Lycée Marc Bloch de Sérignan

Astuces, Conseils, Idées

Combien De Temps Vit Un Lapin Nain?

Combien De Temps Vit Un Lapin Nain
Qu’en est-il du lapin nain? Le lapin nain a beau être plus petit que le traditionnel lapin de compagnie, il ne vit pas pour autant moins longtemps! En effet, son espérance de vie se situe aux alentours de 12 ans, parfois même 15 ans.

Comment savoir si le lapin est heureux ?

Mon lapin est actif –

Il saute : le saut peut aller du pseudo-frisson à la pirouette élaborée, en passant par le saut « en crabe ». Les bonds (sans bruits) expriment la joie. Il a des « coups de folie » : Les lapins ont souvent des crises de quelques minutes pendant lesquelles ils courent dans tous les sens. En fait, ils s’amusent et miment des situations de fuite. Les courses sont le signe que votre lapin est heureux et plein de vie ! De plus, s’il voit que vous riez, il aimerait multiplier les exploits. Il joue : Un lapin sans jouet ne jouera pas ! Sachez qu’il adore se cacher (il le fait à l’état naturel dans son terrier), aussi les tunnels, cabanes occupent agréablement ses journées. Stimulez sa curiosité et son plaisir en incorporant des aliments dans ses espaces de jeux. Il pourra aussi aimer se rouler dans un bac à sable (mime du déparasitage naturel). Vous pouvez aussi cacher des légumes ou herbes dans des balles. Impératif à respecter : tous les jouets doivent être composés de matériaux naturels et non toxiques pour les lagomorphes, En groupe, comme vos chiens ou chats, les lapins, surtout mâles, peuvent mimer le combat pour jouer. Il fait sa toilette à découvert = il se sent suffisamment en sécurité pour se nettoyer avec application sans guetter. Le lapin explore son environnement quand il est en liberté : les lapins sont très curieux s’ils sont détendus.

Vous l’aurez compris, l’activité en général, ainsi que la curiosité sont des signes de bien-être,

Comment savoir si mon lapin nain est en fin de vie ?

Lorsqu’il sera en fin de vie, votre lapin commencera à respirer de manière agitée, entrecoupé et son pouls se fera de plus en plus rare. Il est aussi possible que sa mâchoire se rigidifie et qu’il commence aussi à trembler.

Comment savoir si mon lapin nain s’ennuie ?

Comment lutter contre l’ennui de son lapin ? Un lapin qui s’ennuie est un lapin qui a plus de risques de développer des affections, des problèmes de surcharge pondérale ou de l’anxiété par exemple. Si votre animal grignote ses barreaux, cela peut être le signe qu’il souhaite faire plus d’activités.

Comment rendre heureux mon lapin nain ?

Développer la complicité avec votre lapin Vous apprécierez son naturel curieux : il adore explorer! Enfermé toute la journée, un lapin va vite s’ennuyer. Le meilleur remède est alors de le stimuler en jouant avec lui. Cela renforcera votre complicité et sa confiance en vous.

Pourquoi mon lapin se débat quand je le prend ?

2. Pourquoi mon lapin n’aime-t-il pas être porté ? – Les lapins sont des animaux de proie pour les prédateurs venus du ciel, principalement lorsqu’ils sont de jeunes lapereaux. Les rapaces piquent sur les lapins et les emportent en les tenant dans leurs serres.

La sensation d’être attrapé et soulevé du sol par son propriétaire peut évoquer instinctivement pour le lapin une attaque de prédateur. C’est donc très naturellement qu’il essaiera de se débattre de toutes ses forces pour tenter de lui échapper et de sauver sa vie, même si les intentions de son propriétaire sont des plus affectueuses.

Par ailleurs, le lapin évolue habituellement à une quinzaine de centimètres du sol. S’il se met occasionnellement debout sur ses pattes arrière pour mieux observer son environnement, il atteint une hauteur de vue d’une quarantaine de centimètre seulement.

Comment reconnaître un lapin qui s’ennuie ?

Des sons à entendre – Non, votre lapin n’est pas aphone. Oui, il lui arrive de manifester ses humeurs par le biais de sa voix.

Le grognement est assez perceptible, même si le bruit est assez sourd. Votre lapin n’est pas forcément très content et vous le fait savoir. Il prendra une posture d’attaque, en avançant sa tête vers son « adversaire ». C’est l’étape qui précède la morsure. Votre lapin (non stérilisé de préférence) peut également faire un bruit : le « honk honk ». En résumé, c’est pour signifier au congénère en face de lui qu’il aimerait s’accoupler avec lui/elle ou du moins que cet individu lui plaît. Ce bruit s’accompagne d’une émission d’hormones à très forte odeur. En parallèle, votre rongeur lèvera la queue, signe d’excitation (peut aussi être le signe d’agressivité ou de nervosité ). Si votre lapin s’ennuie ou s’il n’est guère heureux, il pourrait l’exprimer via des soupirs, comme les êtres humains. Votre lapin peut aussi crier, émettre un son strident. C’est le signe d’une peur, comme lorsqu’il est pris en chasse par un prédateur.

Quel est l’âge maximum d’un lapin ?

Quelle est la durée de vie d’un lapin de compagnie ? – Le lapin de compagnie est celui qui profite de la plus longue durée de vie, mais aussi des conditions les plus favorables ! Ces animaux vivent en moyenne entre 8 et 12 ans, mais parfois bien plus, notamment 18 à 20 ans.

Choyés, ils sont adoptés et bien entretenus par leur propriétaire et disposent de soins vétérinaires lorsque cela est nécessaire, ce qui leur permet de vivre mieux et plus longtemps. Si ces lapins vivent de plus en plus vieux, c’est notamment grâce au fait qu’ils sont intégrés dans la catégorie des animaux que l’on appelle les NAC, pour Nouveaux animaux de compagnie.

Or, de très nombreux vétérinaires se sont spécialisés dans les soins apportés à toutes les espèces comprises dans cette catégorie, des furets aux lapins en passant par les insectes, les reptiles, les tortues, les rongeurs ou encore les oiseaux. Les connaissances étant plus nombreuses dans ce domaine, les lapins de compagnie sont ainsi mieux pris en charge et plus aisément soignés, sans compter que la prévention s’est améliorée.

Par ailleurs, il est désormais possible d’assurer son lapin comme cela existe pour les chiens et chats. Il existe en effet des formules de mutuelle santé adaptées aux besoins spécifiques de ces petits animaux. Il est toutefois à noter que l’espérance de vie du lapin de compagnie est en nette progression pour les animaux adoptés par et pour des adultes, ce qui est de plus en plus souvent le cas.

