Lycée Marc Bloch de Sérignan

Astuces, Conseils, Idées

Impots 2023?

Impots 2023?

Le monde des impôts est en constante évolution, et il est important de rester informé des nouvelles règles fiscales qui seront mises en place en 2023. Ces nouvelles règles auront un impact sur les particuliers et les entreprises, et il est donc essentiel de comprendre leurs implications.

Une des nouvelles règles fiscales à venir concerne la déclaration des revenus. À partir de 2023, les particuliers devront utiliser un nouveau système de déclaration en ligne, qui sera plus facile à utiliser et plus rapide. Cette nouvelle plateforme permettra aux contribuables de transmettre leurs informations fiscales de manière sécurisée et simplifiée.

Une autre nouveauté concerne les taux d’imposition. À partir de 2023, les taux d’imposition vont être revus pour certaines tranches de revenus. Cela signifie que certains contribuables pourraient voir leur taux d’imposition augmenter, tandis que d’autres pourraient bénéficier d’une réduction de leur impôt.

En ce qui concerne les entreprises, de nouvelles règles fiscales seront également mises en place en 2023. Par exemple, les entreprises devront pouvoir justifier leurs dépenses de manière plus détaillée, afin de limiter les pratiques d’évasion fiscale. De plus, de nouvelles incitations fiscales seront créées pour encourager les entreprises à investir dans des secteurs stratégiques tels que la transition énergétique et la numérisation.

En résumé, les nouvelles règles fiscales à venir en 2023 auront un impact sur les particuliers et les entreprises. Elles visent à simplifier les démarches administratives, à ajuster les taux d’imposition et à lutter contre l’évasion fiscale. Il est donc important de se tenir informé de ces nouvelles règles afin de pouvoir les appliquer correctement et optimiser sa situation fiscale.

Impôts 2023: Nouvelles règles fiscales

1. Abaissement du taux d’imposition des entreprises

À partir de 2023, le gouvernement prévoit une diminution du taux d’imposition des entreprises afin de favoriser l’investissement et la croissance économique. Cette mesure vise principalement à encourager les entreprises à créer de nouveaux emplois et à stimuler l’innovation.

2. Modification des tranches d’imposition pour les particuliers

À partir de l’année fiscale 2023, les tranches d’imposition pour les particuliers seront ajustées afin de rendre l’impôt plus équitable. Les tranches d’imposition inférieures seront légèrement réduites, tandis que les tranches supérieures seront légèrement augmentées. Cette réforme vise à réduire les inégalités sociales et à assurer une meilleure répartition de la charge fiscale.

3. Réglementation plus stricte concernant la fraude fiscale

Afin de lutter contre la fraude fiscale, de nouvelles règles seront mises en place en 2023 pour renforcer les contrôles et les sanctions. Les fraudeurs fiscaux seront plus sévèrement punis et les procédures de contrôle seront renforcées pour prévenir les pratiques d’évasion fiscale.

4. Ajustement des crédits d’impôt pour favoriser les énergies vertes

Dans le cadre de la transition énergétique, le gouvernement prévoit d’ajuster les crédits d’impôt existants pour encourager les particuliers et les entreprises à investir dans les énergies renouvelables. Des avantages fiscaux supplémentaires seront accordés aux projets d’énergie verte afin d’encourager leur développement et de réduire l’empreinte carbone globale du pays.

5. Simplification des formalités fiscales pour les petites entreprises

À partir de 2023, les petites entreprises bénéficieront d’une simplification des formalités fiscales afin de réduire leur charge administrative. Des mesures seront mises en place pour faciliter la déclaration et le paiement des impôts, ce qui devrait permettre aux petites entreprises de consacrer davantage de temps et de ressources à leur activité principale.

Nouvelles règles fiscales en 2023 Objectifs
Abaissement du taux d’imposition des entreprises Favoriser l’investissement et la croissance économique
Modification des tranches d’imposition pour les particuliers Assurer une meilleure répartition de la charge fiscale
Réglementation plus stricte concernant la fraude fiscale Lutter contre la fraude fiscale
Ajustement des crédits d’impôt pour favoriser les énergies vertes Encourager les investissements dans les énergies renouvelables
Simplification des formalités fiscales pour les petites entreprises Réduire la charge administrative des petites entreprises

