Lycée Marc Bloch de Sérignan

Astuces, Conseils, Idées

Combien De Temps Pour Liminer Le Gluten Du Corps?

Combien De Temps Pour Liminer Le Gluten Du Corps
Combien De Temps Pour Liminer Le Gluten Du Corps Nous avons découvert il y a quelques années que notre fille Marit ne tolère pas bien le gluten et y réagit. Après avoir mangé des produits contenant du gluten, comme l’épeautre, le blé ou le seigle, elle a toujours des douleurs à l’estomac et manifeste également diverses autres réactions.

  • À l’époque, nous voulions juste essayer, puis après quelques semaines, nous avons vraiment réalisé que ses problèmes avaient disparu.
  • Depuis que nous avons complètement éliminé le gluten de notre alimentation il y a huit ans, les choses se sont calmées chez Marit.
  • Un mal de ventre et plus de diarrhée.

Elle n’a jamais été diagnostiquée avec la maladie coeliaque, mais apparemment son corps a toujours un problème avec le gluten. Si nous faisons une exception en chemin et mangeons quelque chose contenant du gluten, elle a immédiatement mal au ventre. Si vous souhaitez l’essayer aussi, pour voir si vous êtes mieux sans gluten, essayez-le pendant au moins 6 semaines, car c’est le temps qu’il faut au gluten pour quitter votre corps.

Comment nettoyer le gluten du corps ?

S’hydrater régulièrement – Une bonne hydratation est la clé pour éliminer la présence du gluten au sein de votre organisme. Ainsi, en buvant beaucoup et régulièrement, vous allez drainer votre corps pour lui permettre de supprimer les effets du gluten plus rapidement. Pour ce faire :

buvez de l’eau moyennement minéralisée tout au long de la journée

privilégiez les soupes et les bouillons

il est possible de boire du thé et des tisanes (d’ailleurs certaines plantes sont réputées pour leur vertus apaisantes et anti inflammatoires comme la menthe, le thym, le gingembre, le curcuma, la badiane, l’angélique, la mélisse). En revanche, évitez le café qui est susceptible d’irriter davantage vos intestins.

buvez des jus de fruits, mais attention à ce que les fruits qu’ils contiennent n’irritent pas encore plus vos intestins !

Comment Degonfler ventre gluten ?

Privilégiez les fruits et légumes frais, la pomme de terre, la patate douce, le riz, le quinoa, le sarrasin, le maïs, le miel ou encore la confiture.

Est-il bon de supprimer le gluten ?

Sans gluten ? – Manger des produits céréaliers à gluten régulièrement est, le plus souvent, délétère pour la santé. Pour autant, les supprimer complètement sur la durée n’est pas, non plus, un bon calcul, exception faite pour les personnes souffrant de maladies cœliaque ou auto-immune. La raison en appelle donc à une consommation raisonnable, deux à trois fois par semaine, en petite quantité : une portion de pâtes ou une part de pizza, deux ou trois biscuits, un bol de flocons au petit déjeuner, etc. Et surtout, penser à toujours bien mastiquer : les enzymes qui les décomposent le plus se trouvent dans la bouche.

Comment guérir du gluten ?

Les traitements – L’éviction du gluten à vie Le traitement consiste à éviter toute ingestion de gluten au cours de la vie, que la maladie cœliaque soit sévère ou légère. La guérison survient dans l’immense majorité des cas avec une repousse villositaire intégrale après un an environ, à condition que le régime sans gluten soit le plus strict possible.

La première cause d’échec du traitement est la mauvaise observance du régime sans gluten, volontaire ou non, repérable par le dosage des anticorps anti-transglutaminase. Il est parfois difficile de suivre à la lettre le régime sans gluten, particulièrement astreignant. En effet, le gluten, souvent utilisé par l’industrie alimentaire, se retrouve caché dans une multitude de produits sous des dénominations différentes, ou même dans certains produits contaminés par des farines lors de leur fabrication.

Les composés interdits car contenant du gluten à repérer sur les étiquettes sont les suivants : amidon de blé, amidon issu des céréales interdites, amidon (sans autre précision), acides aminés végétaux, assaisonnement (sans autre précision), avoine, blé ou froment, épeautre (blé ancestral), fécule de blé, fécule (sans autre précision), gélifiants non précisés, blé de Khorasan ou kamut® (blé ancestral), malt, matières amylacées, orge, pain azyme (farine de blé non levée), polypeptides, protéines végétales, seigle, triticale (hybride de blé et de seigle), gruau, liant protéinique.