En effet, lorsque les parents adoptent un lapin pour leur enfant, ils sont généralement moins bien préservés, car ils sont considérés comme des animaux peu coûteux qui feront plaisir un temps à leur progéniture, mais qui ne franchira jamais la porte d’une clinique vétérinaire.

Comment savoir si un lapin nain souffre ?

Les signes que votre lapin ressent de la douleur – Si le grincement des dents démontre en général la satisfaction de votre charmant léporidé durant vos caresses, lorsqu’il s’accompagne de fatigue et d’un regard flou, le bruxisme signe une douleur physique. D’autres symptômes doivent vous alerter, car ils peuvent indiquer une maladie parfois mortelle pour nos petits compagnons :

Prostration : votre lapin nain d’habitude si vif se met en boule et reste au fond de sa cage sans bouger ; Anorexie : il refuse de s’alimenter ; Boulimie : il mange trop ou modifie ses préférences alimentaires brutalement ; Constipation ou diarrhées sont signe d’infection, n’attendez pas pour prendre rendez-vous avec votre vétérinaire si ses selles sont liquides ; Une fréquence respiratoire rapide à plus de 60 mouvements respiratoires par minute doit vous alerter ; Perte ou une prise de poids rapide ; Difficultés urinaires lors de la miction : il urine par petite quantité, ou vous retrouvez des traces de sang dans ses urines ; Croûtes sur la peau, grosseurs sur l’abdomen ou la mâchoire et plaies qui ne se referment pas sont un motif sérieux de consultation chez un spécialiste des NAC ; Poil terne, écoulement nasal ou des yeux doivent vous inquiéter.

Un lapin malade ou souffrant de douleur physique adoptera des positions anormales telles qu’un dos courbé et le cou tendu. Il pourra aussi se vouter. Sans soin, la douleur peut l’amener à crier ou à adopter un comportement agressif envers ses congénères ou vous-même.

Quel âge a mon lapin nain ?

La durée de vie d’un lapin nain est de plus ou moins 10 ans. Ils sont sevrés à partir de 2 mois et peuvent donc vivre leur vie de grand! La durée de vie d’un lapin extra nain est d’environ 10 ans.

Pourquoi le lapin jette sa gamelle ?

Comprendre son lapin La communication du lapin Le lapin de compagnie a un comportement strictement identique à celui de son homologue sauvage, le lapin de garenne. La seule différence notable est qu’il a adapté son rythme de vie au nôtre et qu’il est beaucoup moins actif la nuit.

Il est impossible de vous décrire ici toutes les subtilités du langage et du comportement du lapin, nous n’allons aborder que les principaux problèmes et interrogations que vous risquez de rencontrer dans les premiers jours de l’adoption. Le lapin tape des pieds : ce geste exprime le mécontentement ou la peur.

Le lapin tape des pieds en rentrant dans sa cage, après avoir gagné une bagarre, pour prévenir les autres d’un danger, après avoir reçu un soin ou après avoir été porté. Le lapin part en secouant les pattes postérieures : il est vexé ou fâché et exprime ainsi son mécontentement.

  1. En général il regagne ensuite sa cabane et tape des pieds.
  2. Le lapin grince des dents : si le grincement produit un petit bruit qui rappelle le ronronnement d’un chat, c’est un signe de bonheur et de bien-être.
  3. En revanche si le bruit est plus fort et ressemble à un claquement de dents (comme lorsque nous avons froid), c’est un signe de grande douleur et un motif de consultation chez le vétérinaire.

Le lapin fait des cercles ou des 8 autour de vous : votre lapin accomplit tout simplement une parade amoureuse. Elle peut s’accompagner de bruits caractéristiques les -« honk honk »- mais aussi de jets d’urine. La stérilisation met fin à ce phénomène. Le lapin pose son menton partout : le lapin possède des glandes sous son menton qui lui permettent de déposer son odeur et de marquer ainsi son territoire.

  1. S’il pose son menton sur vous de cette manière, c’est qu’il vous considère comme un membre de sa « garenne ».
  2. Le lapin semble tomber dans les « pommes » : votre lapin joue ou mange et tout à coup il tombe sur le côté devant vous et reste immobile, rassurez-vous il ne fait pas une crise cardiaque,
  3. Au pire, il est juste tombé de fatigue.

Les lapins tombent souvent de cette manière, c’est ainsi qu’ils se détendent. Le lapin laisse des crottes partout : le lapin a besoin de marquer son territoire lorsqu’il ne s’y sent pas à l’aise. Il est donc normal que dans les premiers jours, il ne soit pas « propre ».

Avec un minimum d’éducation le problème sera réglé (page 7). Le lapin mord : dans la majorité des cas le lapin mord uniquement lorsqu’un étranger entre sur son territoire ; il défend tout naturellement son terrier. En tant que nouvel adoptant vous êtes un étranger et vous devez prendre quelques précautions : profitez de ses sorties pour faire le ménage dans sa cage, évitez de toucher à sa gamelle en sa présence et évitez de trop le manipuler.

Le lapin renverse sa gamelle : le lapin adore pousser et retourner des objets, s’il n’a pas de jouets, il a tendance à se défouler sur sa gamelle. Le lapin ronge les barreaux : le lapin essaie ainsi d’attirer votre attention. Il utilise aussi se moyen pour protester contre son confinement en cage.

Le lapin s’excite sur le chat, le chien, un autre lapin ou même sur des peluches : chez le lapin la simulation de l’acte sexuel fait partie du langage social, c’est leur façon d’instaurer la hiérarchie, de protester ou de soumettre l’autre à sa volonté. Le lapin donne de petits coups de nez : c’est sa façon de vous dire bonjour ou, s’il est très familier, de demander un câlin.

En revanche, si ce coup de nez est appuyé et qu’il survient après des caresses, il signifie « laisse-moi tranquille ». Le lapin est agressif, urine partout, simule l’acte sexuel sur tout et n’importe quoi : tout cela est causé par les hormones, seule la stérilisation peut mettre fin à ce comportement envahissant pour vous et fatigant pour le lapin.

Qu’est-ce que le lapin n’aime pas ?

Caressez votre lapin avec les bons gestes – Lorsque votre lapin se sera habitué à votre odeur, à votre voix et à votre toucher, vous pourrez le caresser. C’est un acte de tendresse très apprécié de ces petits animaux, à condition de bien le pratiquer.

  • Le lapin aime être caressé dans le sens du poil, se faire gratter le dos, les joues et la base des oreilles.
  • En revanche, les lapins n’aiment pas qu’on touche leur ventre, leurs pattes et leur menton.
  • Évitez donc de toucher ces parties.
  • Veillez à ne jamais forcer votre lapin.
  • S’il s’éloigne ou s’il cherche à se dégager de vos caresses, laissez-le tranquille.