Réforme fiscale en 2023

Nouvelles règles fiscales à venir

En 2023, plusieurs changements fiscaux sont attendus, visant à moderniser le système fiscal français et à stimuler la croissance économique. Voici quelques-unes des nouvelles règles fiscales qui sont prévues :

  • Réforme de l’impôt sur le revenu : Une réforme de l’impôt sur le revenu est prévue pour simplifier le processus de déclaration et de paiement. Le gouvernement envisage de réduire le nombre de tranches d’imposition et d’introduire un taux unique.
  • Suppression de la taxe d’habitation : La suppression progressive de la taxe d’habitation se poursuivra en 2023. Cette mesure vise à alléger la charge fiscale des ménages et à favoriser le pouvoir d’achat.
  • Renforcement de la fiscalité écologique : Dans le cadre de la transition énergétique, de nouvelles mesures fiscales seront mises en place pour encourager les comportements écologiques. Cela pourrait inclure des incitations fiscales pour les investissements dans les énergies renouvelables et des taxes plus élevées sur les produits polluants.
  • Réforme de l’ISF : Une réforme de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) est également envisagée. Cette réforme pourrait modifier les seuils d’imposition et introduire de nouveaux critères pour l’évaluation des biens immobiliers.
  • Renforcement de la lutte contre la fraude fiscale : Le gouvernement souhaite intensifier les actions pour lutter contre la fraude fiscale. Des mesures supplémentaires seront prises pour renforcer les contrôles et les sanctions en cas de fraude fiscale avérée.

Conséquences de la réforme fiscale

Cette réforme fiscale aura des conséquences significatives sur les contribuables et l’économie française :

  • Simplification administrative : La réduction du nombre de tranches d’imposition et la simplification du processus de déclaration d’impôt faciliteront la vie des contribuables en réduisant la complexité administrative.
  • Impact sur le pouvoir d’achat : La suppression progressive de la taxe d’habitation et la réforme de l’impôt sur le revenu pourraient entraîner une augmentation du pouvoir d’achat pour certains contribuables.
  • Promotion de l’écologie : Le renforcement de la fiscalité écologique vise à encourager les comportements respectueux de l’environnement et à accélérer la transition vers une économie plus durable.
  • Stimulation de la croissance économique : En réduisant la charge fiscale et en simplifiant les procédures, la réforme fiscale vise à encourager l’investissement et la création d’emplois, ce qui devrait stimuler la croissance économique.
  • Lutte contre la fraude fiscale : Le renforcement des actions contre la fraude fiscale permettra de récupérer des sommes importantes pour l’État, tout en renforçant l’équité fiscale.
See also:  Just Dance 2022?

Il est important de noter que ces mesures fiscales sont encore en discussion et pourraient être modifiées avant leur mise en place officielle en 2023. Il est conseillé de se tenir informé des dernières actualités fiscales pour comprendre les implications spécifiques pour chaque contribuable.

Modifications des tranches d’imposition

La réforme fiscale de 2023 prévoit des modifications importantes des tranches d’imposition. Ces changements visent à ajuster le système fiscal français en fonction des revenus et à rendre l’impôt sur le revenu plus équitable.

Voici les principales modifications des tranches d’imposition :

  • Tranche 1 : Les revenus jusqu’à 10 000 euros seront soumis à un taux d’imposition de 10%.
  • Tranche 2 : Les revenus compris entre 10 001 euros et 25 000 euros seront soumis à un taux d’imposition de 15%.
  • Tranche 3 : Les revenus compris entre 25 001 euros et 50 000 euros seront soumis à un taux d’imposition de 20%.
  • Tranche 4 : Les revenus compris entre 50 001 euros et 100 000 euros seront soumis à un taux d’imposition de 25%.
  • Tranche 5 : Les revenus supérieurs à 100 000 euros seront soumis à un taux d’imposition de 30%.

Ces nouvelles tranches d’imposition permettront de réduire la pression fiscale sur les contribuables les moins aisés tout en augmentant la contribution des plus hauts revenus.

Il est important de souligner que ces nouvelles tranches d’imposition s’appliqueront à partir de l’année fiscale 2023. Les contribuables devront donc prendre ces changements en compte lors de la préparation de leur déclaration de revenus.

En résumé, la réforme fiscale de 2023 prévoit des modifications significatives des tranches d’imposition. Ces changements visent à rendre le système fiscal français plus équitable en ajustant les taux d’imposition en fonction des revenus. Les contribuables devront tenir compte de ces nouvelles tranches lors de la préparation de leur déclaration de revenus.