  1. L’avoine pure est consommable par les personnes intolérantes au gluten.
  2. Le risque de contamination incite à la prudence et à la consommation d’avoine destinée aux personnes atteintes de maladie cœliaque.
  3. Certains médicaments contiennent de l’amidon comme excipient (composant indispensable pour la forme et la consistance) issu de la pomme de terre, du maïs, mais aussi du blé, interdit aux cœliaques.

Les alternatives existent, en variant les marques et la galénique*. Le régime d’éviction du gluten est crucial, y compris en l’absence de symptôme car il prévient le développement insidieux d’une ostéoporose mais aussi d’autres maladies auto-immunes voire exceptionnellement des cancers (lymphome intestinal etc.).

Un diététicien et les associations de malades peuvent être d’un grand secours pour les personnes ne parvenant pas à suivre un régime sans gluten. Parfois, les villosités intestinales ne « repoussent » pas en dépit de la suppression de toute source de gluten. Ces cas réfractaires sont rares, on parle de « sprue réfractaire », une maladie rare potentiellement grave avec un risque d’évolution vers un cancer de l’intestin (lymphome).

Une fois la maladie sous contrôle, des biopsies duodénales (en général 12 à 18 mois après le début du régime) permettent de s’assurer de la « repousse » des villosités. Par la suite, un suivi clinique et biologique simple à l’aide du dosage des anticorps anti-transglutaminases en cas de disparition des symptômes est suffisant.

Comment nettoyer son foie en 1 semaine ?

Nettoyer son foie et son organisme en une semaine | Best in Gluten Free | Schär Le régime Détox est une bouffée de bien-être pour le corps – après une semaine, vous vous sentez régénéré. L’organisme se désacidifie et se libère des conséquences d’une mauvaise alimentation.

Les organes sécréteurs comme le foie, les reins et la peau en tirent un grand bénéfice. Le mieux : une semaine de régime Détox. Les en-cas sont permis. Il suffit de s’abstenir de consommer des boissons et des aliments acidifiants comme le café, le fromage ou le lait. Nos recettes Détox vous aident à planifier votre semaine d’épuration et à rééquilibrer votre organisme.

See also:  1 Kg De Riz Pour Combien De Personnes?

Découvrez n os conseils pour nettoyer le corps et éliminer les toxines pendant votre semaine sans gluten. Adieu l’hiver – Bonjour le printemps ! Malgré toute la joie que peut nous apporter cette nouvelle saison, nous nous sentons souvent fatigués, sans énergie.

  1. Durant l’hiver, le corps a emmagasiné les impuretés et toxines liées à une alimentation déséquilibrée et au manque d’activité physique, et qui provoquent la fatigue et le mal-être.
  2. Le moment est donc idéal pour redonner un nouvel élan à votre métabolisme avec une cure de détoxination efficace.
  3. Nous avons élaboré à votre intention un programme d’une semaine, sans gluten bien sûr, qui vous permettra d’éliminer les impuretés et les toxines de votre corps.

Nettoyer son foie est un processus à ne pas prendre à la légère. Pensez à consulter votre médecin ou nutritionniste si vous envisagez de soulager votre foie pour améliorer ses fonctions. L’impact sur votre organisme sera important, il est primordial de rester vigilant.

Pour faire une cure d’une semaine pour nettoyer votre foie, il est conseillé de commencer chaque journée en buvant le jus d’un citron dilué dans un verre d’eau tiède. Cette boisson va stimuler la production de bile et de cette façon aider le foie. Prenez garde toutefois à ne pas prolonger cette cure car elle pourrait avoir un effet inverse sur votre foie et le fatiguer.

Se lancer dans une cure pour aider son foie n’est pas une aventure anodine. Il est recommandé d’en parler à son médecin pour être accompagné et recevoir des conseils personnalisés en fonction de votre santé. Il est par exemple déconseillé aux femmes enceintes et aux personnes souffrant de lésions ou troubles du foie de procéder à un drainage du foie.

Comment faire pour purifier son corps ?

Avoir une activité physique régulière – L’activité physique permet d’éliminer les toxines, d’améliorer la circulation sanguine, de faciliter la digestion et de manière générale, de favoriser les échanges intracellulaires de l’organisme pour un fonctionnement optimal de celui-ci.

Est-ce que manger sans gluten fait perdre du poids ?