Il a besoin de s’apaiser seul. Si au contraire il reste immobile et grince légèrement des dents, c’est qu’il apprécie votre marque de tendresse.

See also:  Combien De Temps Dure Une Inflammation Du CLon?

Est-ce que les lapins aiment les bisous ?

Câliner son lapin – Tous Nos Lapinous Les lapins sont des animaux de compagnie très affectueux. En général, ils adorent être câlinés, gratouillés, papouillés mais pas n’importe comment. Ils n’aiment pas tous les mêmes câlins et certains sont plus câlins que d’autres.

certains n’aiment pas qu’on les porte et la séance câlins sera alors pour eux plutôt désagréable. Dans ce cas, les câlins au sol seront plus appréciés. certains se laissent porter sur le dos, mais ce n’est pas une position conseillée pour les câlins car elle endort le lapin, le mets dans une sorte de torpeur. On a l’impression qu’il est apaisé alors que c’est souvent totalement l’inverse. Il n’est pas bon pour sa santé d’être sur le dos.

Les meilleurs solutions pour câliner votre lapin c’est soit en le prenant sur vos genoux s’il se laisse porter ou bien le câliner au sol, là où il est.

Est-ce qu’un lapin est heureux dans une cage ?

Lapin en appartement : quelles précautions pour qu’il soit heureux ? Combien De Temps Vit Un Lapin Nain À l’origine, le lapin n’est pas fait pour vivre enfermé dans une cage, Privé d’activité, l’animal peut développer des troubles du comportement et des problèmes de santé. La bonne nouvelle ? Le rongeur peut parfaitement s’ acclimater à une vie en appartement à condition de prendre toutes les précautions nécessaires à son bien-être. À vous de jouer !

Pourquoi mon lapin me mords ?

Votre lapin peut venir vous mordiller les pieds ou les mains pour demander votre attention. Ce n’est pas un comportement agressif : il vous sollicite simplement et a envie que vous vous occupiez de lui.

Comment savoir si votre lapin à froid ?

La santé – La colline aux lapins La physiologie du lapin, les maladies contre lesquelles on le vaccine, ses réactions aux médicaments et les problèmes de santé auxquels il est confronté sont très différents de ceux des animaux plus « conventionnels », comme le chien et le chat, et ils nécessitent des connaissances vétérinaires spécifiques.

Pour soigner son lapin, il faut donc s’adresser à un vétérinaire spécialisé et qui connaît particulièrement le lapin en tant qu’animal de compagnie. La plupart des problèmes de santé du lapin peuvent être facilement évités si on s’occupe bien de lui. Il ne faut pas oublier que ce n’est qu’en l ‘observant attentivement et en lui consacrant un peu de temps chaque jour, que nous pourrons apprendre à connaître son comportement normal et donc relever rapidement la moindre anomalie,

Si le lapin cesse de manger, s’il est abattu et amorphe, qu’il ne bouge pas ou souffre de diarrhée, il est évident que quelque chose ne va pas ! Toutefois, les problèmes de santé ne se manifestent pas de façon aussi évidente. Parfois, les symptômes sont très difficiles à saisir et demandent une observation très attentive.

  • Toutefois, si on parvient à les remarquer dès qu’ils se manifestent, cela permet d’intervenir rapidement et d’avoir plus de chance de guérison.
  • Mon lapin ne va pas bien : à quel moment faut-il s’inquiéter et prendre rendez-vous chez le vétérinaire ? Les lapins sont des animaux programmés pour cacher leurs maladies.

Ce comportement est typique d’un être qui se trouve au bas de la chaine alimentaire : un lapin sauvage qui montre des signes de faiblesse devient une cible facile pour les prédateurs. Il doit donc à tout prix garder un comportement normal pour assurer sa survie.

  • Malheureusement pour les lapins domestiques, cette tendance à cacher les signes de maladie peut se révéler catastrophique.
  • Si un chien, par exemple, a mal au ventre, il aura l’air abattu et gémira ; les lapins, au contraire, ne montrent pas clairement qu’ils se sentent mal.
  • Ils peuvent être assez normaux (juste un peu plus calmes que d’habitude) même s’ils sont tout près de la mort.

De plus, pour empirer la situation, les lapins étant des animaux de petite taille, ils risquent la déshydratation et l’hypothermie bien plus vite qu’un chien ou un chat. Mieux vaut consulter une fois de trop « pour rien » que perdre un temps précieux. Si le lapin est vraiment malade, on aura agit tout de suite et on aura ainsi plus de possibilités de thérapie, de manière précoce.

Si, par contre, on s’est déplacé au cabinet pour rien, seul notre portefeuille risque d’en faire les frais. C’est toujours mieux que de jouer à la roulette russe avec la vie de son lapin ! Une intervention vétérinaire rapide est vitale si l’on veut que le lapin ait de bonnes chances de survivre dans le cas d’une maladie grave.

Reporter la visite chez le vétérinaire, même de seulement 24 heures, peut lui être fatal ! Voici quelques signes en présence desquels il faut se rendre immédiatement chez le vétérinaire :

Le lapin montre de signes de douleur (reste prostré, grince des dents, etc.) ; Le lapin ne mange pas durant plus de 12h ; Le lapin a une diarrhée aiguë (selles très liquides, éventuellement sanguinolentes) ; Le lapin a des pertes d’équilibre et/ou la tête penchée ; Le lapin a des difficultés respiratoires et/ou a la langue bleuâtre ; Le lapin est blessé et perd beaucoup de sang ou il a été attaqué par un autre animal (chien, chat, rapace, autre lapin, etc.) ; Le lapin pourrait avoir le dos ou une/les patte(s) cassée(s) ; Le lapin est faible, apathique et en hypothermie (froid) ; Le lapin est infesté par des larves ou des mouches (myiase).

Le lapin montre des signes de douleur Les lapins qui ont mal se mettent en boule les yeux entrouverts, refusent de bouger et grincent très fort des dents. La douleur est très dangereuse pour les lapins. Non seulement par le stress qu’elle engendre mais surtout car elle provoque très souvent des arrêts du transit (iléus) chez les lapins : si le lapin cesse de s’alimenter, les intestins cessent de fonctionner et le lapin peut décéder.

  • Si on pense que le lapin a mal, il faut aller tout de suite chez le vétérinaire.
  • L’analgésie chez le lapin est très importante ! Il faudra naturellement essayer de comprendre la cause de la douleur pour pouvoir résoudre le problème définitivement.
  • Le lapin ne mange pas Qu’un chien ou un chat sautent un repas n’est pas grave du tout.