Nouveaux crédits d’impôt

Crédit d’impôt pour la transition énergétique

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) est un nouveau dispositif qui encourage les contribuables à réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur résidence principale. Ce crédit d’impôt permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le montant des dépenses engagées pour les travaux éligibles.

Pour pouvoir bénéficier du CITE, il est nécessaire de faire appel à des professionnels certifiés et de respecter certaines conditions, telles que l’obligation de réaliser des travaux d’économie d’énergie ou d’installer des équipements de production d’énergie renouvelable.

Crédit d’impôt pour la garde d’enfants

Le crédit d’impôt pour la garde d’enfants est un nouveau dispositif qui soutient les familles dans les dépenses liées à la garde de leurs enfants de moins de 6 ans. Ce crédit d’impôt permet de déduire une partie des frais de garde de la déclaration de revenus et de réduire ainsi l’impôt dû.

Pour pouvoir bénéficier du crédit d’impôt pour la garde d’enfants, il est nécessaire de faire garder son enfant par une assistante maternelle agréée ou par une structure de garde à domicile. Les montants du crédit d’impôt varient en fonction du montant des dépenses engagées et du revenu familial.

Crédit d’impôt pour l’emploi à domicile

Le crédit d’impôt pour l’emploi à domicile est un nouveau dispositif visant à encourager l’emploi d’une personne à domicile pour des services à la personne. Ce crédit d’impôt permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les sommes versées à un salarié à domicile, dans la limite d’un plafond déterminé.

Pour pouvoir bénéficier du crédit d’impôt pour l’emploi à domicile, il est nécessaire de faire appel à un salarié à domicile pour des services tels que le ménage, la garde d’enfants, l’assistance aux personnes âgées ou handicapées, etc. Les montants du crédit d’impôt varient en fonction des dépenses engagées et du revenu familial.

Crédit d’impôt pour la reconversion professionnelle

Le crédit d’impôt pour la reconversion professionnelle est un nouveau dispositif destiné à encourager les personnes à effectuer une reconversion professionnelle. Ce crédit d’impôt permet de bénéficier d’une réduction d’impôt sur les frais engagés pour suivre une formation professionnelle qualifiante ou diplômante.

Pour pouvoir bénéficier du crédit d’impôt pour la reconversion professionnelle, il est nécessaire de suivre une formation éligible et de respecter certaines conditions. Les montants du crédit d’impôt varient en fonction des dépenses engagées et du revenu.

Changements dans le calcul de l’impôt sur le revenu

Les impôts sur le revenu sont un aspect important de la vie fiscale de chaque individu. Chaque année, il y a des changements dans les règles fiscales qui affectent la manière dont l’impôt sur le revenu est calculé. Voici quelques-uns des changements prévus pour l’année fiscale 2023:

1. Nouvelles tranches d’imposition

À partir de l’année fiscale 2023, de nouvelles tranches d’imposition seront introduites. Cela signifie que les seuils de revenu pour chaque tranche d’imposition seront ajustés. Par exemple, la tranche d’imposition de 0% pour les revenus inférieurs à 10 000€ pourrait être supprimée, augmentant ainsi les impôts pour les contribuables ayant un faible revenu.

2. Changements dans les taux d’imposition

En plus des nouvelles tranches d’imposition, il est prévu que les taux d’imposition soient également modifiés. Cela signifie que les pourcentages d’imposition appliqués à chaque tranche de revenu pourraient être ajustés à la hausse ou à la baisse. Par exemple, le taux d’imposition pour la tranche de revenu de 30 000€ à 50 000€ pourrait augmenter de 2%.

3. Réduction des déductions fiscales

Une autre modification prévue concerne les déductions fiscales. Il est possible que certaines déductions fiscales soient réduites ou supprimées complètement. Cela signifie que les contribuables pourraient avoir moins d’options pour réduire leur revenu imposable et potentiellement payer plus d’impôts.

4. Introduction de nouvelles incitations fiscales

En contrepartie des changements mentionnés ci-dessus, il est également possible qu’il y ait l’introduction de nouvelles incitations fiscales. Par exemple, des réductions d’impôt pourraient être accordées aux contribuables qui effectuent des investissements spécifiques ou qui contribuent à des organismes de bienfaisance. Cela permettrait aux contribuables de bénéficier d’avantages fiscaux supplémentaires.