Pourquoi parle-t-on de  » régime  » sans gluten ? – Le régime de la gourmandise ! ©Joseph Gonzalez Il faut en revenir aux origines du mot  » régime  » lui-même qui signifie ordre, règle. Suivre un régime, c’est donc suivre un ensemble de règles. On peut l’appliquer à l’alimentation, mais pas que puisqu’on vit dans un régime démocratique ! Dans le cas du sans gluten, il s’agit plus souvent d’un régime curatif qui permet, en le suivant, de soigner des maux.

Quels sont les risques de manger sans gluten ?

Pas de carences en cas de régime sans gluten. – Dans tous les cas, « il n’y a pas de risque à suivre un régime sans gluten même si on n’est pas malade, explique Nadine Cerf-Bensussan. Cela ne va pas entraîner de carences. Cela va entraîner une alimentation plus saine car le gluten est très présent dans les aliments transformés où il est utilisé comme liant.

Pourquoi le gluten est inflammatoire ?

Souvent silencieuse et trop peu diagnostiquée, la maladie cœliaque, communément appelée « intolérance au gluten », est une inflammation chronique de l’intestin liée à l’ingestion d’aliments contenant du gluten. La présence de gliadine (protéine du gluten) provoque une réaction immunitaire exagérée et une inflammation entraînant des lésions de la paroi interne de l’intestin des malades.

une altération de la digestionune plus faible assimilation des nutriments, minéraux et vitamines

L’intolérance au gluten n’est pas une allergie qui, elle, provoque des symptômes très vite après l’ingestion du gluten. L’intolérance au gluten, quant à elle, apparaît de façon progressive dans le temps. Cette maladie toucherait 0,7 à 2 % de la population Européenne (700 000 malades cœliaques en France) mais ces chiffres sont probablement sous-estimés en raison des nombreuses formes peu ou non symptomatiques.

Comment annuler les effets du gluten ?

Le conseil de Véronique – Pour réduire ou éliminer totalement le gluten de votre alimentation, vos choix doivent donc impérativement s’orienter vers des aliments bruts (fruits, légumes, viande, poisson, laitages, etc.) que vous cuisinerez vous-même, pour en maîtriser la composition ». Véronique Liégeois – Diététicienne, journaliste, auteure.

Pourquoi on devient intolérant au gluten ?

Comprendre l’intolérance au gluten ou maladie cœliaque La maladie cœliaque ou intolérance au gluten est une maladie intestinale chronique et auto-immune liée à l’ingestion de gluten, formé à partir de la gliadine contenue dans certains produits céréaliers.

  • Elle survient chez des personnes génétiquement prédisposées.
  • L’intolérance au gluten est une maladie chronique intestinale auto-immune liée à l’ingestion de gluten.
  • On l’appelle également maladie cœliaque,
  • Lors de l’absorption d’ aliments contenant du gluten, le des personnes concernées réagit à la présence de la gliadine, protéine du gluten, en produisant divers anticorps.

La maladie cœliaque est donc une, À terme, cette réaction auto-immune anormale cause des lésions de la paroi intérieure de l’intestin ( des villosités de la intestinale), avec deux conséquences :

la digestion est altérée ; l’organisme assimile moins bien la majorité des (protéines, graisses, etc.), minéraux et vitamines (fer, calcium, vitamine D, vitamine B9 ou acide folique, etc.)

Maladie fréquente, l’ intolérance au gluten peut donner lieu à des symptômes mineurs ou peu caractéristiques. Contrairement à l’ (et en particulier à l’ allergie au gluten ) qui provoquent des symptômes survenant immédiatement après l’ingestion de gluten ( ), l’intolérance au gluten apparaît de manière progressive et s’installe dans la durée,

  1. Aussi, l’intolérance au gluten passe souvent inaperçue : chez les adultes, elle est diagnostiquée en moyenne plus de dix ans après l’apparition des premiers symptômes.
  2. Le gluten se forme lors de l’hydratation d’une pâte et résulte de l’association, avec d’autres éléments, de deux protéines présentes dans le grain de certaines céréales : les gliadines (en cause dans la maladie cœliaque ) et les gluténines,

Ces protéines sont présentes dans :

les différentes espèces de blé (blé dur, épeautre, kamut) ; l’orge ; le seigle ; les hybrides de ces variétés (par exemple, le triticale, issu du croisement du blé et du seigle).

See also:  Combien De Continents?