En revanche, si un lapin ne mange pas, il faut tout de suite s’inquiéter. Les lapins qui arrêtent de manger souffrent souvent d’un arrêt de transit (iléus). Ou alors, ils arrêtent de manger pour une autre raison (par exemple à cause de problèmes dentaires).

  • En peu de temps ils développeront un blocage gastrointestinal.
  • Si le lapin arrête de manger complètement, il faut tout de suite téléphoner au vétérinaire pour demander conseil.
  • Il ne faut en aucun cas attendre que le lapin remange tout seul.
  • Avant d’appeler le vétérinaire, il faut contrôler la litière et vérifier l’aspect des crottes ; en particulier vérifier s’il y a de la diarrhée, si les pétoles sont beaucoup plus petites que d’habitude ou alors unies entre elles en chaine par des poils.

Il sera important pour le vétérinaire de savoir si le lapin a mangé et bu régulièrement et s’il a fait ses besoins normalement. Si le lapin mange un peu mais sans montrer d’enthousiasme ou s’il trie sa nourriture (alors qu’avant il ne le faisait pas), on peut attendre le jour d’après pour prendre un rendez-vous chez le vétérinaire.

Le lapin a une diarrhée aiguë (selles très liquides) Si on s’aperçoit que son lapin reste assis en boule dans une flaque de diarrhée (selles liquides à très liquides, sanguinolentes ou gélatineuses) c’est qu’il a besoin de l’aide immédiate du vétérinaire. Les bébés lapins sont particulièrement vulnérables et exposés à des épisodes de diarrhées.

Les semaines juste après le sevrage, quand le jeune lapin arrive dans sa nouvelle maison sont particulièrement à risque. Vu sa petite taille, le jeune lapin peut se déshydrater très rapidement de façon irréversible. Si les selles sont seulement un peu molles et que le lapin est actif, vif et mange normalement, on peut attendre le matin suivant, pour aller consulter le vétérinaire.

A noter qu’une production excessive de caecotrophes (crottes brunâtres et molles, odorantes et en forme de grappes de raisin que le lapin est normalement sensé manger en les prenant directement depuis l’anus) n’est pas de la diarrhée et ne nécessite pas une visite en urgence chez le vétérinaire. Toutefois, si le derrière du lapin est souillé par les caecotrophes non ingérés, l’animal pourrait être infesté par les mouches (myiase) qui pondent leurs œufs sur la fourrure souillée et humide.

Il faut donc aller voir son vétérinaire si le problème persiste plus de 2 jours. Le lapin a des pertes d’équilibre et/ou la tête penchée Si vous retrouvez votre lapin avec la tête penchée sur le côté (syndrome vestibulaire) ou qu’il présente des pertes d’équilibre, consultez rapidement.

  1. Le syndrome vestibulaire est souvent très impressionnant et peut avoir de nombreuses causes ; seul le vétérinaire pourra déterminer l’étiologie de la maladie.
  2. En attendant la visite, gardez votre lapin confiné dans une cage munie de coussins et linges pour le maintenir droit et éviter les blessures si le lapin se débat.

Le lapin a des difficultés respiratoires et/ou a la langue bleuâtre La fréquence respiratoire normale d’un lapin est de 30-60 respirations à la minute, mais certains peuvent respirer plus vite s’ils ont trop chaud ou s’ils sont stressés. C’est pour ça qu’il faudrait connaître le rythme respiratoire normal de son lapin.

Il faut s’inquiéter quand la respiration devient difficile (de longues et pénibles respirations plutôt que des respirations rapides) et bruyante. Le lapin doit obligatoirement respirer par le nez ; s’il se met à respirer par la bouche c’est que la maladie est déjà avancée. Si les lèvres du lapin ainsi que sa langue virent au bleuâtre, l’apport d’oxygène est insuffisant.

Appelez le vétérinaire immédiatement ! Le lapin est blessé et perd du sang ou il a été attaqué par un autre animal (chien, chat, rapace, autre prédateur) Comme pour tous les animaux, toute hémorragie qu’on n’arriverait pas à stopper par une pression ferme et prolongée nécessite une intervention vétérinaire urgente.

  1. De plus, si le lapin a été attaqué par un chien (ou un chat, un furet, un renard ou autre prédateur), il faudra téléphoner au vétérinaire pour demander conseil.
  2. Même s’il n’y pas de signe apparent de blessure ou s’ils sont moindres, l’animal pourrait tomber en état de choc ou souffrir de dégâts internes plus importants.

Le lapin pourrait avoir le dos ou une/les patte(s) cassée(s) Les fractures du dos ou des membres arrivent quand les lapins se débattent ou tombent du haut. Voici entre autres une bonne raison de ne pas permettre aux enfants de soulever et porter les lapins.

La manipulation du lapin doit être faite de façon correcte pour éviter tout accident. Les lésions de la moelle épinière peuvent provoquer la paralysie partielle ou totale des pattes arrières et malgré quelques traitements possibles, l’espoir de guérison est très faible. Souvent, il faut choisir l’euthanasie pour soulager le lapin.

Les pattes cassées peuvent parfois être fixées avec des attelles légères ou d’autres moyens orthopédiques. Si le lapin est tombé de haut, il pourrait aussi avoir des blessures internes. Dans ces cas-là également, une consultation urgente chez le vétérinaire s’impose ! Le lapin est faible, apathique et en hypothermie (froid) Les lapins qui présentent ces symptômes sont très malades et pourraient être en danger de mort.

Les éléments communs de la déshydratation, d’un choc ou d’une septicémie sont la faiblesse, l’apathie et souvent des oreilles froides. Le lapin reste assis en boule dans un coin et si vous le soulevez, il est tout mou. Si possible, prenez sa température avec un thermomètre rectal ; elle doit être comprise entre 38 et 40°C.

Si la température est inférieure, enveloppez-le dans un linge et réchauffez-le pendant que vous l’amenez en urgence chez le vétérinaire. Le lapin est infesté par les mouches (myiase) L’infestation par des larves de mouches, aussi appelée myiase, est un problème assez courant chez des lapins dont la fourrure est souillée ou humide.

Les mouches pondent des œufs sur la fourrure sales et ces derniers s’éclosent grâce à la chaleur du corps de l’animal. Les larves dévorent littéralement la chaire du lapin, provoquent de graves infections et la mort à court terme. Si on repère des larves sur le lapin, il n’y a pas de temps à perdre, il faut immédiatement courir chez le vétérinaire, tout en sachant que le pronostique reste réservé, surtout si les larves sont installées depuis longtemps et ont fait des dégâts étendus.

La prévention reste toujours la meilleure chose. Tous les lapins peuvent développer ce problème mais certains sont particulièrement à risque : le lapin âgé, obèse, ayant des problèmes pour se toiletter, des soucis de propreté (diarrhées ou infection urinaire), souffrant de problèmes de peau (blessures, infection, yeux qui coulent).