See also:  Smic Horaire Net 2023?

5. Mise en place de contrôles fiscaux plus stricts

Enfin, il est prévu que des contrôles fiscaux plus stricts soient mis en place pour l’année fiscale 2023. Cela signifie que les contribuables pourraient être soumis à des vérifications fiscales plus fréquentes et approfondies afin de s’assurer de leur conformité aux nouvelles règles fiscales.

Ces changements dans le calcul de l’impôt sur le revenu sont susceptibles d’avoir un impact sur la situation financière des contribuables. Il est donc recommandé de s’informer et de consulter un expert en fiscalité pour comprendre pleinement les implications de ces nouvelles règles fiscales et prendre les mesures appropriées.

Taxes sur l’immobilier: Quoi de neuf?

1. Taxe foncière

La taxe foncière est un impôt local annuel payé par les propriétaires de biens immobiliers en France. Elle est basée sur la valeur locative cadastrale du bien, déterminée par les autorités fiscales. En 2023, certaines modifications vont être apportées à la taxe foncière:

  • Une révision générale des valeurs locatives cadastrales sera réalisée afin d’assurer une meilleure équité fiscale.
  • Les propriétaires d’immeubles non bâtis (terrains, parcs, etc.) verront leur taxe foncière augmenter.

2. Taxe d’habitation

La taxe d’habitation est un impôt local qui est actuellement en cours de réforme en France. L’objectif de la réforme est de supprimer progressivement la taxe d’habitation pour la majorité des contribuables. Voici les principales évolutions à prévoir:

  • La suppression de la taxe d’habitation pour 80% des foyers français sera complète en 2023.
  • Certains contribuables resteront assujettis à la taxe d’habitation, notamment les résidences secondaires.
  • Le calcul de la taxe d’habitation sera basé sur de nouveaux critères prenant en compte la taille du foyer, le revenu, et la localisation géographique.

3. Impôt sur la plus-value immobilière

L’impôt sur la plus-value immobilière concerne la vente de biens immobiliers. Il est calculé sur la différence entre le prix de cession et le prix d’acquisition du bien. En 2023, voici les principales nouveautés relatives à cet impôt:

  • Le taux de l’impôt sur la plus-value immobilière sera revu à la hausse pour les propriétés vendues moins de 2 ans après leur acquisition.
  • Les exonérations de taxes pour la vente de la résidence principale seront maintenues.
  • Une modulation du taux de taxation en fonction de la durée de détention du bien immobilier sera mise en place, encourageant une conservation plus longue des biens.

4. Taxe sur les logements vacants

La taxe sur les logements vacants vise à encourager la mise en location des logements inoccupés. En 2023, les propriétaires de logements vacants peuvent s’attendre aux changements suivants:

  • Une augmentation de la taxe sur les logements vacants sera appliquée, afin d’inciter les propriétaires à mettre leurs biens en location.
  • Des mesures incitatives seront mises en place pour favoriser la transformation des logements vacants en logements sociaux.

En résumé, les impôts sur l’immobilier seront sujets à plusieurs modifications en 2023. La taxe foncière, la taxe d’habitation, l’impôt sur la plus-value immobilière et la taxe sur les logements vacants seront tous touchés par ces changements.

Impôts sur les entreprises: Les ajustements prévus

Impôts sur les entreprises: Les ajustements prévus

Les impôts sur les entreprises constituent un élément central de la politique fiscale et économique d’un pays. Ils jouent un rôle important dans le financement des services publics et l’encouragement de la croissance économique. Chaque année, de nouvelles règles fiscales sont mises en place pour s’adapter aux évolutions économiques et aux besoins de l’État. Voici quelques-uns des ajustements prévus pour les impôts sur les entreprises en 2023.

Taux d’imposition

Un des ajustements les plus importants concerne les taux d’imposition des entreprises. Le gouvernement prévoit de réduire les taux d’imposition pour encourager l’investissement et la création d’emplois. Cette mesure vise également à rendre le pays plus attractif pour les entreprises étrangères. Les taux d’imposition seront ajustés en fonction du secteur d’activité et de la taille de l’entreprise.

Crédits d’impôt

Des ajustements seront également apportés aux crédits d’impôt disponibles pour les entreprises. Les crédits d’impôt sont des réductions d’impôt accordées aux entreprises qui remplissent certaines conditions ou qui réalisent certaines actions spécifiques. Les ajustements prévus pour 2023 visent à renforcer les incitations fiscales pour l’innovation, la recherche et le développement, ainsi que pour les investissements dans les énergies propres.