En Europe, aux États-Unis, en Afrique du Nord, au Moyen-Orient et en Inde, la maladie cœliaque toucherait 0,7 à 2 % de la population. La fréquence est probablement sous-estimée en raison de l’existence de formes avec peu de symptômes.

Cette maladie est rare en Asie du Sud-Est et en Afrique subsaharienne.Cependant, la diffusion mondiale des aliments contenant du gluten associée aux facteurs prédisposants à la maladie est à l’origine de l’émergence généralisée de la maladie cœliaque.L’ intolérance au gluten est 3 fois plus fréquente chez la femme que chez l’homme.

La cause exacte de l’ intolérance au gluten reste inconnue, mais elle serait surtout d’ origine immunitaire, avec une prédisposition génétique :

95% des personnes intolérantes au gluten sont porteuses d’un ou deux gènes spécifiques (HLA-DQ2 et/ou HLA-DQ8). De plus, la famille rapprochée des personnes intolérantes au gluten développe plus souvent la maladie (10% de risque chez les parents au premier degré, à savoir le père, la mère, les frères et sœurs, et les enfants éventuels).

Cependant 20% des individus possèdent les gènes concernés sans présenter d’intolérance au gluten. D’autres part, certains facteurs favorisent le déclenchement de cette maladie, tels que:

une ou d’autres anomalies chromosomiques ; une autre ; un,

Société nationale française de gastro-entérologie. Maladie cœliaque. Site internet : SNFGE. Paris ; 2018 World Gastroenterology Organisation. Pratice Guidelines : Maladie cœliaque. Site internet : World Gastroenterology Organisation. Milwaukee (États-Unis) ; 2016 Schibli S, Spalinger J, Nydegger A. Mise à jour des recommandations pour le diagnostic de la maladie cœliaque (ESPGHAN 2012). Paediatrica.2013;24(1) Malamut G, Cellier C. Maladie cœliaque. Traité de médecine AKOS. Elsevier Masson.2016;11(4):1-5

: Comprendre l’intolérance au gluten ou maladie cœliaque

Comment sont les selles dans la maladie cœliaque ?

Les symptômes de la maladie cœliaque chez l’enfant – Avant 2 ans, les signes digestifs de la maladie cœliaque dominent. L’enfant présente alors des diarrhées, avec des selles molles, collantes et malodorantes, caractéristiques de la malabsorption. L’enfant cœliaque a également mal au ventre et peu d’appétit.

Quels sont les symptômes d’un foie fatigué ?

Baisse d’énergie due au foie : comment la reconnaître ? – Le lien entre dysfonction du foie et fatigue est bien connu des spécialistes, notamment parce que le foie régule une grande partie du stockage, de la libération et de la production de composés permettant d’apporter l’énergie nécessaire à toutes nos cellules.

  1. Les personnes ayant une maladie hépatique, quelle qu’en soit la cause, ont souvent pour symptôme principal – et le plus gênant pour la vie de tous les jours – une écrasante fatigue.
  2. Mais un « simple » engorgement du foie, dû par exemple à des excès de table ou une prise de médicaments au long cours, peut également favoriser des baisses d’énergie.

D’autres signes peuvent alerter d’une surcharge du foie comme des inconforts abdominaux, une baisse d’appétit, des difficultés à se concentrer, des changements d’humeur, une somnolence, des démangeaisons ou une coloration jaunâtre de la peau et des yeux.

Comment nettoyer le foie et le pancréas ?

– Avant de concrétiser, il est impératif de souligner quatre des fonctions hyper importantes du foie et du pancréas allant de l’élimination des toxines à la production et à l’excrétion de la bile en passant par l’activation des enzymes.

Produire des protéines essentielles et du cholestérol Stocker des minéraux, du fer et de la vitamine A Détruire les vieux globules rouges Décomposer et métaboliser l’alcool et les médicaments

« L’équipe » marche bien si le filtre est propre et perméable. Quels aliments et épices sont bons pour la réparation du foie ? Le curcuma est l’épice miracle qui aide à la détoxification du foie. Il aide à stimuler les enzymes qui peuvent éliminer les toxines alimentaires du corps. Consommez une demi-cuillère à café de curcuma avec une pincée de poivre avec un verre d’eau tiède dès le matin. Une combinaison d’eau tiède et de citron en faveur du foie. Ajoutez le jus d’un demi-citron dans un verre d’eau tiède. Remuez pour incorporer et buvez le matin. Dix à douze verres d’eau tiède par jour aident la bonne digestion et accélèrent le métabolisme.