Contactez le vétérinaire immédiatement si votre lapin ne va pas bien ! N’attendez surtout pas ! Eventuellement, si vous n’êtes pas sûrs, téléphonez pour avoir un conseil ! Mieux vaut agir vite que trop tard ! Souvent, les lapins et autres petits rongeurs sont présentés trop tardivement au vétérinaire qui ne peut malheureusement plus agir. Avant d’aller chez le vétérinaire, téléphonez pour prévenir que vous allez arriver avec un lapin malade, surtout si c’est pendant le week end ou hors des heures d’ouverture. Le vétérinaire doit être présent rapidement ou alors vous diriger vers un autre cabinet. Trouvez un bon vétérinaire pas loin de chez vous, si possible connaissant les lapins. Si vous n’avez pas cette chance, discutez avec votre vétérinaire de confiance de la possibilité pour lui de se faire aider par des collègues avec plus d’expérience. En fin de compte, c’est la vie de votre animal qui est en jeu ! Vous avez droit à une consultation de qualité, tout comme s’il s’agissait d’un chien ou d’un chat ! Allez chez le vétérinaire plutôt que demander une consultation par téléphone. Si le lapin est très malade, le vétérinaire aura besoin de tout son équipement et de médicaments pour le sauver ! Faites vacciner votre lapin régulièrement. Quand vous téléphonez chez le vétérinaire, d’urgence ou pas, soulignez bien qu’il s’agit d’un lapin et insistez pour avoir un rendez-vous urgemment, surtout si vous pensez que votre lapin a mal /souffre ou qu’il a arrêté de manger ! N’attendez pas !

See also:  Ofloxacine Agit En Combien De Temps?

Si votre lapin est malade, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire ! Ici vous trouverez quelques liens d’informations sur les maladies du lapin. Bonne consultation ! Approfondissement : : La santé – La colline aux lapins

Est-ce que le lapin peut bouder ?

– Eduquer un lapin est assez long et fastidieux car c’est ultra têtu ! De notre côté, on a décidé de traiter nos lapins comme des chiens, de sorte à ce qu’ils se comportent comme tel. Pour le pipi et les crottes faites un peu partout, c’est assez simple, dès qu’on les prenait en flagrant délit, on leur plongeait la tête dedans en leur appuyant sur le dessus de la tête et on les mettait dans leur litière pour qu’ils sachent que tout doit être fait ici.

Une tape sur les fesses ne sert pas à grand chose sur un lapin, en revanche, appuyer (doucement) sur leur tête les soumet et là, ils comprennent à qui ils ont affaire ! Pour les câbles, c’est pareil, punissez les en les mettant dans leur cage et grondez les en appuyant sur leur tête, ils feront la tête un petit moment et bout de quelques coups du genre, le lapin ne tentera plus de grignoter tout ce qui bouge normalement.

A côté de ça, ça n’empêche pas de faire attention, perso on ne laisse plus rien traîner et ça a contribué à diminuer ce type d’incidents. Par ailleurs, de temps en temps, ils tenteront de grignoter des choses juste sous vos yeux, bien souvent, c’est juste pour attirer votre attention ? Les pipi et crottes partout Comme j’ai pu le dire plus haut, on ne rencontre pas trop ce soucis là avec nos lapins. Une fois castrés, plus de pipi par ci par là et lorsque des crottes traînent, ce sont généralement des crottes qu’ils devaient manger et qu’ils ont oublié.

Petite parenthèse : Le lapin fait deux types de crottes. Les « vraies » crottes et les crottes qu’ils mangent. Les lapins peuvent remanger certaines de leurs crottes sans soucis donc puisqu’elles ne sont constituées que d’herbes (d’où l’utilité qu’ils aient toujours du foin à disposition). Les câlins Certains lapins n’aiment pas forcément les câlins mais d’autres en rafollent.

Boudou par exemple est un vrai pot de colle. Quand ce n’est pas un câlin le soir sur le canapé, c’est un regard de malheureux quand je travaille pour me signaler qu’il est temps que je m’occupe de lui. S’ils vous réclament des câlins, il ne faut pas les envoyer balader, les lapins sont assez boudeurs et vous feront la tête pour le reste de la journée si vous refusez de vous occuper d’eux, c’est un animal qui demande beaucoup d’attention ! A contrario, certains n’aiment pas être tripotés dans tous les sens et il ne faut pas les forcer à vous faire des câlins.

  • Si ils en ont marre, laissez-les.
  • Le lapin qui boude Vous verrez qu’un lapin boude très facilement.
  • Pas assez de câlins ? Plus de foin ? Situation humiliante ? Boudou nous a fait le coup plusieurs fois, une fois notamment car il n’avait pas réussi à monter sur le canapé, il est parti bouder et n’est pas sorti de sa cage de la soirée, il ne réagissait à aucun de nos appels et nous tournait le dos.

N’hésitez pas à aller le voir pour le conforter dans ces cas là (même si je dois avouer que c’est plutôt drôle de les voir bouder).

Est-ce que les lapins nains dorment la nuit ?

Manger, y a pas à dire, c’ est exténuant! La digestion du lapin dure entre quatre et cinq heures, pile le temps de faire une petite sieste! Le lapin dort généralement beaucoup la journée et est plus actif le matin, le soir et la nuit.

Pourquoi mon lapin me regarde tout le temps ?

La vue – La vue n’est pas le sens le plus développé du lapin, elle lui sert avant tout à répérer les prédateurs. Les yeux du lapins sont de vrais radars, qui repèrent les prédateurs de manière latérale à presque 360°(chez l’homme l’angle de vision est de 180°).

Les lapins ont les yeux placés sur les côtés et pas de face comme nous ( puisque nous sommes des prédateurs). Cela leur permet d’avoir une vision très large mais les empêche d’avoir une bonne vision frontale à moins d’1 m. Les lapins tournent souvent la tête quand ils veulent bien observer, afin de palier le fait de ne pas bien voir juste devant eux.

Quand il veut vous regarder « droit dans les yeux », votre lapin vous montre son meilleur profil, c’est la meilleure façon pour lui de bien vous voir. Du fait de leur vision latérale, et non frontale, les lapins ont du mal à évaluer les distances et les profondeurs, ce qui leur vaut parfois des chutes.

  1. Ils ont en revanche une très bonne perception des mouvements et voient bien dans l’obscurité.
  2. Pour évaluer les distances, les lapins partent du principe que plus le mouvement est perceptible plus le prédateur est proche.
  3. C’est beaucoup plus aléatoire avec des objet immobiles, ce qui provoque parfois des chutes.

