retraite « pleine ». Un assuré qui atteint l’âge lui permettant d’obtenir automatiquement le taux plein ne perçoit une retraite pleine que s’il justifie de la durée d’assurance requise. A défaut, il touche une retraite partielle.

  1. La réforme des retraites de 2023 ne modifie pas l’âge à partir duquel les actifs peuvent bénéficier d’une retraite à taux plein de manière automatique, c’est-à-dire quelle que soit le nombre de trimestres validés au cours de leur carrière.
  2. Cet âge reste fixé à 67 ans pour toutes les générations.
  3. Schématiquement, à partir de cet âge, votre retraite de base sera équivalente à la moitié (50 %) de votre salaire annuel moyen, calculé sur la base de vos 25 meilleures années.
See also:  Combien De Fois Un Employeur Peut Refuser Une Rupture Conventionnelle?

Rappelons que vous pouvez obtenir une retraite à taux plein de 50 % (c’est le taux maximal de liquidation de votre pension de retraite) :

à l’âge légal de la retraite, si vous réunissez le nombre de trimestres requis (de 168 à 172 selon votre date de naissance). Faute du nombre de trimestres nécessaire, le taux plein subira une décote. avant l’âge légal si vous réunissez les conditions d’une retraite anticipée (carrière longue, carrière pénible, handicap.). entre l’âge légal et l’âge du taux plein si vous êtes reconnu inapte au travail. et au plus tard à l’âge du taux plein automatique de 67 ans, quel que soit le nombre de trimestres validés.

Lorsque vous remplissez les conditions d’une retraite à taux plein, vous avez droit à une retraite pleine uniquement si vous avez cotisé le nombre de trimestres requis pour votre génération. Dans le cas contraire, votre retraite n’est pas « pleine », bien qu’elle soit à taux plein.

Cette subtilité souvent méconnue des futurs retraités est liée à la formule appliquée pour calculer vos droits à retraite. En effet, votre caisse de retraite commencera par multiplier votre salaire annuel moyen par le taux de liquidation de votre pension, taux égal à 50 % si vous avez droit à une retraite à taux plein.

Puis elle multipliera ensuite le résultat obtenu par le quotient existant entre votre nombre de trimestres d’assurance retraite validés et le nombre de trimestres exigé pour avoir une retraite à taux plein (168 à 172 selon votre année de naissance). Résultat, si vous atteignez l’âge du taux plein automatique de 67 ans sans avoir validé le nombre de trimestres suffisants, vous aurez bien droit à une retraite à taux plein de 50 %, mais le rapport « trimestres validés / trimestres requis pour le taux plein ») sera inférieur à 1, ce qui réduira son montant.

  1. Par exemple, un assuré né en 1964 aura droit à une retraite à taux plein à partir de 63 ans (l’âge légal de départ pour sa génération) s’il a validé 171 trimestres.
  2. Si son salaire annuel moyen est de 30 000 €, sa pension annuelle sera donc de 15 000 € (30 000 x 50 % x 171/171).
  3. Il aura aussi droit à une retraite à taux plein s’il part à 67 ans, quel que soit son nombre de trimestres.

Mais si à cet âge, il n’en a validé que 130, sa retraite sera réduite car il ne justifiera que de 76 % de la durée d’assurance requise (130 trimestres sur 171). Sa pension annuelle s’élèvera dans ce cas à 11 471 euros seulement (30 000 x 50 % x 130/171).

Autrement dit, il percevra environ 38 % de son salaire annuel moyen des meilleures années et non pas 50 %. Les personnes qui ont racheté des trimestres de retraite au titre du taux seul, pour éviter la décote du taux plein, sans pour autant racheter ces trimestres au titre de la durée d’assurance (les trimestres sont plus chers quand ils sont acquis aux deux titres) peuvent également subir une diminution de leur pension.

Une fois parvenus à l’âge légal de la retraite, ils pourront bien bénéficier du taux plein, sans nécessairement disposer de la durée d’assurance requise. Ici encore, le taux de 50 % sera réduit, compte tenu du rapport existant entre le nombre de trimestres validés et le nombre de trimestres exigés.

Puis-je partir avant l’âge légal si j’ai tous mes trimestres ?

J’ai cotisé plus de trimestres que nécessaire mais n’ai pas atteint 62 ou 64 ans. Puis-je partir plus tôt à la retraite? En principe, le fait d’avoir validé suffisamment de trimestres (avoir cotisé entre 166 et 172 trimestres suivant votre année de naissance) ne permet pas de partir automatiquement à la retraite.

Quelle est la décote si le salarié à son nombre de trimestres à 62 ans et qu’il décide de partir en retraite ?

Le pourcentage appliqué pour la décote est de 1,25 % par trimestre manquant. Le coefficient de proratisation sera également appliqué. Votre pension de retraite sera calculée au prorata du nombre de trimestres cotisés.