Les feuilles vertes foncées telles que les épinards, le chou frisé, la roquette, les feuilles de moutarde, la courge amère et la chicorée contiennent des composés nettoyants qui aident à détoxifier naturellement le foie en éradiquant les toxines du corps. Le thé vert est chargé d’antioxydants à base de plantes qui nettoient l’accumulation de graisse dans le foie et favorisent la fonction hépatique.

Commencez à consommer 2 à 3 tasses de thé vert chaque jour pour réduire le risque de stéatose. Les composés soufrés de l’ail activent les enzymes hépatiques. Il contient de grandes quantités d’allicine et de sélénium qui aident à protéger le foie de tout dommage toxique.

  • Incluez deux gousses d’ail dans les repas ou mangez tous les soirs avant d’aller au lit.
  • Contrairement à toutes les opinions qui culpabilisent le café, il s’avère que en boire avec modération peut protéger le foie et réduire le risque de maladies en empêchant l’accumulation de graisse.
  • Vous devez le limiter à deux tasses par jour et le consommer sans sucre ni lait.

La médecine ayurvédique traditionnelle recommande largement l’amla (la groseille indienne). Très vénérée pour ses effets anti-âge, l’amla est aussi utilisée pour maintenir le fonctionnement du foie à son niveau optimal. Mélangez une cuillère à café de poudre de groseille indienne séchée dans un verre d’eau tiède et buvez-la à jeun le matin pour de meilleurs résultats.

Comment se vider l’intestin ?

Le lavement, l’autre déclinaison de la purge intestinale –  » Les lavements peuvent être utiles en médecine pour l’administration locale de médicaments, la réalisation d’une coloscopie ou les constipations sévères, mais effectués à domicile dans le but de détoxifier le tractus intestinal, ils peuvent entrainer de nombreuses complications, assure la Société canadienne de recherche intestinale,

Un lavement mal administré peut endommager le rectum et le côlon, provoquer une perforation intestinale et, si l’appareil n’est pas stérile, des infections, En outre, le recours régulier à des lavements peut causer des déséquilibres en minéraux et perturber le microbiote intestinal ». « Se purifier par le bas est contre-productif, souligne le Dr Martin-Daillan qui est aussi méfiante envers l’hydrothérapie du côlon.

See also:  Combien De Noix Par Jour Pour Le CholestRol?

Ce dernier doit grouiller de bactéries, si possible des bonnes bactéries, S’il est trop propre, le risque d’infections est grandement augmenté ». La meilleure façon de purger ses intestins est d’avoir une alimentation riche en fibres afin de bien évacuer les déchets tout en optimisant la santé de sa flore intestinale, car les fibres exercent un effet prébiotique.

Le mieux est de « consommer au moins 30 g de fibres par jour, en particulier des fibres insolubles qui augmentent le volume des selles (riz complet, graine de chia, pomme, courgette, chou, laitue, lentilles) », recommande le Dr William Berrebi, gastroentérologue et auteur de Médecine microbiotique (éd.

Marabout). Boire une eau riche en magnésium (Hépar, Rozana ) est aussi d’un grand secours.

Quelle boisson pour nettoyer le corps ?

1. Le jus de bouleau. Dépuratif et diurétique naturel, le jus de bouleau est recommandé en cas d’excès alimentaires pour purifier le sang et aider l’organisme à récupérer. Boisson aux propriétés dépuratives, détoxifiantes et diurétiques, le jus de bouleau est à prendre en cure de trois semaines.

Comment nettoyer son foie et pancréas naturellement ?

– Avant de concrétiser, il est impératif de souligner quatre des fonctions hyper importantes du foie et du pancréas allant de l’élimination des toxines à la production et à l’excrétion de la bile en passant par l’activation des enzymes.

Produire des protéines essentielles et du cholestérol Stocker des minéraux, du fer et de la vitamine A Détruire les vieux globules rouges Décomposer et métaboliser l’alcool et les médicaments

« L’équipe » marche bien si le filtre est propre et perméable. Quels aliments et épices sont bons pour la réparation du foie ? Le curcuma est l’épice miracle qui aide à la détoxification du foie. Il aide à stimuler les enzymes qui peuvent éliminer les toxines alimentaires du corps. Consommez une demi-cuillère à café de curcuma avec une pincée de poivre avec un verre d’eau tiède dès le matin. Une combinaison d’eau tiède et de citron en faveur du foie. Ajoutez le jus d’un demi-citron dans un verre d’eau tiède. Remuez pour incorporer et buvez le matin. Dix à douze verres d’eau tiède par jour aident la bonne digestion et accélèrent le métabolisme.