Les lapins ont aussi la particularité de très bien voir au dessus de leur tête, ceci leur permet de repérer les rapaces. Mais là encore, s’il voit très bien un avion dans le ciel, il ne voit pas ce qui est juste au dessus de sa tête, c’est pour cela qu’il faut approcher sa main du lapin en la passant sur le côté de sa tête et pas en face ou au dessus.

  1. Il est difficile de savoir comment voit un lapin, il semblerait qu’ils distinguent parfaitement le vert et le bleu et sachent les différencier, même si la perception de ces couleurs n’est probablement pas la même que la nôtre.
  2. Ils ne perçoivent pas les variations de lumière de la même façon que les humains et ont une bonne vision même par faible luminosité.

Le lapin a en revanche une très bonne vision crépusculaire, il peut se déplacer sans problème si la luminosité est faible ou semble même nulle à nos yeux. Le lapin peut également voir 2 images complètement différentes en même temps. Il peut nous regarder avec son oeil gauche et regarder autre chose avec son oeil droit.

Comment gère t-il cela ? Difficile de le dire, son cerveau doit scanner ces deux images et sélectionner l’image la plus importante. Un peu comme un humain qui regarde plusieurs écrans de contrôle et repère tout de même l’image la plus intéressante. Mais ce ne sont que des suppositions ! Nous avons eu l’occasion d’observer chez nos lapins qu’ils pouvaient nous regarder avec un oeil furieux ou apeuré (apparition de la troisième paupière) alors que l’autre oeil ne montrait aucun signe d’anxiété.

Un lapin qui observe un nouvel environnement fait des mouvements de balayage comme le ferait un radar. Ceci lui permet de bien analyser l’environnement. On peut observer de nombreux mouvements de tête de haut en bas et de droite à gauche. Quoiqu’il en soit, il reconnait parfaitement son environnement et ses compagnons lapins ou humains.

  • Malou déteste que je porte mes lunettes, visiblement il voit que quelque chose n’est pas normal sur mon visage quand je les porte, il tente systématiquement de me les enlever.
  • Il est désormais prouvé que le lapin est également un animal capable d’identifier des personnes ( David H, Gibson JA, Can rabbits tell humans apart).

Ils sont également capable d’imiter les mimiques d’un autre lapin. Afin d’élargir son champ visuel un lapin n’hésite pas à se mettre debout : ou à grimper sur un bon poste d’observation : Le lapin voit parfaitement à travers une vitre, comme Malou qui obersve Talisman à travers la baie vitrée : Lorsqu’un lapin perd la vue, il peut tout à fait se débrouiller en se basant sur ses autres sens.

Pourquoi mon lapin veut me faire l’amour ?

Le langage du lapin Bien que le lapin soit un animal très silencieux, nous pouvons, si nous sommes attentifs, les entendre produire des bruits et des sons qui ont chacun une signification différente : Il claque des dents lorsque vous le caressez : il exprime son bien-être et il adore vos caresses.

  • Il grogne lorsqu’il est en colère, quand il attaque ou quand il veut qu’on le laisse tranquille.
  • Il souffle quand il est sur le point d’attaquer ou de mordre.
  • Les bébés couinent lorsqu’ils ont peur ou lorsqu’ils ont faim.
  • Le lapin est un animal très silencieux mais, même s’il est donc difficile de savoir ce qu’il ressent, cela ne veut pas dire qu’il ne soit pas heureux, triste, énervé, confiant, méfiant, affectueux Il est possible de mieux comprendre votre animal et son état d’esprit en étant attentif à son comportement et à ses attitudes.

Il tape des pattes arrières : Votre lapin a peur, il sent un danger imminent ! Il peut également exprimer son mécontentement de cette façon. Parfois, les lapins tapent de la patte après une soudaine douleur inattendue (piqure d’insecte, griffe arrachée, ) Il frotte son menton contre les meubles : C’est ainsi qu’il marque son territoire.

  1. Il a une glande qui produit une substance inodorante pour l’homme sous son menton.
  2. Lorsqu’il marque son territoire, il se sent chez lui et en sécurité.
  3. Il s’aplatit sur le sol et couche les oreilles : il se sent en danger, un bruit soudain l’a effrayé, il risque de s’enfuir, paniqué.
  4. Lorsque Filou est dans cette situation, je ne bouge plus, j’éteins toutes les sources de bruits, et j’essaye de le calmer et de le réconforter en lui parlant doucement.

Lorsqu’il est près de moi, je le caresse doucement en plaçant ma main au niveau de sa nuque, ce qui a l’air de le détendre le temps qu’il se rende compte qu’il n’y a plus de danger. S’il est parti se réfugier dans un coin, il ne faut plus faire de bruit le temps qu’il se décide à sortir.

  1. Il se roule par terre : il se sent bien et se prépare à une petite sieste.
  2. Il court à toute vitesse en faisant des cabrioles (binkies): il est heureux, il s’amuse et se dégourdit les pattes.
  3. Il s’accroupit en boule, les pattes avant rentrées : il fait la poule, il se repose, détendu.

Il est couché sur le flanc, les pattes étirées : Il est fatigué ou il a chaud. Cela peut aussi indiquer qu’il est bien et en confiance car c’est une position dans laquelle il est vulnérable. Lorsqu’il se laisse caresser dans cette position cela signifie qu’il a vraiment confiance en vous.

Il vous donne des petits coups de museau : il veut attirer votre attention, vous signaler qu’il est là et qu’il veut que vous vous occupiez un peu de lui. Il veut des câlins ou des friandises. Il repousse votre main d’un coup vif : il ne veut plus de câlin, il veut qu’on le laisse tranquille. Il vous lèche : Il vous dit qu’il vous aime et qu’il apprécie vos caresses.

Cela peut prendre du temps avant que votre lapin vous fasse des bisous, certains ne le feront jamais ou rarement. Le corps tendu, la queue étirée, la tête en avant et les oreilles pointées en avant : il est curieux, attentif et prudent. il s’avance brusquement vers vous en montrant les dents avec les oreilles pointées en arrière : attention il attaque et risque de mordre.

Soit il vous mord franchement, soit il vous incite à le laisser tranquille sans avoir l’intention de vous faire mal. En général les lapins agressifs sont dominant et tentent de faire leur loi. Il gratte : il veut creuser un terrier ou attirer votre attention. Il lui arrive aussi de gratter dans sa litière lorsqu’une odeur lui déplaît.

C’est aussi une façon d’user leurs griffes. : Le langage du lapin

Quels sont les défauts d’un lapin ?

Avantages : aptes au dressage et propres – Bien que cela puisse paraître bizarre, les lapins sont totalement aptes au dressage et comprennent certains ordres. Ce sont de petits animaux éveillés et très intelligents, Vous pourrez lui apprendre des trucs et exercices marrants ainsi que les ordres basiques.