Reporting fiscal

De nouveaux ajustements seront apportés aux obligations de reporting fiscal des entreprises. Les entreprises seront tenues de fournir des rapports plus détaillés sur leurs activités fiscales, y compris les revenus et les dépenses, les transactions internationales et les transferts de bénéfices entre filiales. Ces ajustements visent à renforcer la transparence fiscale et à lutter contre l’évasion fiscale.

Contrôles fiscaux

Enfin, des ajustements seront également réalisés dans le domaine des contrôles fiscaux des entreprises. Les pouvoirs des autorités fiscales seront renforcés pour lutter efficacement contre la fraude fiscale et l’évasion fiscale. Des mesures seront prises pour améliorer la coopération entre les services fiscaux nationaux et pour faciliter l’échange d’informations fiscales entre les pays.

Ajustements prévus pour les impôts sur les entreprises en 2023
Ajustement Objectif
Réduction des taux d’imposition Encourager l’investissement et la création d’emplois
Renforcement des crédits d’impôt Inciter à l’innovation, à la recherche et au développement, et aux investissements dans les énergies propres
Renforcement des obligations de reporting fiscal Renforcer la transparence fiscale et lutter contre l’évasion fiscale
Renforcement des contrôles fiscaux Lutter contre la fraude fiscale et l’évasion fiscale

Ces ajustements prévus pour les impôts sur les entreprises en 2023 visent à promouvoir l’activité économique et à garantir une fiscalité équitable. Ils sont le résultat d’une réflexion approfondie sur les besoins du pays et les évolutions économiques. Il est important que les entreprises se familiarisent avec ces nouvelles règles fiscales et les intègrent dans leur stratégie fiscale.

Fiscalité environnementale: Les mesures à venir

Taxe carbone

La taxe carbone est l’une des mesures fiscales environnementales prévues pour l’année 2023. Elle vise à prendre en compte l’impact environnemental des émissions de gaz à effet de serre liées à la consommation d’énergie fossile. Cette taxe sera appliquée sur les carburants, le gaz naturel et le charbon, entre autres.

See also:  Date Solde 2022?

Incitations fiscales pour les énergies renouvelables

Dans le but de promouvoir les énergies renouvelables, des mesures fiscales incitatives seront mises en place. Il s’agit par exemple de réductions d’impôts pour les particuliers investissant dans des installations d’énergie solaire ou éolienne. Les entreprises pourront également bénéficier d’avantages fiscaux en investissant dans des projets d’énergies renouvelables.

Extension du malus automobile

L’extension du malus automobile est une autre mesure envisagée dans le domaine de la fiscalité environnementale. Ce malus est actuellement appliqué aux véhicules neufs émettant plus de 120 grammes de CO2 par kilomètre parcouru. Il est question d’abaisser ce seuil afin de taxer davantage les véhicules polluants.

Subventions pour les véhicules électriques

Pour encourager l’achat de véhicules électriques, des subventions seront octroyées. Ces subventions prendront la forme de réductions d’impôts pour l’achat d’un véhicule électrique neuf, ainsi que des aides financières pour l’installation de bornes de recharge à domicile.

Taxe sur les plastiques à usage unique

Une taxe sur les plastiques à usage unique est également prévue dans le cadre de la fiscalité environnementale. Cette taxe vise à réduire la consommation de plastique en incitant les consommateurs à opter pour des alternatives plus respectueuses de l’environnement. Les produits concernés par cette taxe seront par exemple les sacs plastiques, les gobelets jetables et les pailles en plastique.

Exemple de modèle d’imposition
Catégorie Taux d’imposition
Véhicules émettant moins de 100 gCO2/km 0%
Véhicules émettant entre 100 et 120 gCO2/km 5%
Véhicules émettant entre 120 et 140 gCO2/km 10%
Véhicules émettant plus de 140 gCO2/km 15%

Il convient de noter que les mesures fiscales environnementales peuvent varier en fonction des politiques gouvernementales et des évolutions législatives. Il est donc recommandé de se tenir informé des nouvelles règles fiscales à venir.