  1. Les feuilles vertes foncées telles que les épinards, le chou frisé, la roquette, les feuilles de moutarde, la courge amère et la chicorée contiennent des composés nettoyants qui aident à détoxifier naturellement le foie en éradiquant les toxines du corps.
  2. Le thé vert est chargé d’antioxydants à base de plantes qui nettoient l’accumulation de graisse dans le foie et favorisent la fonction hépatique.

Commencez à consommer 2 à 3 tasses de thé vert chaque jour pour réduire le risque de stéatose. Les composés soufrés de l’ail activent les enzymes hépatiques. Il contient de grandes quantités d’allicine et de sélénium qui aident à protéger le foie de tout dommage toxique.

  • Incluez deux gousses d’ail dans les repas ou mangez tous les soirs avant d’aller au lit.
  • Contrairement à toutes les opinions qui culpabilisent le café, il s’avère que en boire avec modération peut protéger le foie et réduire le risque de maladies en empêchant l’accumulation de graisse.
  • Vous devez le limiter à deux tasses par jour et le consommer sans sucre ni lait.

La médecine ayurvédique traditionnelle recommande largement l’amla (la groseille indienne). Très vénérée pour ses effets anti-âge, l’amla est aussi utilisée pour maintenir le fonctionnement du foie à son niveau optimal. Mélangez une cuillère à café de poudre de groseille indienne séchée dans un verre d’eau tiède et buvez-la à jeun le matin pour de meilleurs résultats.

Comment ne plus être intolérant au gluten ?

L’alimentation On privilégie donc les aliments faciles à digérer comme le riz. Il faut aussi éviter de manger trop gras ou trop sucré. Il est aussi conseillé d’éviter de consommer de l’alcool pendant ces 2 jours de rémission pour l’organisme.

Quels sont les symptômes d’une intolérance au gluten ?

Manifestations de la maladie cœliaque chez le nourrisson – Les premiers symptômes de l’intolérance à la gliadine surviennent quelques semaines après l’ introduction du gluten dans l’alimentation. Ce changement déclenche une diarrhée qui devient chronique (durant plus de 15 jours), avec des selles abondantes.Le bébé manque d’appétit et change de comportement, devenant moins actif.

Comment soulager une intolérance au gluten ?

Intolérance au gluten – Quel traitement ? A l’heure actuelle, il n’existe aucun médicament pour soigner la maladie cœliaque. L’unique traitement consiste à adopter, à vie, un régime sans gluten en supprimant le blé, le seigle et l’orge de l’alimentation. Les objectifs sont de :

Faire disparaître les symptômes de la maladie cœliaque.Améliorer l’état nutritionnel du patient.Permettre une croissance harmonieuse.Limiter le risque de complications à long terme.

Il n’existe pas aujourd’hui d’obligation légale à mentionner l’apport en gluten sur les aliments. Certains industriels indiquent cependant l’absence de gluten dans leur produit en apposant un logo, à savoir un  » épi de blé barré dans un cercle  » qui signifie que le produit sur lequel il est apposé est exempt de gluten.

  1. Il est toutefois nécessaire de décoder toutes les appellations sous lesquelles le gluten peut se cacher :  » matières amylacées « ,  » amidons modifiés « ,  » protéines végétales « ,  » liants protéiniques végétaux « , etc.
  2. Le gluten est utilisé comme liant.
  3. C’est pourquoi ces ingrédients entrent dans la composition de nombreux aliments transformés : les conserves de viandes, les yaourts 0%, le poisson pané, certaines sauces soja et bouillons de légumes.

Les aliments à éviter sont donc :

Le blé : amidon de blé, boulgour, chapelure, farine blanche, farine de froment, germe de blé, pâtes, gâteaux, pain, semoule, pizza, quiche.L’avoine.L’orge : bière.L’épeautre.Le seigle.

Les aliments qui peuvent les remplacer sont :

Le riz.Le maïs.Les pommes de terre et la fécule de pomme de terre.Le soja : tofu.Le sarrazin.Le quinoa.Le millet.Le sorgho.le teff.

Mots clés : : Intolérance au gluten – Quel traitement ?