Comment dire bonjour à un lapin ?

Le langage du lapin Le lapin est un animal qui sait parfaitement se faire comprendre par des comportements et des sons distinctifs. Pour vous aider à mieux les interpréter et de ce fait, à mieux interagir avec lui, voici un lexique des différents comportements et leurs significations.

  • Les sons Grincements de dents : Cela peut avoir deux significations totalement différentes et opposées.
  • Si votre lapin grince des dents lorsqu’il est allongé en position détendue et que vous êtes en train de le caresser, il vous exprime son bien-être et vous dit qu’il apprécie vos caresses, vous sentirez également sous vos doigts sa tête « vibrer ».
See also:  Combien Y A T Il De Departement En France?

Si votre lapin est dans une position « poule » et prostré, cela signifie par contre qu’il souffre, dans ce cas-là n’hésitez pas une seconde : rendez-vous chez votre vétérinaire NAC, sa santé est en danger. Cri aigu et strident : C’est un cri de détresse ou de grande peur.

  1. Attention votre lapin peut faire une crise de panique dans ces moments-là et devenir totalement incontrôlable, ne lui courrez surtout pas après, cela accentuerait encore plus sa peur et il risquerait de se blesser gravement.
  2. Ce cri est reconnaissable entre tous, je ne souhaite à personne de l’entendre car cela fend le cœur ! Les « Honk Honk » : C’est une sorte de petit cri rauque et nasal très significatif.

Il est souvent accompagné d’une parade amoureuse : votre lapin vous tourne autour des jambes et lâche des crottes odorantes, c’est un signe de maturité sexuelle, votre lapin vous drague. Les grognements (« Grou Grou ») : Aussi étonnant que cela puisse paraitre sous ses airs de peluche inoffensive, le lapin est capable de grogner et de morde violemment lorsqu’il se sent agressé ou en danger.

Le grognement est un avertissement qui indique qu’il va vous attaquer, n’insistez pas ou vous risquez de vous faire mordre violemment. Le tapage de patte : Dans la nature, les lapins sauvages communiquent entre eux le danger et la peur par des tapages de patte qui font vibrer le sol et sont perceptibles sur une distance assez importante.

Les lapins de compagnie utilisent également ce langage lorsqu’ils ont peur de quelque chose, d’un bruit ou tout simplement lorsqu’ils sont mécontent et en colère contre vous. Le tapage de patte de mécontentement se produit souvent après que l’on gronde ou punisse son lapin et également au moment où on le repose par terre si on l’a pris dans ses bras alors qu’il ne le voulait pas.

Les lapins en pleine maturité sexuelle utilisent également ce langage pour appeler le compagnon de sexe opposé en vu d’un accouplement. Le cri de fin d’accouplement : C’est une sorte de grognement rauque assez puissant, généralement accompagné d’une roulade sur le coté. Lorsque le mâle a poussé ce cri, il tombe sur le coté et il y a de fortes chances pour que votre lapine ait été fécondée.

Les mouvements de la queue La queue, appelée aussi pompon, de votre compagnon est le prolongement de son corps, il adapte sa position en fonction de ses mouvements et attitudes. Voici les différentes significations. Queue relevée avec les oreilles pointées en avant: cela est un signe de peur, de curiosité ou d’avertissement.

  1. Selon l’environnement et la situation dans laquelle il est, vous pourrez décrypter ce à quoi ça correspond.
  2. Il part en courant et en tapant des pattes en même temps: Il est mécontent.
  3. Il lève la queue très haut, ainsi que sa croupe: Ceci est signe de maturité sexuelle.
  4. La lapine est prête pour l’accouplement et le fait savoir comme cela.

Les lapins lèvent également leur queue pour uriner, en s’accroupissant légèrement et en se mettant dans un coin. Décrypter ce comportement est utile pour éviter une inondation de canapé ou de lit. Les mouvements d’oreilles Les oreilles en avant: Cela peut être un signe d’attaque (associé à une queue relevée et parfois à un grognement) mais aussi de la curiosité.

Effectivement le lapin est un animal peureux mais curieux, il aime bien explorer de nouveaux endroits en s’approchant tout doucement les oreilles en avant et la queue pointé vers le bas. Les oreilles en arrière: C’est un signe d’agressivité, votre lapin va attaquer ou mordre, attention laissez le tranquille.

Une oreille levée, ou tournée vers l’avant: Votre lapin est intrigué par un son ou un objet. En mettant ses oreilles de cette façon, il accentue sa perception du bruit, d’ailleurs il reste souvent immobile pour mieux se concentrer.

Une secousse des oreilles: Un lapin qui s’amuse et fait le « fou » secoue sa tête et ses oreilles dans tous les sens, attention tout de même, si votre lapin à tendance à souvent les secouer ou les gratter, cela peut être du a une otite, vérifier bien l’intérieur de ses oreilles dans ces cas la, et au moindre doute allez chez votre vétérinaire NAC, une otite mal soigné peux provoquer des séquelles assez importantes. Le corps

Le lapin se jette sur le coté: Cela veux dire que votre lapin est heureux, parfaitement détendu et en confiance, il se prépare ainsi à faire une petite sieste réparatrice. Votre lapin reste assis à la même place très longtemps sans bouger et en vous regardant: Votre compagnon réclame votre attention, les lapins prennent souvent cette position à l’approche de l’heure du repas, il vous exprime ainsi son attente de sa gamelle.

  1. Le lapin gratte frénétiquement le sol ou sa litière: Le grattage est un instinct naturel chez le lapin, il aime creuser et aplatir, il reproduit le comportement des lapins sauvage qui creusent pour faire leur terrier.
  2. Les femelles gestantes ou en grossesse nerveuse, peuvent passser des heures à creuser pour faire un terrier pour la mise bas.

Le lapin vous donne des coups de museau ou mordille vos habits: il vous fait savoir qu’il est là et qu’il aimerait un peu d’attention, ou alors il vous fait savoir que vous êtes sur son chemin et que vous le gênez. Le lapin mordille frénétiquement vos habits quand il est sur vous: Il ne veut pas que vous le portiez et veux redescendre, il exprime un mécontentement.

Le lapin vous regarde avec un petit mouvement des oreilles: il est interrogateur, vous surveille il se demande ce que vous êtes en train de faire. Il vous exprime ainsi sa curiosité à votre égard. Le lapin fait de grand bond et des cabrioles: Il exprime ainsi sa joie, dans la nature les petits lapereaux jouent comme cela en entrainement pour éviter les prédateurs.