Simplifications administratives et déclarations en ligne

1. Déclaration en ligne obligatoire

A partir de l’année fiscale 2023, toutes les déclarations d’impôts devront être effectuées en ligne. Cette mesure vise à simplifier les démarches administratives et à accélérer le traitement des déclarations.

2. Plateforme en ligne pour les professionnels

Une plateforme en ligne sera mise en place pour permettre aux professionnels de déclarer leurs revenus et de payer leurs impôts plus facilement. Cette plateforme offrira des fonctionnalités spécifiques adaptées aux besoins des entreprises.

3. Simplification des formulaires de déclaration

Les formulaires de déclaration d’impôts seront simplifiés afin de faciliter la tâche des contribuables. Les informations demandées seront réduites au strict minimum, ce qui permettra de gagner du temps lors de la saisie des données.

4. Pré-remplissage des déclarations

Les déclarations d’impôts seront pré-remplies avec les données fournies par les employeurs, les organismes de retraite et les banques. Les contribuables n’auront plus qu’à vérifier et valider les informations avant de soumettre leur déclaration.

5. Simplification des paiements

Les contribuables pourront effectuer leurs paiements d’impôts directement en ligne, en utilisant des moyens de paiement électroniques tels que les cartes bancaires. Cela évitera les déplacements et les envois de chèques par courrier.

6. Accès aux comptes en ligne

Les contribuables auront un accès en ligne à leur compte fiscal, où ils pourront consulter leur situation fiscale, télécharger leurs avis d’imposition et effectuer diverses démarches administratives (modification d’adresse, demande de délai de paiement, etc.).

7. Assistance en ligne

Une assistance en ligne sera disponible pour aider les contribuables à naviguer sur la plateforme en ligne, à remplir leur déclaration et à effectuer leurs paiements. Des foires aux questions et des tutoriels seront mis à disposition pour répondre aux questions les plus courantes.

8. Accompagnement des personnes âgées ou en difficulté

Des mesures spécifiques seront mises en place pour accompagner les personnes âgées ou en situation de handicap qui ne sont pas à l’aise avec les outils en ligne. Des organismes locaux pourront les assister dans leurs démarches et leur proposer une aide personnalisée.

9. Formation des professionnels

Des formations seront proposées aux professionnels (comptables, experts-comptables, etc.) pour les aider à se familiariser avec les nouvelles règles fiscales et les outils en ligne. Cela leur permettra d’accompagner au mieux leurs clients dans leurs obligations déclaratives.

10. Amélioration des délais de traitement

Grâce à la déclaration en ligne et à la simplification des procédures administratives, les délais de traitement seront réduits. Les contribuables pourront ainsi obtenir plus rapidement leurs avis d’imposition et les remboursements éventuels.

Questions-réponses:

Quand entrent en vigueur les nouvelles règles fiscales pour 2023?

Les nouvelles règles fiscales pour 2023 entrent en vigueur le 1er janvier 2023.

Quels changements fiscaux sont prévus pour 2023?

Parmi les changements fiscaux prévus pour 2023, on peut noter une augmentation des taux d’imposition pour les hauts revenus, une réduction des crédits d’impôt et la mise en place d’une nouvelle taxe sur les géants du numérique.

Est-ce que les règles fiscales changent pour les entreprises en 2023?

Oui, les règles fiscales changent également pour les entreprises en 2023. Certaines mesures visent à encourager l’investissement et la création d’emplois, tandis que d’autres prévoient une hausse de la fiscalité des grandes entreprises.

Quels sont les principaux objectifs des nouvelles règles fiscales pour 2023?

Les principaux objectifs des nouvelles règles fiscales pour 2023 sont de favoriser la justice fiscale en faisant contribuer davantage les plus aisés, de lutter contre l’évasion fiscale et d’encourager la transition écologique.

Qu’est-ce que la nouvelle taxe sur les géants du numérique?

La nouvelle taxe sur les géants du numérique est une mesure qui vise à imposer les entreprises du secteur numérique qui réalisent un chiffre d’affaires important en France mais qui paient peu d’impôts. Elle permettra de faire une juste répartition de la charge fiscale et de lutter contre l’injustice fiscale.

Quelles sont les principales modifications fiscales prévues pour 2023 ?

Les principales modifications fiscales prévues pour 2023 comprennent l’introduction d’un impôt sur la fortune immobilière, l’élargissement de la taxe sur les transactions financières, et des changements dans les taux d’imposition pour certaines catégories de contribuables.