Le lapin vous tourne le dos et secoue ses pattes arrières: Signe de vexation et de colère, vous lui avait fait quelque chose qu’il n’a pas apprécié. Le lapin est un animal susceptible et rancunier, il risque de vous ignorer pendant quelques heures. Mais ne vous inquiétez pas, avec son légumes préféré ou un petit morceau de fruits offert cela sera vite oublié.

  • Le lapin se met sur ses pattes arrière: Il est intrigué par quelque chose, à l’état sauvage, les lapins utilisent cette technique pour voir au dessus des herbes et avoir ainsi un meilleur champs de vision en cas d’approche de prédateurs.
  • Le lapin courent dans tous les sens, saute contre les murs, fait des dérapages: appelé plus communément les crises de folie Il se défoule.

A ne pas confondre avec les vraies crises de panique ou votre lapin positionne ses oreilles « en avion », signe de terreur. Le lapin frotte son menton sur les objets, les meubles: Il marque ainsi son territoire. Les lapins territoriaux peuvent passez des heures à marquer tous ce qu’ils trouvent, il se peut même qu’il vous marque également pour vous dire que vous lui appartenez.

C’est sa façon de délimiter son territoire. Le lapin lèche vos doigts ou votre visage: Entre eux les lapins se lèchent pour faire leur toilette ou pour affirmer leur domination. Un lapin qui réclame la toilette à ses compagnons est le dominant. En vous léchant, il vous fait votre toilette et vous exprime son affection, en retour faites lui plaisir et caressez lui la tête et les oreilles, il sera heureux, et cela consolidera votre relation à tout les deux.

Le lapin urine partout: C’est un signe de marquage de territoire. A l’état sauvage les lapins mâles dominant marquent ainsi leur territoire pour éloigner les autres mâles. Cela se produit souvent en période de maturité sexuelle. Le lapin urine sur le canapé ou le lit: C’est un signe de domination.

  1. Le lit ou le canapé est votre « terrier » et votre compagnon veut se l’approprier.
  2. En mettant son urine dessus, il couvre tout simplement votre odeur avec la sienne, dans ce cas la interdisez lui l’accès au lit et au canapé.
  3. Certains lapins aiment aussi uriner sur des surfaces moelleuses car ceci est plus confortable.

Le lapin mange ses crottes : Votre lapin mange ses caecotrophes, se sont des crottes luisantes et odorantes en forme de grappe, elle contiennent des protéines et des vitamines nécessaires à votre compagnon. Le lapin se lèche: Il fait sa toilette, enlève ses poils morts, lave sa fourrure.

  1. Entre deux lapins c’est un comportement de bien être social.
  2. Parler le lapin.
  3. Vous pouvez également interagir avec votre lapin, en utilisant différent aspect de son langage, cela rendra plus facile la sociabilisation et l’éducation de votre compagnon aux grandes oreilles.
  4. Pour lui dire bonjour, il vous suffit de poser votre nez sur le sien, c’est ainsi que les lapins se « salut » entre eux.

Pour lui montrer votre attachement envers lui, frottez votre menton sur sa tête, ainsi vous lui montrerez que vous êtes très attaché à lui et qu’il vous est précieux. Pour lui montrer votre mécontentement lorsqu’il vous mordille ou vous embête, pousser un petit cri aigu, c’est ainsi que les lapins font entre eux, de ce fait votre compagnon comprendra parfaitement votre message.

  • Si votre lapin est dominant et agressif, ne battez pas en retraite, faites lui baisser calmement la tête, en lui maintenant l’arrière du crâne, jusqu’à ce que son menton touche le sol, votre lapin sera en position de soumission vis-à-vis de vous.
  • Si vous voulez empêcher votre lapin d’aller dans des endroits dangereux, lorsqu’il s’en approche tapez fermement du pied par terre comme ils le feraient entre eux pour avertir d’un danger.

Ne levez jamais la main sur votre lapin lorsque celui-ci a fait une bêtise, cela détruirait toute sa confiance envers vous, il suffit de lui dire en élevant légèrement la voix et en étant ferme « NON » et pour éviter qu’il ne grignotte les meubles faites de même en poussant légèrement son museau pour l’éloigner du lieu de la bêtise.

Comment savoir si un lapin aime les câlins ?

Caressez votre lapin avec les bons gestes – Lorsque votre lapin se sera habitué à votre odeur, à votre voix et à votre toucher, vous pourrez le caresser. C’est un acte de tendresse très apprécié de ces petits animaux, à condition de bien le pratiquer.

  1. Le lapin aime être caressé dans le sens du poil, se faire gratter le dos, les joues et la base des oreilles.
  2. En revanche, les lapins n’aiment pas qu’on touche leur ventre, leurs pattes et leur menton.
  3. Évitez donc de toucher ces parties.
  4. Veillez à ne jamais forcer votre lapin.
  5. S’il s’éloigne ou s’il cherche à se dégager de vos caresses, laissez-le tranquille.

Il a besoin de s’apaiser seul. Si au contraire il reste immobile et grince légèrement des dents, c’est qu’il apprécie votre marque de tendresse.

Comment savoir si un lapin est stressé ?

Symptômes du stress chez le lapin – Les lapins s’expriment beaucoup par leur corps. Aussi, un lapin stressé est assez rapidement identifiable : c’est un lapin qui conserve longuement une position prostrée, les pattes recroquevillées sous lui et les oreilles plaquées sur le dos, les yeux exorbités et la respiration courte et saccadée.

  1. En panique, le lapin peut avoir un comportement dangereux pour lui-même.
  2. Il peut se débattre et tomber, causant des lésions irréversibles sur sa colonne vertébrale, par exemple.
  3. Il peut aussi faire un arrêt cardiaque et mourir de peur.
  4. Mais ce n’est pas la seule manifestation possible du stress chez le lapin.

Cela peut également s’exprimer par le biais de troubles du comportement comme le fait de s’arracher les poils, de cesser de se toiletter ou de s’alimenter. Les lapins peuvent aussi ronger les barreaux de leur cage. Par ailleurs, le métabolisme modifie son fonctionnement, notamment sous l’effet du cortisol.

L’urine des lapins change de coloration lorsqu’il est stressé, prenant une coloration orange-brun, car son métabolisme sous tension induit la libération de pigments de couleur rouge foncé appelés porphyrines. Les lapins peuvent aussi développer des maladies. Comme chez les humains, le stress provoque des désordres intestinaux qui se manifestent par une constipation aiguë ou de fortes diarrhées.

Plus grave, le stress affaiblit les mécanismes de défense immunitaire, rendant ainsi le corps plus vulnérable aux virus, microbes et bactéries. Une femelle en gestation peut développer de l’anorexie, ce qui aura pour conséquence de donner naissance à des petits malformés, des prématurés ou des morts-nés.